BlackBerry : cession, rachat...tout reste possible, affirme le CEO

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
Alicia-keys-blackberry

Thorsten Heins, CEO de BlackBerry, a déployé des trésors de diplomatie pour calmer les inquiétudes des investisseurs sur l'avenir du fabricant, leur demandant de la patience alors que la stratégie de relance n'en est qu'à ses débuts.

Les derniers résultats financiers trimestriels de BlackBerry ne sont pas catastrophiques, malgré l'annonce d'une perte nette, mais ils ont inquiété les investisseurs quant à l'intensité du retour du fabricant BlackBerry et de sa plate-forme BlackBerry 10 sur le devant de la scène.

La plate-forme a été lancée début janvier, avec le smartphone BlackBerry Z10 comme premier smartphone de nouvelle génération, suivi durant le printemps par le BlackBerry Q10 reprenant le format avec clavier en façade.

BlackBerry 10 logo Tous les yeux sont donc tournés sur les chiffres de ventes des premiers smartphones et sur la réponse du public et, pour certains observateurs, les valeurs financières ne sont pas en ligne avec le sursaut espéré. Le CEO du groupe Thorsten Heins a donc dû affronter une assemblée générale agitée où les grands actionnaires ont fait part de leur impatience, après les longs trimestres de maturation de BlackBerry 10.

Il a appelé les investisseurs à la patience en indiquant que c'est tout un écosystème, et pas seulement un OS ou une gamme de smartphones, qui est en train de se mettre en place, ce qui demande un peu de temps pour dérouler toutes les composantes de l'environnement.

BlackBerry Q5  Dans le même temps, il a réaffirmé que toutes les options stratégiques restaient ouvertes, de la cession d'une partie des activités de la société, qui est un fabricant de terminaux, l'éditeur d'un OS et de services mais aussi un fournisseur d'infrastructures telecom, à l'adossement à un partenaire (Lenovo ou d'autres fabricants chinois, Microsoft...).

Si aucune piste n'est encore privilégiée, et alors que la direction confirme son soutien au CEO, plusieurs analystes estiment que BlackBerry n'aura d'autre choix que de s'engager dans une de ces voies à court terme, d'ici deux ou trois trimestres au plus, si le décollage des ventes de smartphones BlackBerry 10 n'est plus prononcé.

Thorsten Heins a souligné que l'amélioration du bilan financier et des perspectives n'interviendrait sans doute pas avant la prochaine phase du déploiement de la plate-forme BlackBerry 10. Les actionnaires auront-ils la patience de tenir jusque-là ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1401012
Je n'ai jamais aimé cette marque : téléphones froids, ternes et tristes, interface austère et laide. Des smartphones de vieillards quoi...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]