Ballmer confirme ne pas s'intéresser à Opera

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Oslo Aftenposten
ballmer-microsoft.jpg

Souvenez-vous, il y a quelques jours, les rumeurs allaient bon train sur un éventuel rachat de la société norvégienne Opera Software par le géant Microsoft.

Souvenez-vous, il y a quelques jours, les rumeurs allaient bon train sur un éventuel rachat de la société norvégienne Opera Software par le géant Microsoft. L'éditeur de logiciels avait démenti quasiment aussitôt, c'est au tour de Microsoft.
Ballmer microsoft jpg
Opera Software qui concoit notamment des navigateurs pour l'internet et les téléphones mobiles, semblait convoité par Google et Microsoft.

Une blague de Noël ou peut-être pas, ces rumeurs furent vite démenties par la société norvégienne mettant fin aux spéculations diverses.

Dans une entrevue accordée à l' Oslo Aftenposten et publiée ce matin, Steve Ballmer annonce que Microsoft n'est pas intéressé par le rachat de l'éditeur.

" En premier lieu, j'ignore s'ils seraient intéressés et en outre, n'importe quel gouvernement aurait réagi vigoureusement si nous l'avions fait. "

Ballmer écarte donc cette éventualité.

Il faut dire qu'Opera est finalement assez peu utilisé par les internautes avec 1 % des parts de marché. A l'inverse, sa progression dans l'internet mobile est de plus en plus forte.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #78462
Comment peut on faire confiance en une boite avec un CEO pareil...
Le #78473

Pelo : qu'est ce que ton commentaire vient faire ici '



Bon, finalement, on retient de tout ça que les rumeurs se multiplient, mais sont rarmeent authentiques ces derniers temps. On aussi bien à attendre une annonce officielle, on perdra moins de temps.
Le #78528

Ben j'ai juste regardé la photo de Steve Ballmer entrain de tirer la langue et je me suis dit que faire confiance à une boite avec un dirigeant pareil, c'est moyen.
Le #78554
"Il faut dire qu'Opera est finalement assez peu utilisé par les internautes avec 1 % des parts de marché."

1% represente la proportion de personnes utilisant opera ET ayant changé lidentification du browser qui par defaut est réglé sur IE.
ce qui fait que les utilisateurs réels d'opera sont bien plus nombreux que 1% car les gens ne regardent jamais ce genre de parametrage par defaut
Le #78562
Ce gars là fait peur !
Bilou est presque sympathique à coté.
L'argent lui a bouffé le cerveau.
J'ai toujours du mal à comprendre pourquoi un mec qui a plus de 10 millions d'euro ne s'arrete pas de travailler pour profiter de la vie.
Le #78590
: D >1,2 % '
Le #78597
ballmer a le don de motiver ses troupes en faisant le guignol lors des conférences, il se donne l'image d'un patron sympathique, proche de ses employés, qui sait s'amuser en travaillant. Et ça marche, dans le monde microsoft, les employés bossent sans relache et avec plaisir, la plupart du temps.
Le #78606
Moi si je serais multimilliardaire, je donnerais toutes mes actions à mes employés. C'est quand meme grace à eux que certains sont riches. Ça sert à rien d'etre aussi riche.
Le #78613

Joblo : ça supposerait que tout continue à bien se passer. Parce tous les actionnaires ne suivront pas si les choses commencent à mal tourner. Tu me diras, c'est pareil pour les actionnaires actuels. Mais dans une moidre mesure.



J'étais dans un groupe où l'actionnariat salarial était très important. Mais la part d'actionnaires extérieurs restait tout de même majoritaire, par sécurité.

Je pense que le coup de la fortune qu'on distribue en totalité à l'entourage, etc, c'est parfaitement imaginable quand on est à un niveau moyen, mais totalement irréaliste quand on commence à en avoir davantage. Ca n'est qu'un avis perso.
Le #78619

seblutfr



C'est justement ce que veulent nous faire croire les libéraux, mais ça fonctionne parfaitement. Il n'y a qu'à prendre le cas de Mondragon Corporacion Cooperativa.

C'est une coopérative ou tous les salariés sont les actionnaires de la boite. Chaque employé embauché doit acheter un montant minimum d'action de la boite (Fagor qui est une des filiales par exemple).

Et ça marche: 71 000 salariés et un des leaders européens dans plusieurs domaines. Pour le salarié, c'est tout bonus, plus il y a de bénéfice, plus il gagne EN PLUS de son salaire vu qu'il est actionnaire.

Si les entreprises fonctionnaient toutes comme ça, à mon avis les salariés seraient beaucoup plus motivés.

http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/basque/dossier.asp
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]