Les bootlegs, vous connaissez '

Le par  |  17 commentaire(s)
Bootleg

C'est le week-end et, on le sait tous, la musique adoucit les moeurs (enfin peut-être pas toute la musique !).

C'est le week-end et, on le sait tous, la musique adoucit les moeurs (enfin peut-être pas toute la musique !). C'est pour nous l'occasion de vous présenter, pour ceux qui ne connaissent pas encore, les bootlegs.


BootlegRien avoir avec le fait de donner un bon coup de pied bien placé à son ordinateur pour en accélérer la procédure de démarrage. C'est ici de musique dont il s'agit.

Le bootleg est en fait un mixe de musique emprunté à divers artistes : un coup les paroles, un coup la musique. Mais ici pas de bricolage comme tout un chacun pourrait le faire avec Cool edit ou Audacity, non là on touche l'excellence. Tout se fait dans le respect de la rythmique et des harmoniques.
Le résultat est souvent bluffant car très pro et les morceaux en libre téléchargement ( pour la plupart ) pullulent sur le Net.

Au niveau de la légalité, pour l'instant, les artistes " bootlégués " ne semblent pas trop inquiets de l'envergure du phénomène. Mieux encore, une grande partie d'entre-eux, et pas des moindres, est plutôt flattée ( une sorte de consécration ) et encourage cette pratique qui finalement leur est profitable.

S'il est vrai que bien souvent les " bootleggers " qui travaillent à partir de fichiers mp3, ne prennent pas la peine de prévenir les artistes auxquels ils empruntent les morceaux, ce genre à part entière est pour l'instant épargné par les procès ( en France ).

Si une maison de disque montre son mécontentement, le " bootlegger " en brave petit soldat retire le titre incriminé de son site et pour l'instant tout se passe bien ( de toute façon c'est compter sans la vivacité légendaire de l'internaute qui s'est appropié le titre depuis belle lurette ).

Parmi les artistes les plus en vogue : DJ Zebra. C'est que le gus commence à se tailler une sacrée réputation, et devient un abonné des ondes radio ( France Inter, ... ) .

Le mot DJ ne doit pas effrayer pour autant les allergiques à la techno. En effet, les bootlegs touchent tous les genres : pop, rock, jazz, classique, variétés, ..., tout y passe. A titre d'exemple, au rang des artistes les plus utilisés, on retrouve " l'inimitable " groupe grunge Nirvana.

Pour vous donner un avant-goût, je vous conseille de faire un petit tour sur le site de SebWax et de choisir le morceau intitulé Face à l'intergalactic : une vraie tuerie.

Dans votre recherche du Graal et du morceau ultime parmi l'offre pléthorique mise à disposition, vous risquez toutefois de tomber sur de bonnes grosses " daubes " ( sans vouloir être désobligeant, même si tous les goûts sont dans la nature ).

Rassurez-vous, bien souvent, la qualité est au rendez-vous.

Un conseil, si cette musique que l'on peut considérer comme un pur produit de l'internet ( c'est surtout là qu'elle a pris de l'ampleur ) vous intéresse, faîtes d'abord un tour du côté du site de Zebra et, après coup, laissez-vous porter vers d'autres sites.


Mais que fait le SNEP ! ;-)

Complément d'information
  • The Pirate Bay boude la musique
    Des films, des séries TV, de la pornographie ou encore des jeux mais pas de musique pour le retour de The Pirate Bay.
  • Musique mobile : le streaming dominant d'ici 2016
    L'avenir de la musique consommée sur mobile est au streaming, suggère le cabinet d'études ABI Research, suggérant que l'accès aux contenus est préféré à la possession des albums ou morceaux de musique.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #89431
Curieux, chez moi un bootleg c'est une prise pirate d'un artiste et chez moi ce que tu nomme est simplement un remix. Je suis pas à jour '
Le #89439
Même reflexion que john777, un bootleg pour moi c'est un enregistrement non officiel d'un groupe ou d'un artiste
Le #89441
Le pemier sens de bootleg c'est bien celui d'enregistrement pirate mais les DJ ont repris le terme à leur compte et on parle maintenant de remix, même si le permier sens n'a pas disparu.
On parle aussi de "mash-up" ou "mashup" (je sais pas bien quelle orthographe est la plus juste)

Definiation partielle de bootleg sur Wikipedia :

Le terme bootleg a évolué dans le milieu des DJ qui en ont fait l'art de mixer deux chansons pour en faire une troisième. On retrouve la notion de détournement de chanson mais respectueuse des artistes bootlegués (le mot se francise et se conjugue).
Le #89448
mdr, peut etre le que dj ferrait mieux d'aller un peu plus longtemps a l'école pour éviter de devoir plagié des mots par manque d'imagination.
C'est la qu'on voit que le dj est plein de reconnaissance en vers les autres artistes.
il suffit de taper "bootleg nirvana" dans google pour s'en convaincre (belle example trouvé dans l'article d'ailleur). Et ouais on y trouve des albums live pirate et non des "remix".
Merci GNT pour cet ouverture d'esprit qui me fait penser a agrandir un peu ma liste de "bootleg" nirvana. Et si, pour le Club Dorothée les mp3 etaient des "chausse pied" est ce que vous aurriez fait etat de cet super mode pour la faire passer dans le langage courrant '!'!
Je vais taper chausse pied sur google, on sait jamais, peut etre qu'un remix de dingue va me sauter a la gueule Sans oublier de faire un article sur Wikipedia pour confirmer mes dires
Le #89454
Un bootleg, c'est avant tout un live pirate.

Il me semble que ce vous decrivez est du "Sample" conjugué à d'autres procedés '
Souvent utilisé par les rappeurs en mal de connaissances musicales, de maitrise d'un instrument et de talent tout cours....
Le #89457
GammaDelta >oui on peut considérer cela comme une sorte de sample, de remix... mais c'est du bootleg ; ce terme recouvrant plusieurs pratiques, dont l'enregistrement live pirate, mais pas seulement.

À noter donc que l'une des facettes du bootleg est professionnelle et légale. Certains artistes reconnus ont d'ailleurs sortis des albums bootleg (Enigma, par exemple).
Le #89459
Ces DJ ont le plus grand respect pour les artistes, le bootleg est une forme d'hommage tout comme la parodie.
Ya du bon et du moins bon comme partout.

Alors écoutez avant de juger.


Le #89472
MDR : si Wikipedia dit ce que c'est un bootleg, c'est que c'est vrai ! Surtout, ne recoupons pas les infos !
Le #89486
Page histoire:
--------------
à l'origine les bootlegs étaient des bottes larges qui permettaient de cacher de l'alcool pendant la prohibition. le terme a ensuite été repris pour décrire toute sorte d'activités illégales...

Pour les bootlegs musicaux, je vous conseille le site suivant qui est très très bon :
http://www.bootlegsfr.com/
Le #89502
Bootleg voilà encore un terme qui va être devié de sa signification d'origine.
De plus, aprés en avoir écouté une dizaine (et bien que chacun ses goûts) c'est vraiment bof.
Mélanger une musique magnifique avec une daube. Ca me ferais presque penser à une chaine de TV qui fait chanter des navets sur d'anciennes superbes musiques...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]