Bouygues Telecom : Orange, SFR et Free quasiment d'accord sur le partage, mais...

Le par  |  17 commentaire(s) Source : Le Figaro
Bouygues-Telecom-nouveau-logo

L'annonce d'un accord n'est pas encore à l'ordre du jour mais les négociations entre Orange et Bouygues avancent, tout en rencontrant encore un certain nombre d'obstacles.

Orange-logoSi Stéphane Richard, patron d'Orange, espère une résolution rapide du rapprochement avec le groupe Bouygues, cela n'interviendra sans doute pas avant la fin du mois au mieux. Les négociations progressent, avec des points d'accord acceptés par tous, mais il reste des points présentant encore beaucoup d'incertitude.

Le journal Le Figaro indique que le principe d'une cession de Bouygues Telecom pour 10 milliards d'euros est validé, même si la valorisation réelle de l'opérateur ne serait que de 5 à 6 milliards d'euros. Le gouvernement, actionnaire majoritaire d'Orange, ne souhaiterait pas descendre en-dessous de 20% de participation dans l'opérateur, ce qui conduirait Martin Bouygues à devoir se contenter de 10% environ de contrôle, avec un à deux sièges au conseil d'administration.

Au-delà de ce socle de négociations, la répartition des actifs de Bouygues Telecom entre Orange, SFR et Free a pu poser problème mais serait en bonne voie (ce que ne confirme pas officiellement Orange), avec la récupération des fréquences par Free (mais pas forcément des infrastructures) et un partage équitable des 12 millions d'abonnés fixes et mobiles de Bouygues Telecom.

Là où les discussions bloquent encore, ce sont sur les questions du coût du maintien de l'emploi des 8000 salariés et du devenir des quelque 550 boutiques, dont Free pourrait en récupérer une cinquantaine. Le coût du démantèlement des activités de Bouygues Telecom est également en balance pour déterminer qui va payer quoi.

Mais tout ce bel échaudage pourrait rencontrer un obstacle ultime et destructeur si jamais l'Autorité de la concurrence ne valide pas ce schéma et/ou en propose un autre. Le Figaro indique que le président de l'Autorité, Bruno Lasserre, a déjà averti qu'il n'acceptera pas forcément le projet de partage qui lui sera soumis.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1880914
C'est Dallas ce deal !!
Le #1880920
Si on achète un acteur 50% plus cher que sa valeur, à votre avis, qui va être perdant en payant ce surplus ? Le client. En plus de la réduction de la concurrence. Je serais l'autorité de la concurrence, je prendrais en compte ce point.
Le #1880924
cycnus a écrit :

Si on achète un acteur 50% plus cher que sa valeur, à votre avis, qui va être perdant en payant ce surplus ? Le client. En plus de la réduction de la concurrence. Je serais l'autorité de la concurrence, je prendrais en compte ce point.


déja tu serais pas à l'autorité de la concurrence ! Il faut la carte ! Et quand bien même, depuis quand on prend des initiatives pour les consommateurs ?
Le #1880931
alucardx77 a écrit :

cycnus a écrit :

Si on achète un acteur 50% plus cher que sa valeur, à votre avis, qui va être perdant en payant ce surplus ? Le client. En plus de la réduction de la concurrence. Je serais l'autorité de la concurrence, je prendrais en compte ce point.


déja tu serais pas à l'autorité de la concurrence ! Il faut la carte ! Et quand bien même, depuis quand on prend des initiatives pour les consommateurs ?


Tu trouves que Free n'a rien apporté dans les prix des forfaits mobiles ?
Le #1880943
saepho a écrit :

alucardx77 a écrit :

cycnus a écrit :

Si on achète un acteur 50% plus cher que sa valeur, à votre avis, qui va être perdant en payant ce surplus ? Le client. En plus de la réduction de la concurrence. Je serais l'autorité de la concurrence, je prendrais en compte ce point.


déja tu serais pas à l'autorité de la concurrence ! Il faut la carte ! Et quand bien même, depuis quand on prend des initiatives pour les consommateurs ?


Tu trouves que Free n'a rien apporté dans les prix des forfaits mobiles ?


Oui bien sur, on ne remerciera jamais assez Free pour avoir tirer les prix du marche vers le bas...mais c'est au detriment des investissements des infrastructures....la couverture de l'hexagone est tres alleatoire a ce jour....

Cette industrie necessite des investissements colossaux chaque annee. Notamment pour developper la fibre. Et si les FAI n'ont pas assez de marge, le developpement prendra plus de temps.

Ne pas payer cher avec Free par exemple, magnifique, mais Free ne couvre que 50% du territoire.....donc ca relativise le ''c'est pas cher''

Perso je prefere payer + cher; mais avoir un service plus performant et fiable. Je n'achete pas un prix mais un service.
Le #1880944
Morpheus005 a écrit :

saepho a écrit :

alucardx77 a écrit :

cycnus a écrit :

Si on achète un acteur 50% plus cher que sa valeur, à votre avis, qui va être perdant en payant ce surplus ? Le client. En plus de la réduction de la concurrence. Je serais l'autorité de la concurrence, je prendrais en compte ce point.


déja tu serais pas à l'autorité de la concurrence ! Il faut la carte ! Et quand bien même, depuis quand on prend des initiatives pour les consommateurs ?


Tu trouves que Free n'a rien apporté dans les prix des forfaits mobiles ?


Oui bien sur, on ne remerciera jamais assez Free pour avoir tirer les prix du marche vers le bas...mais c'est au detriment des investissements des infrastructures....la couverture de l'hexagone est tres alleatoire a ce jour....

Cette industrie necessite des investissements colossaux chaque annee. Notamment pour developper la fibre. Et si les FAI n'ont pas assez de marge, le developpement prendra plus de temps.

Ne pas payer cher avec Free par exemple, magnifique, mais Free ne couvre que 50% du territoire.....donc ca relativise le ''c'est pas cher''

Perso je prefere payer + cher; mais avoir un service plus performant et fiable. Je n'achete pas un prix mais un service.


Free n'a pas a être remercié, il a bénéficié de tonnes de largesses du régulateur, et d'ailleurs ça continue : " la récupération des fréquences par Free (mais pas forcément des infrastructures)". Le gros Niel doit avoir un sacré paquet d'amis bien placés...
Et sinon grâce à lui on a un réseau qui ressemble de plus en plus à celui d'un pays du tiers monde. On est pas prêt d'être en Corée du Sud...

"un partage équitable des 12 millions d'abonnés fixes et mobiles de Bouygues Telecom"
=>Ah donc les abonnés vont se retrouver dispatchés au hasard entre les 3 autres ? ... Eh ben c'est du propre...
Le #1880947
bugmenot a écrit :

Morpheus005 a écrit :

saepho a écrit :

alucardx77 a écrit :

cycnus a écrit :

Si on achète un acteur 50% plus cher que sa valeur, à votre avis, qui va être perdant en payant ce surplus ? Le client. En plus de la réduction de la concurrence. Je serais l'autorité de la concurrence, je prendrais en compte ce point.


déja tu serais pas à l'autorité de la concurrence ! Il faut la carte ! Et quand bien même, depuis quand on prend des initiatives pour les consommateurs ?


Tu trouves que Free n'a rien apporté dans les prix des forfaits mobiles ?


Oui bien sur, on ne remerciera jamais assez Free pour avoir tirer les prix du marche vers le bas...mais c'est au detriment des investissements des infrastructures....la couverture de l'hexagone est tres alleatoire a ce jour....

Cette industrie necessite des investissements colossaux chaque annee. Notamment pour developper la fibre. Et si les FAI n'ont pas assez de marge, le developpement prendra plus de temps.

Ne pas payer cher avec Free par exemple, magnifique, mais Free ne couvre que 50% du territoire.....donc ca relativise le ''c'est pas cher''

Perso je prefere payer + cher; mais avoir un service plus performant et fiable. Je n'achete pas un prix mais un service.


Free n'a pas a être remercié, il a bénéficié de tonnes de largesses du régulateur, et d'ailleurs ça continue : " la récupération des fréquences par Free (mais pas forcément des infrastructures)". Le gros Niel doit avoir un sacré paquet d'amis bien placés...
Et sinon grâce à lui on a un réseau qui ressemble de plus en plus à celui d'un pays du tiers monde. On est pas prêt d'être en Corée du Sud...

"un partage équitable des 12 millions d'abonnés fixes et mobiles de Bouygues Telecom"
=>Ah donc les abonnés vont se retrouver dispatchés au hasard entre les 3 autres ? ... Eh ben c'est du propre...


L'arrivée de Free en 2012 sur le marché ses FAI a permis une baisse drastique des couts des forfaits. On ne peut pas nier une évidence. Les chiffres sont la pour corroborer cette vérité.

Free, fort de son contrat avec Orange, a pu éviter des investissements de développement de réseaux. Ce contrat arrive a terme en 2017.

La définition d'un partage équitable des 12 millions d'abonnés actuels de Bouygues reste a etre définit. Ce n'est pas aussi simple, et chaque FAI a une stratégie et politique commerciale qui diffère.

Sans compter que ce deal ne peut jamais aboutir...et la fusion capoter, donc une nouvelle donne pourrait voir le jour.....a suivre donc


Le #1880948
Le #1880949
Bonjour
Ce feuilleton du retour à 3 opérateurs ramène sans cesse le débat sur les mérites respectifs de opérateurs. Ce débat a eu lieu en 2007 et 2009.
Je rappelle que cette hypothèse de 4e entrant faisait suite à le demande de refarmer les fréquences 2G pour la 3G. L'état y a vu une occasion de vendre ce droit d'usage des fréquences.
"Pour l'heure, Iliad est le seul candidat, ses concurrents Kertel, Numericable, Virgin Mobile, Bolloré et Orascom ayant abandonné. Il faut dire que la facture est salée : le montant de la licence s'élève à 240 millions d'euros, avec un réseau à construire évalué à environ un milliard d'euros. L'appel à candidatures lancé le 1er août par le gouvernement est ouvert jusqu'à jeudi midi." (Le Figaro du 28-10-2009).
Pour être un opérateur crédible, il convient de disposer d'un nombre de sites couvrant l'essentiel du territoire et de s'appuyer sur un réseau fixe existant qui achemine les données, ça ne se fait pas en un jour.
Bouygues a eu l'occasion de le devenir, il risque de payer aujourd'hui l'absence d'investissements dans le réseau fixe, ayant préféré louer ce réseau chez les autres.
Il ont pourtant la taille requise pour investir. Il semble aujourd'hui qu'ils préfèrent brader. C'est dommage pour leurs employés et leurs clients.
Si le modèle de Free devient pertinent aujourd'hui qu'ils couvrent environ 80% en 3G tant mieux pour eux.
Néanmoins, je ne pense pas être le seul à trouver choquant qu'on vende le personnel et les clients des entreprises à l'encan, j'aurais préféré moins de dividendes et plus d'investissements.
Le #1880951
Freeuser a écrit :

Bonjour
Ce feuilleton du retour à 3 opérateurs ramène sans cesse le débat sur les mérites respectifs de opérateurs. Ce débat a eu lieu en 2007 et 2009.
Je rappelle que cette hypothèse de 4e entrant faisait suite à le demande de refarmer les fréquences 2G pour la 3G. L'état y a vu une occasion de vendre ce droit d'usage des fréquences.
"Pour l'heure, Iliad est le seul candidat, ses concurrents Kertel, Numericable, Virgin Mobile, Bolloré et Orascom ayant abandonné. Il faut dire que la facture est salée : le montant de la licence s'élève à 240 millions d'euros, avec un réseau à construire évalué à environ un milliard d'euros. L'appel à candidatures lancé le 1er août par le gouvernement est ouvert jusqu'à jeudi midi." (Le Figaro du 28-10-2009).
Pour être un opérateur crédible, il convient de disposer d'un nombre de sites couvrant l'essentiel du territoire et de s'appuyer sur un réseau fixe existant qui achemine les données, ça ne se fait pas en un jour.
Bouygues a eu l'occasion de le devenir, il risque de payer aujourd'hui l'absence d'investissements dans le réseau fixe, ayant préféré louer ce réseau chez les autres.
Il ont pourtant la taille requise pour investir. Il semble aujourd'hui qu'ils préfèrent brader. C'est dommage pour leurs employés et leurs clients.
Si le modèle de Free devient pertinent aujourd'hui qu'ils couvrent environ 80% en 3G tant mieux pour eux.
Néanmoins, je ne pense pas être le seul à trouver choquant qu'on vende le personnel et les clients des entreprises à l'encan, j'aurais préféré moins de dividendes et plus d'investissements.


Certes; mais un univers bisounours n'est pas la panacée préférée des grands groupes industriels.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]