Démission refusée pour le président de BenQ

Le par  |  1 commentaire(s)
logo BenQ Mobile

Le conseil d'administration a cependant refusé cette démission demandant à ce que K.

Logo benq mobileLe conseil d'administration a cependant refusé cette démission demandant à ce que K.Y. Lee reste à la tête de la firme et à lui faire redresser la barre. En effet, comme le rappellent nos confrères d' InfoWorld, le taïwanais BenQ a beaucoup souffert suite au rachat de la branche mobile de Siemens qui fût renommée pendant un an en BenQ Mobile.

En septembre dernier, ce dernier déposait le bilan après que BenQ eût annoncé qu'il allait arrêter d'investir dans cette filière. Ses actifs furent ensuite vendus sur le site d'enchères eBay, faute d'avoir pu trouver un repreneur. Là s'arrêtait donc l'aventure BenQ Mobile qui avait été rachetée en 2005 à l'allemand Siemens et qui, n'avait jamais vraiment réussi à percer dans une industrie mobile très concurrentielle.

Même si BenQ aura au final perdu 840 millions d'euros dans cette affaire, le conseil d'administration du groupe taïwanais a donc refusé la démission de Lee et a déclaré qu'il allait former un groupe de travail pour analyser et faire un compte-rendu de toutes les pertes relatives à l'acquisition de cette branche mobile.


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #161966
entendre par refuser :"refser de lui payer les indemnites de depart" >>>allez reste et bosse
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]