Baisse des prix des mobiles en cascade chez les fabricants

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Reuters
Nokia 6600 fold 02

La baisse des ventes de téléphones portables s'accompagne d'excès d'inventaires. Pour les résorber, les fabricants n'ont pas d'autre choix que de casser les prix.

Nokia 6600 fold 02Malgré les promesses de certains de ne pas se lancer dans des guerres de prix à outrance, préjudiciables pour leurs marges, les débuts d'année sont généralement l'occasion de liquider les stocks avant l'arrivée des nouveaux produits.

Mais lorsque la crise économique mondiale s'en mêle, le nombre de mobiles vendus diminue et les excès d'inventaire s'accumulent dangereusement, obligeant à accentuer la baisse des prix. C'est ce que sont en train de subir les principaux fabricants de téléphones portables.

" Nos chercheurs ont constaté des baisses de prix significatives en Europe chez les principaux vendeurs de combinés au début de l'année 2008 ", explique Tom Byrd, analyste chez CCS Insight, dont les propos sont rapportés par Reuters.

" Après de faibles ventes de Noël, les niveaux de stock sont élevés. Je crains que nous n'assistions à une guerre des prix car il faut que les stocks trouvent preneur ", confirme Jari Honko, analyste pour eQ Bank. " Il n'y a que deux manières de les réduire - la perte ou l'écoulement sur le marché. "


Des baisses de prix allant jusqu'à -10%
Or, à ce petit jeu, seuls ceux qui ont les épaules solides possèdent une marge de manoeuvre. Ce peut être le cas de Nokia ou de Samsung, mais certainement pas de Sony Ericsson ou de Motorola, tous deux en forte perte au dernier trimestre 2008.

Et Nokia est allé fort dans la baisse de prix, allant jusqu'à -10% sur certains modèles de milieu de gamme, le segment le plus affecté par le ralentissement des ventes mondiales. Sony Ericsson a fait de même sur certains modèles, comme le W890 ou le C902, mais jure de n'être pas allé au-delà de sa politique habituelle de baisse des prix de début d'année.

L'année 2009, et surtout le premier semestre, s'annonce particulièrement difficile pour les fabricants de mobiles. Un recul des ventes sur l'ensemble de l'année est attendu par la plupart des observateurs, malgré la progression continue de certains segments, comme les smartphones.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #399851
Des baisses pouvant aller jusqu'à 10% sur certains modèles ? Oulalah.
Sachant que les prix des téléphones portables chutent quoiqu'il arrive dans les six mois suivant leur sortie, je ne vois pas en quoi ça justifie un article.
Le #399951
Disons qu'il y a baisse et baisse. Baisse prévue selon le plan marketing et baisse imposée par les surstocks.

La première est anticipée et compensée par l'arrivée des nouveaux produits, la seconde peut affecter sérieusement la rentabilité des sociétés à court terme, les nouveaux produits n'arrivant qu'au printemps.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]