Test Boitier Wintorx Invasion IX série Romantic

Le par  |  1 commentaire(s)
Pour le reste, l’agencement intérieur du boitier laisse une bonne marge de manœuvre pour l’assemblage des composants.
Le châssis extrêmement léger, a été parfaitement étudié pour offrir à l’utilisateur suffisamment d’espace pour monter sa configuration. On notera la présence de nombreux trous sur le châssis intérieur permettant à la fois de dissimuler, de fixer et de ranger tous les câbles de façon optimale.
Ce qui était un des points noirs du barebone jusqu’à aujourd’hui.

Il nous a d’ailleurs été donné de découvrir ce boitier lors du Technopole 2006 qui a eu lieu début novembre à Toulon. A la différence près que le modèle présenté embarquait un système watercooling.
Même s’il reste très difficile de monter le système watercoolé de son choix, l’espace intérieur restant plus petit qu’un boîtier ATX haut de gamme, nous ne pouvons que saluer cette prouesse.
Et les plus curieux d’entre vous seront ravis de découvrir les entrailles du modèle exposé, sur le site de notre confrère Cowcotland.

Cela laisse une bonne idée de ce qu’il est possible d’accomplir.


Invasion 2       Invasion 17

Idéalement placées, les ouvertures nid d'abeilles évacuent la chaleur
au niveau des cartes graphiques et des disques durs.
Deux sources de grand dégagement de chaleur.


Côté refroidissement, le boitier dispose de 4 grilles ajourées sur les façades inférieures latérales. Situées au niveau des cartes graphiques et des disques dur, l’évacuation d’air chaud est ainsi facilitée. En plus des deux emplacements pour ventilateur 80mm situés à l’arrière du boitier (un à l’arrière des disques durs, et l’autre au niveau du ventirad processeur).


Invasion 12        Invasion 10

Situés à l'arrière des disques durs, et du ventirad processeur,
ces deux emplacements pour ventilateur 80mm
contribueront à améliorer la dissipation de la chaleur



Très étonnant, et suivant la carte mère que vous aurez choisie, vous pourrez envisager l’installation d’un ventirad volumineux tel que le modèle XP-120 Thermalright.
Ou encore les modèles CNPS-7700 et CNPS-9500 de Zalman ! Plus que suffisant pour bénéficier d’un PC extrêmement silencieux, ou au contraire parfaitement adapté à la pratique de l’overclocking.

Néanmoins, les modèles de radiateurs imposants en hauteur, tels que les modèles proposés par le constructeur Swiftech sont à proscrire, le montage étant tout simplement impossible.


Invasion 5       Invasion 6

Bien que le boitier semble à priori proposer peu d'espace,
il reste possible de monter un radiateur XP-120 Thermalright.
Ou encore un Zalman CNPS 9500 ou 7700,
suivant l'emplacement du socket LGA775 sur la carte mère.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #170080
comme ça au passage depuis quand shuttle est allemand'


PS: ils sont de taïwan ;-)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]