Bouygues Télécom - Free : le rapprochement se confirme

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Le Parisien
Free mobile

Très rapidement après l'annonce d'une signature à venir entre Vivendi et Numéricâble concernant le rachat de SFR, la rumeur voulait que Free et Bouygues mettent leurs rivalités de côté pour envisager une collaboration. Des accords seraient déjà en cours et confirmés par Le Parisien.

Le Parisien fait fit des rumeurs et confirme d'après ses propres sources que Bouygues Telecom négocierait déjà avec Free pour la revente de sa filiale mobile.

Bouygues-Telecom-logo Il semblerait que les deux opérateurs aient multiplié les négociations alors même que Vivendi était encore liée dans le cadre de ses négociations exclusives, afin de parer à l'éventualité qui s'est confirmée la fin de semaine dernière, à savoir l'orientation de Vivendi vers Numéricâble.

Afin d'éviter les tensions qui opposent Xavier Niel et Martin Bouygues, ce seraient Olivier Roussat et Maxime Lombardini qui auraient maintenu le dialogue, avec pour arbitre la banque Rotschild.

Actuellement Bouygues souhaiterait tirer 8 milliards d'euros de son activité mobile, tandis que Free espère ne pas aller au-delà des 5 milliards. Alors qu'on pourrait penser que Bouygues soit le plus en clin à réviser sa position de par la situation complexe à venir, c'est bel et bien Free qui serait le plus pressé de concrétiser un accord, dans le but de payer le moins possible.

Bouygues aurait ainsi pris contact, selon le Parisien, avec l'espagnol Telefonica pour faire monter les enchères au niveau européen. Des deux côtés, on dément officiellement toute négociation et fait mine d'aller chacun de son côté et ce, malgré le soutient étonnant apporté par Xavier Niel à la candidature de Bouygues dans une interview donnée aux Échos.

La question de l'emploi devrait encore une fois être au coeur du débat du côté des syndicats. Car si Bouygues envisageait le rachat de SFR, les employés de BT n'avaient rien à craindre, ce qui ne sera pas le cas en cas de rachat par Free, une situation inversée qui ne rassure pas les salariés de Bouygues.

Autre crainte, celle d'Orange qui pourrait alors se retrouver pour la première fois en situation de bon dernier sur le marché des télécoms, face à deux nouvelles fusions surarmées. Reste à savoir ce qu'en pensera l'ARCEP et l'Autorité de la Concurrence, cette dernière ne s'étant encore pas prononcée sur la validité du rachat de SFR par Numéricâble.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1712222
"Autre crainte, celle d'Orange qui pourrait alors se retrouver pour la première fois en situation de bon dernier sur le marché des télécoms, face à deux nouvelles fusions surarmées."

si seulement Orange pouvais se manger une bonne dérouillé
Le #1712242
Lebubu a écrit :

"Autre crainte, celle d'Orange qui pourrait alors se retrouver pour la première fois en situation de bon dernier sur le marché des télécoms, face à deux nouvelles fusions surarmées."

putin si seulement Orange pouvais se manger une bonne dérouillé pour une fois ça leurs ferai la bite.


Et si seulement tu pouvais parler français...
Ça ne mange pas de pain
Le #1712272
Ennemis d'un jour....ennemis d'hier
Le #1712352
Pikaboy a écrit :

Ennemis d'un jour....ennemis d'hier


Même si Martin et Xavier continuent à se haïr.
Mais ils savent qu'ils auront en face deux groupes qui sont deux fois plus gros qu'eux.
Mais je reste étonné qu'ils cherchent à s'unir si rapidement, car Orange a des couts fixes encore important, et SFR-Numéricable aura une de dette importante, alors que Bouygues et Free ont des situations saines, avec la possibilité de grignoter des parts de marché aux deux premiers...
Le #1712422
Au lieu de dépenser des milliards en rachats divers, ils pourraient pas investir dans l’infrastructure ???
Le #1712442
Toshiro a écrit :

Au lieu de dépenser des milliards en rachats divers, ils pourraient pas investir dans l’infrastructure ???



Ben c'est ce qu'ils font si ils rachètent Bouygues : c'est le réseau 4g le plus étendu a l'heure actuelle. Par ailleurs, ca n'empeche pas les investissement ça les optimise...

Du coup ils effacent Bouygues du payasage audio visuel (les pub ça coute chère déjà à produire, alors à diffuser quand la chaîne n'est pas dans le groupe...)

Et peu à peu Bouygues devient un autre low cost d'Illiad (à l'image d'Alice), transférant les clients vers Free peu à peu.
Le #1712732
Dragrubis a écrit :

Toshiro a écrit :

Au lieu de dépenser des milliards en rachats divers, ils pourraient pas investir dans l’infrastructure ???



Ben c'est ce qu'ils font si ils rachètent Bouygues : c'est le réseau 4g le plus étendu a l'heure actuelle. Par ailleurs, ca n'empeche pas les investissement ça les optimise...

Du coup ils effacent Bouygues du payasage audio visuel (les pub ça coute chère déjà à produire, alors à diffuser quand la chaîne n'est pas dans le groupe...)

Et peu à peu Bouygues devient un autre low cost d'Illiad (à l'image d'Alice), transférant les clients vers Free peu à peu.


.....mais proposant de meilleurs tarifs et pratiques commerciales.
Le #1713122
Toshiro a écrit :

Au lieu de dépenser des milliards en rachats divers, ils pourraient pas investir dans l’infrastructure ???


ouais..

c est aux robin des toits et autres associations bancales de riverains qu il faut dire ca...

ce sont eux qui freinent l extension du reseau pour des raisons empiriques et irraisonnees, et donc cassent les pieds de tout le monde, juste pour exister.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]