Test Blacklight Tango Down

Le par  |  0 commentaire(s)
Blacklight Tango Down - Logo

Responsable du médiocre Saw, Zombie Inc. a eu cette année toutes les ressources nécessaires pour finaliser son dernier FPS excessivement proche des Counter-Strike et autres Modern Warfare 2. Pour le studio américain, l’objectif est clair : viser un public large et séduire les joueurs à petit budget.

Le jeu est uniquement disponible au format digital afin de respecter cette optique économique et de se décharger de lourdes responsabilités logistiques. On peut se le procurer sur les plateformes suivantes : Games For Windows Live, Playstation Store et pour finir Xbox Live. Le jeu se déroule dans un futur proche, dans une ville de l’ancien bloc soviétique.

Ravagée à cause d’une menace biologique, cette ville a été complètement abandonnée. Elle sera le théâtre d’affrontements opposant les forces gouvernementales du Blacklight aux forces de l’Ordre. L’Ordre, c’est un groupe terroriste visant à imposer sa loi par la violence et le sang, un groupe loin d’être droit et juste.

Blacklight Tango Down - Image 17 Blacklight Tango Down - Image 16

Ce banal contexte servira de base scénaristique et justifiera notre présence à cœur de véritables guérillas urbaines. Blacklight Tango Down a tout du commun FPS compétitif. Étonnamment, ce dernier possède un mode solo exploitant les douze cartes de jeu. Durant ces missions, le joueur sera confronté à des ennemis de l’Ordre contrôlés par l’IA, des missions excessivement linéaires mais heureusement jouables en co-op.

Il ne faudra pas compter sur ces missions pour espérer s’amuser. Elles sont seulement présentes pour servir d’entrainement. Sans surprise, le concept prend toute sa dimension en ligne, face à des joueurs humains. Au total, sept modes de jeu sont présents : Deathmatch, Team Deathmatch, Retrieval (Capture the Flag), Detonation (Search and Destroy), Last Man Standing, Last Team Standing et Domination.

Blacklight Tango Down - Image 19 Blacklight Tango Down - Image 18

Aucune surprise n’est à prévoir au niveau de ces classiques modes qui possèdent relativement peu de différences en termes de gameplay. Ce sont uniquement les objectifs qui changent et les comportements des joueurs, en théorie tout du moins. Malheureusement, le jeu connaît une faible affluence quelle que soit l’heure.

Au final, seuls les deux premiers modes attirent la plèbe, et encore... Pour pouvoir participer à un match, il nous a fallu attendre au minimum cinq minutes pour regrouper seulement six joueurs. Le titre connaît exactement le même problème que Quantum of Solace, jeux qui ont en commun la plateforme Games for Windows Live.

Blacklight Tango Down - Image 20 Blacklight Tango Down - Image 22

Le jeu possède une mécanique huilée inspirée tantôt de Modern Warfare 2, tantôt de Army of Two. Les joueurs auront la possibilité de personnaliser leur armement sous une flopée de traits comme les viseurs optiques, les chargeurs ou encore les barils. Pour les équiper, il sera nécessaire de gagner des niveaux et donc des points d’expérience.

Ces points, on les gagne très simplement en accomplissant des objectifs et en abattant des adversaires.  Ces éléments mécaniques affectent l’efficacité de notre arme. Ainsi, le joueur devra façonner son arme en fonction de son style de jeu. Malheureusement, il existe de fortes disparités entre les différentes catégories d’armes.

Blacklight Tango Down - Image 21 Blacklight Tango Down - Image 23

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]