bada : Samsung lance sa propre plate-forme mobile ouverte

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Samsung bada
Samsung bada

Devenu numéro deux mondial et en plein essor, Samsung veut disposer de sa propre plate-forme mobile et d'un environnement permettant de développer rapidement des applications mobiles. Et tant pis pour la fragmentation du marché mobile.

Samsung badaLe groupe sud-coréen Samsung a des envies de changements. Bien qu'il reste l'un des rares fabricants à supporter toutes les plates-formes mobiles, le voici qui souhaite avoir la sienne comme base de futurs smartphones et comme nouvel environnement propice à la création d'applications mobiles.

Son initiative se nomme " bada ", signifiant " océan " en coréen, et elle joue elle aussi la carte de la plate-forme ouverte. Le fabricant compte sur son expérience dans les systèmes propriétaires qu'il déploie largement dans ses téléphones autres que les smartphones pour créer la différence et séduire à la fois les utilisateurs et les développeurs.

Bada se veut facile à appréhender pour les développeurs et bénéficiera d'un environnement adapté pour faciliter la création d'applications et particulièrement de services Web. Et si la plate-forme promet une ergonomie sans faille pour les utilisateurs, elle sera également facilement personnalisable par les opérateurs mobiles pour faciliter l'intégration de leurs services.


Samsung veut faire des vagues avec bada
Logo SamsungSamsung ne manque pas d'atouts pour positionner sa plate-forme mobile ouverte. L'année 2009 lui a permis de conforter son rôle de numéro deux mondial et a vu l'émergence de son propre portail de téléchargement d'applications mobiles, le Samsung Application Store.

On a pu constater également que le fabricant était prêt à subventionner la création d'applications ludiques pour son portail de manière à se différencier de la concurrence. Et son ouverture à l'ensemble des plates-formes mobiles lui apporte une expérience significative.

Si l'on peut comprendre que Samsung souhaite rassembler autour de lui tout un écosystème qui permettra de mettre en avant ses smartphones et de les rendre plus attractifs par des applications, c'est encore une nouvelle plate-forme qui fait son apparition sur un secteur déjà bien encombré.

On ne peut que faire le rapprochement avec la stratégie d' Apple ou de Research in Motion, qui gèrent à la fois la partie logicielle et le matériel relatifs à leur plate-forme, formant un tout cohérent et permettant de décider en interne des développements qui permettront de faire la différence.

Il faudra observer également dans quelle mesure cette nouvelle plate-forme va modifier le soutien de Samsung aux OS mobiles existants, notamment Android et Windows Mobile sur lesquels le fabricant est bien présent.

Samsung se dit prêt à livrer ses premiers smartphones bada dès 2010 qui seront sans surprise dotés d'affichages tactiles. il reste à voir dans quelle mesure les développeurs seront séduits par la stratégie du fabricant sud-coréen. Malgré les promesses de cohésion de bada, c'est bien un univers mobile encore un peu plus fragmenté qui se prépare l'an prochain.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #544761
Maintenant qu'ils existent de bons OS libre (Android, symbian OS), il est dommage de réinventer la poudre.
PS: Je ne me souviens plus si maemo est open source.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]