Ebooks : Barnes & Noble ne résiste plus face à Amazon

Le par  |  4 commentaire(s)
NookColor newsstand

Le libraire Barnes & Noble est en train de lâcher prise face à la pression d'Amazon sur le marché des ebooks et des liseuses.

Le libraire américain Barnes & Noble a tenté de ne pas laisser son concurrent Amazon profiter seul du marché des ebooks en lançant sa propre offre, avec un catalogue et une gamme de liseuses Nook qui a évolué vers les tablettes, de la même façon que la liseuse Kindle d'Amazon s'est agrandie avec les tablettes Kindle Fire / Kindle Fire HD.

Après plusieurs années de lutte féroce, la bataille est en train de tourner à l'avantage d'Amazon. Là où le groupe américain ne cesse de vanter le succès de sa gamme Kindle (sans toutefois fournir de chiffres, qu'il faut trouver de façon indirecte chez les observateurs du marché), Barnes & Noble a été obligé de reconnaître depuis plusieurs trimestres que ses liseuses Nook peinent à se vendre.

Nook Tablet 02 Depuis l'été 2012, il est même régulièrement question d'isoler l'activité de fabrication des liseuses Nook en la cédant ou en la transformant en entité indépendante.

En dehors de la lecture numérique, et même si la tablette Nook repose sur une base Android, le libraire ne dispose de l'écosystème et de l'ensemble des contenus qui accompagnent les produits Kindle et qui constituent la véritable source de revenus pour Amazon et lui permettent de casser les prix des liseuses / tablettes

Pour ses derniers résultats financiers, correspondant à son troisième trimestre fiscal, Barnes & Noble annonce une perte nette de 6,1 millions de dollars, alors que la société affichait un bénéfice de plus de 50 millions de dollars il y a un an.

L'activité Nook correspondant à la vente des liseuses et des ebooks, a sévèrement chuté de 25,9% sur un an, représentant tout de même 316 millions de dollars mais signalant aussi que l'équilibre des forces est rompu.

Ce n'est pas le seul souci du libraire qui voit les revenus de ses boutiques physiques de ventes de livres papier reculer de 2,2%. Le groupe annonce un chiffre d'affaires en recul de 10%, à 2,23 milliards de dollars, en-dessous du consensus des analystes.

Pas sûr que l'alliance signée avec Microsoft en réponse à l'offensive d'Apple début 2012 sur les manuels scolaires numériques suffise à alimenter l'activité ebooks de Barnes & Noble.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1206962
Amazon est surtout un carton aux USA, dans le reste du monde c'est Apple et Samsung qui tiennent le marché.
Anonyme
Le #1207022
Barnes & Noble, c'est avec ou sans DRM ?
Le #1207352
Avec oeuf corse.
Anonyme
Le #1207642
spamnco a écrit :

Avec oeuf corse.


Donc aucun intérêt.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]