BlackBerry : l'ancien co-CEO Mike Lazaridis tente de monter une offre de rachat

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Alicia-keys-blackberry

L'ancien co-CEO et co-fondateur de BlackBerry Mike Lazaridis serait en discussions avec des fonds d'investissement pour tenter de bâtir une offre de rachat du fabricant canadien.

Comme le groupe Dell qui a validé le projet de rachat de son fondateur Michael Dell, le fabricant de terminaux BlackBerry verra-t-il son salut dans une proposition de rachat de son co-fondateur Mike Lazaridis ?

Ce dernier avait quitté ses fonctions début 2012, avec Jim Balsillie, et avait été remplacé par l'actuel CEO Thorsten Heins, tandis que Barbara Stymiest a pris le poste de présidente du conseil d'administration, fonction qui était jusqu'alors cumulée par les deux co-CEO.

Mike Lazaridis Contrairement à Balsillie, il était cependant resté présent au conseil d'administration et a participé aux décisions stratégiques concernant la mise en service de la plate-forme BlackBerry 10. Et alors que la société cherche désormais un repreneur, le Wall Street Journal indique que Mike Lazaridis a pris contact des fonds d'investissement (Blackstone Group et Carlyle Group sont cités) en vue d'envisager de bâtir une offre de rachat.

Aucun détail précis n'est connu sur les modalités et la nature de l'offre qui pourrait découler de ce rapprochement. Il n'est d'ailleurs pas le seul à envisager une offre puisque Prem Watsa, gestionnaire de Fairfax Financial Holdings, le plus gros actionnaire de BlackBerry, cherche aussi à monter une offre avec les fonds de pension canadiens.

L'information de cette possible nouvelle offre arrive à point nommé alors que le fabricant canadien a dévoilé des résultats financiers trimestriels préliminaires très en-deça des attentes des analystes et confirmant indirectement que la stratégie BlackBerry 10 peine à s'installer dans le paysage mobile, rendant encore plus urgente la nécessité de trouver un repreneur de tout ou partie de son activité avant que la valorisation de la société soit complètement laminée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1494712
On perds 1 milliards par trimestre, on est pas rentable, qui veut nous acheter?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]