BlackBerry : l'ex-CEO Jim Balsillie a vendu ses parts, le cours chute

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Bloomberg
blackberry

L'ex-CEO et fondateur de Research in Motion Jim Balsillie a vendu les quelque 5% de participation qu'il détenait dans le fabricant, soit 25,8 millions d'actions. La nouvelle a lourdement fait chuter le cours.

Jim Balsillie et Mike Lazaridis sont les deux co-fondateurs et longtemps co-CEO du fabricant Research in Motion, qui porte désormais depuis quelques semaines le nom de BlackBerry. Les deux hommes ont connu les heures de gloire de la société, avec un pic en 2008, puis la lente dégradation de l'activité ensuite.

Début 2012, ils ont été remplacés par Thorsten Heins en tant que CEO et Barbara Stymiest au poste de présidente du conseil d'administration. Mike Lazaridis est resté au conseil d'administration mais Jim Balsillie a rapidement quitté la société, dès le mois de mars 2012.

Depuis, le nouveau CEO a placé presque tous ses espoirs dans la nouvelle plate-forme BlackBerry 10, officialisée le 30 janvier dernier, et dans les premiers smartphones BlackBerry 10 de nouvelle génération, dont le BlackBerry Z10, déjà commercialisé.

BlackBerry Z10 noir La société n'a pas ménagé ses efforts pour tenter de donner confiance dans ce nouvel OS mobile qui renouvelle la plate-forme BlackBerry et doit poser des bases pour les dix prochaines années, face à des commentaires plutôt très pessimistes des analystes et observateurs divers.

Il faut maintenant attendre les premiers retours sur les ventes et l'appréciation du public mais les investisseurs restent très sensibles à tout signe d'une évolution positive comme négative. 

Aussi, quand un document financier fait apparaître que la holding gérant les actions BlackBerry détenues par Jim Balsillie les a sans doute vendues avant la fin de l'année 2012, passant sous la barre des 5% qui oblige à les détailler, cela a créé un froid sur le cours.

Jim Balsillie détenait 5,1% de BlackBerry, soit 25,8 millions d'actions. L'initiative, menée en amont du lancement de BlackBerry 10, a été comprise comme une défiance, de la part de quelqu'un qui connaît les rouages internes de la société, vis à vis du succès de la plate-forme, même si, depuis son retrait des fonctions exécutives, l'ex-dirigeant semble avoir tourné la page BlackBerry.

De son côté, Mike Lazaradis, a légèrement augmenté sa participation dans le même temps et détenait 29,9 millions d'actions BlackBerry au 31 décembre 2012, soit 5,7% des participation dans la société.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1190472
Ne serais-se pas la ce que l'on appel un délit d’initié.


Le #1191102
micropastis a écrit :

Ne serais-se pas la ce que l'on appel un délit d’initié.


Non, uniquement, si tu as la CERTITUDE que le titre va couler ...
Le #1192062
frèzetagada a écrit :

micropastis a écrit :

Ne serais-se pas la ce que l'on appel un délit d’initié.


Non, uniquement, si tu as la CERTITUDE que le titre va couler ...


Il devait le savoir vu que c’était un des fondateurs de la boite.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]