Microsoft démantèle un nouveau botnet

Le par  |  4 commentaire(s)
Réseau botnets

La firme de Redmond annonce le démantèlement du botnet Kelihos.

Réseau botnetsC'est apparemment une véritable guerre que mène Microsoft. Après Waledac et Rustock, c'est au tour de Kelihos de tomber sous les assauts de la firme de Redmond. La tactique employée est la même, allier des attaques techniques et juridiques.

Après avoir remonté la piste des instigateurs du réseau d'ordinateurs zombies, Microsoft a saisi la justice afin d'obtenir une injonction temporaire contre les opérateurs du botnet, et ainsi de pouvoir couper les connexions connues entre Kelihos et les ordinateurs sous contrôle.

Kelihos n'était pas le plus impressionnant des botnets avec seulement 41 000 ordinateurs infectés. De quoi tout de même être capable d'envoyer jusqu'à 3,8 milliards de spam par jour. Microsoft a estimé qu'il valait mieux agir avant que Kelihos ne prenne de l'ampleur.

Microsoft a par ailleurs découvert que des domaines .cz.cc utilisés pour le contrôle de Kelihos avaient auparavant été utilisés pour la diffusion du scareware MacDefender. De là à dire que Microsoft a aidé Apple...

C'est en tout cas la première fois que pour une telle opération Microsoft est parvenu à identifier par son véritable nom ( et non un pseudonyme ) l'un des responsables du botnet. Il se nomme Dominique Alexander Piatti et vit en République tchèque.

Cette première est présentée comme un grand pas en avant. " Cela nous aide à montrer comment le cycbercrime fonctionne quand des fournisseurs de domaines et d'infrastructures ne connaissent pas leurs clients. Sans une infrastructure de domaine comme celle hébergée par monsieur Piatti et sa société, les opérateurs de botnet auraient beaucoup plus de mal à agir anonymement ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #838391
Bravo Microsoft !

Heureusement que des entreprises privés participent au nettoyage du web, parce que s'il fallait compter seulement sur les organismes d'état...
Le #838441
En même temps M$ a aussi une bonne part de responsabilité dans la propagation des botnet. Si ses OS étaient un poil plus robuste, le problème ne se poserait pas.

M$ ferait mieux de balayer devant sa porte avant de critiquer la politique des hébergeurs.
Le #838451
Faux. Ce n'est pas parce que la porte n'est pas fermée à double tour, que l'on doit déclarer que les voleurs ont raison d'y entrer.

Bien sûr que Microsoft devrait faire des OS plus robustes, mais il est totalement crétin de dénigrer sa lutte contre les criminels (sauf si vous en êtes un vous-même).

Jeter le bébé avec l'eau du bain, mettre tout dans le même sac, ne pas faire de nuances, c'est faire de l'obscurantisme.
Le #838551
tien encore un de mes commentaires effacé sans raison merci...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]