Les batteries Lithium de demain seront vertes

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Gizmag
batterie

Si la voiture électrique est certainement l'avenir de l'automobile et la représentation d'un idéal écologique, la confection des batteries qui les équipent ne sont pas des modèles en terme d'impact sur l'environnement. Une chose qui pourrait changer depuis que des chercheurs ont réussi à fabriquer des batteries avec des plantes.

Des scientifiques se sont récemment penchés sur le paradoxe que représente la voiture électrique : si le soleil propose une durée de vie quasi illimitée pour propulser les voitures, le cobalt largement utilisé dans les batteries n'est pas une ressource infinie.

Selon ce principe, les chercheurs se sont lancés à la recherche d'alternatives permettant la création de batteries écologiques et basées sur des composants durables.

Ainsi, les laboratoires de recherche de l'armée US, en partenariat avec le City College of New York ont mis au point une batterie lithium-ion à base de teinture rouge issue de la garance des teinturiers.

La plante issue de la famille des rubiacées est largement cultivée pour la teinture rouge extraite de ses racines, la purpurine, une teinture largement utilisée dans l'industrie textile, les beaux arts, mais également en médecine.

La purpurine propose des caractéristiques idéales pour les batteries, dont une forte concentration en composés carbonylés et des hydroxyles permettant d'en faire une parfaite électrode. La composition se révèle particulièrement intéressante du fait de la présence riche en électrons réagissant parfaitement avec le lithium. Et puisque la garance est une plante très facilement cultivable, il se pourrait que des applications soient envisagées à moyen terme.

Il faudra quelques années pour voir arriver la production de masse de ce type de batteries, mais il n'est pas à exclure qu'on puisse affirmer pouvoir faire pousser des batteries dans un avenir proche.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1116572
Restera le problème du lithium...
Le #1116852
Tout depends de quel probleme on parle.
Si on parle de ressources naturelles, y'a de la marge (le Perou en possede des quantites faramineuses).
Si on parle de la toxicite, la, oui, il y a un reel probleme. Le probleme est particulierement sensible pour les petits accus (piles bouton, batons) car ils se retrouvent facilement dans la nature. En revanche, pour l'automobile, les batteries memes "mortes" auront une forte valeur residuelle. De plus, elles sont faciles a collecter et donc a recycler. Donc ce type de batteries ne devrait pas trop poser soucis, a priori.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]