Deux trojans responsables de 74% des botnets

Le par  |  9 commentaire(s)
Réseau botnets

Chaque jour, ce sont entre 5.

Reseau botnetsChaque jour, ce sont entre 5.000 et 30.000 ordinateurs reliés au réseau Internet qui tombent sous le contrôle de pirates informatiques grâce à des vers ou des chevaux de Troie ( également appelés trojans ou troyens ), et deviennent ainsi ce qu'on appelle une machine zombie ou un botnet.

Les hackers utilisent alors ces machines pour expédier du pourriel, héberger des sites frauduleux  (arnaques de type phishing) ou encore pour des attaques de type déni de service (DoS).


150 millions de machines zombies dans le monde

Selon les derniers chiffres, 150 millions des 600 millions d'ordinateurs connectés à la toile seraient sous contrôle.

Selon la société de sécurité informatique PandaLabs, près de huit machines zombies (botnets) sur dix recensées dans le monde seraient sous le contrôle de deux chevaux de Troie.

En effet, selon les chercheurs de PandaLabs, 74 % des nouveaux bots détectés en 2006 seraient des variantes des deux chevaux de Troie Gaobot (37,52%) et Sdbot (36,63%). Viennent ensuite, à moindre échelle toutefois, les variantes de six autres familles de bots que sont IRCbot (7,60%), Rxbot (4,09%), Oscarbot (3,58%), Spybot (2,75%), Poebot (2,39%) et Mybot (1,04%).

Luis Corrons, responsable technique chez PandaLas, commente : « Cette domination n'est pas spécialement due à une quelconque caractéristique de Gaobot ou Sdbot, mais simplement au fait que leur code est plus largement diffusé sur Internet. Cela signifie que les criminels qui veulent mettre au point un bot peuvent simplement s'appuyer sur le code source de ces menaces, en faisant quelques modifications de leur choix. Essentiellement, cela leur épargne beaucoup de travail. »

Concernant le phénomène botnet, il explique : « Il y a un business lucratif dans les botnets. Celui qui crée les bots peut louer le réseau soumis. Une fois, les botnets loués, les cyber-escrocs les utilisent pour une vaste gamme d'activités criminelles incluant notamment le téléchargement de malwares sur les ordinateurs infectés, l'envoi de spam ou de messages de type phishing, ou pour causer des attaques de type déni de services. Le créateur de bot peut également utiliser le botnet pour ses propres activités, bien que ce soit moins courant. »

Comme d'habitude, surfez couvert !
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #165392
Windows me fait penser a la saison d'hiver : Il faut mettre une tuque, un foulard, un manteau, des gants et des bottes pour sortir dehors...

Avec Linux, MacOS, *BSD, c'est l'ete a l'annee longue!
Le #165394
windows est attaqué puisque c'est OS le plus répandu. Mais un Linux mal configuré est beaucoup plus facile à piraté que Windows.

Avec le coup de Microsoft qui veut promouvoir Vista à tout pris, on risque de voir beaucoup de personne et de compagnie migrer vers Linux, je ne serait pas surpris de voir de plus en plus de virus, trojan et compagnie sous Linux dans les années à venir.

Un pirate, quand il veut entrer quelques part, il se fou complètement de OS, lui il regarde les ouvertures et l'imbécilité des usagers
Le #165395
Je ne pense pas qu'avec le temps GNU/Linux deviendra plus sensible. Il est vrai que mal configuré, la situation est critique (j'ai laissé tourner ssh avec un compte utilisateur "invité"; le routeur a oublié qu'il fallait pas laisser passer ce port, trois jours plus tard j'étais cuit), mais par conception le système est infiniment plus sécurisé que Windows face au réseau. Sauf si l'utilisateur installe n'importe quel paquet qu'il reçoit par mail, là c'est sur, ça va être un carnage...
Le #165396
il est très naif de croire que seul windows est faïble...
Le #165486
le problème, c'est que si le monde ne veulent pas migré vers vista, il vont migré vers Linux. Donc ont va se retrouver avec pleins de newbies sous linux. Donc pleins de trou de sécurité qui se trouverons devant leur écran.

On ne ce le cachera pas, le plus gros trou de sécurité, c'est l'utilisateur et non l'OS. Si l'utilisateur fait une connerie, même l'ordinateur du NSA est à risque lol
Le #165499
à partir de quand considère-t-on que l'on est plus newbie ' (surtout en matière de sécurité )
Le #165502
Quand tu sais écrire sans fautes des mots comme TCPIP, Linusque, Firewol, Portscan, layeure, etc..

Moi, j'y arrive pas encore
Le #165505
Bah moi je suis pas un newbie, j'ai Norton en faïeurwaule lol



Allez, plus sérieusement y a des softs pour détecter et éradiquer ces troyens-là ' Me semble que les AV visent toujours essentiellement les virus, non '
Le #165518
BharatHope : ça depend de ton anti-virus mais d'une manière générale, les AV dernière génération prennent en compte les troyens et autres saloperies.

Quand à l'argument, "à cause de Vista tout le monde va migrer sous Linux" c'est marrant je l'ai déjà entendu il y a 6 ans à la sortie d'XP... et Linux reste encore et toujours un OS confidentiel pour les stations de travail et l'usage privé, donc waxime je doute fortement de la migration en masse vers Linux dans les mois ou les années à venir...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]