Blackshades : un coup de filet international amène l'arrestation de 97 cybercriminels

Le par  |  0 commentaire(s)
Microsoft-Cybercrime-Center-ForensicsLab

Après de multiples perquisitions réalisées en France, c'est un véritable coup de filet international qui a eu lieu, amenant l'arrestation de 97 cybercriminels liés au téléchargement de Blackshades RAT.

Blackshades RAT ( Remote Access Tool ) est une boite à outils destinée aux pirates leur permettant de dérober des identifiants et mots de passe d'utilisateurs pour les envoyer à des serveurs de commande de contrôle. Avec cet outil, proposé par des revendeurs sous la forme d'abonnements annuels, les pirates peuvent prendre le contrôle distant d'ordinateurs, activer la webcam en toute discrétion, récupérer photos et données personnelles.

Data-carte Globalement, le pirate dispose d'un accès presque total sur la machine cible, et peut alors demander une rançon à l'utilisateur pour déverrouiller le PC. Mais la boite à outils permet également de lancer des attaques de plus grande envergure comme les DDOS, les attaques par deni de service qui amènent simplement à la saturation d'un site Internet et à le rendre inaccessible.

Aujourd'hui, les agences Europol et Eurojust viennent d'annoncer avoir mené à bien une opération internationale amenant à l'arrestation de plusieurs individus " Au cours d'une enquête internationale, des créateurs, vendeurs et utilisateurs du logiciel malveillant Blackshades ont été visés par les autorités de 16 pays différents."

L'opération menée conjointement avec le FBI aura duré deux jours, et ce sont pas moins de 359 perquisitions qui ont été réalisées, amenant à l'arrestation de 97 personnes.

Lors de l'opération, les enquêteurs ont pu mettre la main sur de grandes quantités d'argent liquide, d'armes illégales, de drogue, mais surtout, ce sont 1100 clés USB et disques durs qui ont été saisis.

Eurojust évoque un cas particulier aux Pays-Bas : " Blackshades a été utilisé à des fins criminelles par un jeune homme de 18 ans qui a infecté environ 2000 ordinateurs. Il en a contrôlé les webcams pour prendre des photos de femmes et de filles."

En France, ce sont plus d'une cinquantaine d'interpellations qui ont eu lieu la semaine dernière, et plus de 26 personnes placées en garde à vue.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]