La BBC s'allie à Microsoft

Le par  |  3 commentaire(s)
Logo BBC

Le P-DG de la BBC, Mark Thompson, a rencontré Bill Gates à Seattle ce mercredi, afin de signer un accord de collaboration non-exclusif et de discuter des détails de l'orientation stratégique et numérique de la BBC.

Logo bbcLe P-DG de la BBC, Mark Thompson, a rencontré Bill Gates à Seattle ce mercredi, afin de signer un accord de collaboration non-exclusif et de discuter des détails de l'orientation stratégique et numérique de la BBC.
Les deux parties ont annoncé qu'elles examineraient les options disponibles concernant la conservation de l'énorme archive online de la BBC, des moyens possibles de partager la programmation qui sera nécessaire entre les deux entreprises et la refonte complète du site web de la BBC, qui en profitera pour passer au 'format Web 2.0', la deuxième génération de sites Internet.


Une vision globale du futur
Mr Gates a rappelé que " La force principale de Microsoft réside dans le fait que nous sommes des innovateurs et que notre vision de l'innovation nous pousse à développer le meilleur de ce que nous savons faire et ainsi offrir encore plus d'experiences riches en contenus et en sens au consommateur final, qui désire de plus en plus contrôler le lieu, le temps et l'espace dans lequel il va travailler, s'informer ou encore se divertir. Le plus de contenus possibles doivent être accessibles sur toutes les plateformes imaginables. Cette vision correspond parfaitement et totalement avec celle de la BBC, qui souhaite conserver sa position de leader dans l'industrie en conservant la tradition de qualité éditoriale et d'innovation dans l'information et le divertissement qui est sienne, et qui l'a mené à la position qu'elle occupe aujourd'hui. "

Mr Thompson a indiqué que la BBC avait maintenant besoin de s'allier aux leaders de l'industrie technologique afin de lui donner un avantage conséquent dans l'adoption et la compréhension des défis numériques du futur. Il a rajouté " [qu'il avait] pu constater que les attentes s'étaient particulièrement transformées, surtout en matière de technologie et en matière d'audience. "


Des accords au sommet
Une porte-parole de la BBC a annoncé que Mr Thompson et la directrice du département des nouveaux médias et des nouvelles technologies de la BBC, Mme Ashley Highfield, s'étaient rendus aux Etats-Unis afin de rencontrer divers dirigeants d'autres entreprises, toujours impliquées dans les domaines concernés.

Mme Highfield a de plus ajouté que la BBC se devait de travailler avec le plus grand nombre d'entreprises possibles, afin de réussir à combler les attentes en terme de contenus et de programmes d'un public aussi diversifié que celui de la BBC, qui émet (ses services) au niveau mondial.

Le même communiqué a précisement spécifié que tout lancement d'un nouveau service ou tout achat d'une nouvelle technologie serait soumis aux traditionnelles règles d'approbation qui régentent le service public britannique, dont dépend la BBC.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #133407
"radiodiffusion mondiale" et mes actualités locale elle' la technologie s'éloigne de plus en plus des vraies valeurs.
Le #133456
Le local n'est pas forcément la vraie valeur... Enfin c'est une question de choix, notre génération s'interessede plus au local (stats de vente des journaux locaux...).

Pour ma part, je préfère l'international...

Question de choix et non de valeur...
Le #133732
C'est dommage de signer avec une entreprise qui ne sait qu'"enferner" les données
si il faut absolument Vista pour écouter la BBC on n'est pas sauvé
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]