Le Boeing 787 privé d'un système de divertissement sans fil

Le par  |  5 commentaire(s)
Boeing 787 Dreamliner

Le futur avion de ligne Boeing 787 Dreamliner sera un rude concurrent pour l'européen Airbus.

Boeing 787 dreamlinerLe futur avion de ligne Boeing 787 Dreamliner sera un rude concurrent pour l'européen Airbus. Mais à huit mois du premier vol, l'avionneur américain vient de mettre au rebut le système de divertissement sans fil initialement prévu.

Boeing assure que cette décision n'aura pas d'effets sur les délais de livraison et se prépare à installer un système de câblages au lieu des antennes de communication sans fil dans la carlingue.

L'américain se console en indiquant que  la modification va réduire la masse totale, puisqu'il s'agit de placer 20 Kg de câbles au lieu des 90 Kg de matériel intialement prévu. " Et du point de vue des délais, ça nous arrange ", précise Mike Sinnett, responsable des systèmes électriques du futur 787.


Les contraintes du poids limite
Alors que l'idée d'un système de divertissement sans fil était séduisante sur le papier, la mise en place s'est révélée beaucoup plus problématique.  Parmi les difficultés rencontrées, la recherche de l'approbation pour l'utilisation des radio réquences auprès des régulateurs de près de 100 pays n'a pas simplifié les choses.

Pourtant, Boeing a tenté de maintenir son projet sans fil le plus longtemps possible, estimant que le passage à un système câblé augmenterait la masse totale. Mais les ingénieurs se sont finalement aperçus que le fait de retirer les antennes, les points d'accès sans fil et les doubles plafonds va permettre d'alléger la structure.

C'en était fait du projet, sachant que l'avionneur lutte depuis un moment pour que le Boeing 787 respecte la limite de poids initialement prévue. Les contraintes devraient être respectées pour le premier vol, mais Boeing a dû informer ses futurs acheteurs du changement de plan.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #153073
Petite précision : le premier vol était initialement prévu dans 8 mois. Sauf qu'aucun appareil n'a pour le moment été assemblé, donc les retards devraient assez rapidement pointer officiellement le bout de leur nez...
Le #153214
Et chez airbus'
Le #153237
Airbus rencontre également de gros retards sur le programme A380, mais ils ne les nient pas (ou plus "ne... plus"...) . Boeing s'était bien moqué d'eux auprès des compagnies aériennes, mais il ne font pas spécialement mieux...
Le #153271
En fait je voulais demander si chez airbus il existait ce type d'études concernant l'instrumentation sans fil'
Le #153286
Ah d'accord

À ma connaissance non, et d'ailleurs lorsque l'on voit les problèmes que rencontre Boeing c'est pas pour tout de suite qu'Airbus devrait y penser
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]