Rachat de Bouygues Telecom par SFR : le ministre de l'Economie réagit, un peu agacé

Le par  |  8 commentaire(s) Source : AFP
Bouygues-Telecom-nouveau-logo

Face à l'offensive de SFR-Numericable sur Bouygues Telecom, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a redit son opposition aux "rapprochements opportunistes".

Loi macronAprès SFR puis Virgin Mobile, le groupe Numericable emmené par l'homme d'affaires Patrick Drahi va-t-il mettre la main sur l'opérateur Bouygues Telecom pour 10 milliards d'euros ? La rumeur n'est pas nouvelle mais elle pourrait passer du bruit de couloir à la réalité cette semaine, dès le conseil d'administration de mardi.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron avait déjà suggéré que les opérateurs feraient mieux de s'occuper de l'investissement dans leur réseau plutôt que de chercher à se racheter entre eux. Dans un court communiqué adressé aux agences de presse, il enfonce le clou :

"La consolidation n'est pas aujourd'hui souhaitable pour le secteur. L'emploi, l'investissement et le meilleur service aux consommateurs sont les priorités. Or les conséquences d'une consolidation sont à ces égards négatives, comme l'ont prouvé les cas récents en Europe", a-t-il indiqué.

De son côté, le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert a fait valoir dans une émission télévisée que "SFR et Numericable avaient pris des engagements en matière d'investissements, l'ensemble du territoire n'est pas couvert à ce jour", relève l'AFP.

L'endettement déjà très fort de Numericable après son rachat de SFR risque de constituer un frein très sérieux pour la pertinence d'une acquisition de Bouygues Telecom, notamment du point de vue social.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1846180
A 4 ce n'est pas tenable. A part Orange et un peu Boygues, ils ont tous des réseaux en carton. Tout simplement parce qu'il n'y a pas la place pour 4. D'ailleurs ce type de service devrait être en monopole car ils 'agit d'un service partagé : plus on a de clients, plus il est facile de rendre un service de qualité. Un service public avec des agents ayant un contrat de droit privé et interdiction de faire grève. Mais on peut toujours rêver.
Le #1846182
cycnus a écrit :

A 4 ce n'est pas tenable. A part Orange et un peu Boygues, ils ont tous des réseaux en carton. Tout simplement parce qu'il n'y a pas la place pour 4. D'ailleurs ce type de service devrait être en monopole car ils 'agit d'un service partagé : plus on a de clients, plus il est facile de rendre un service de qualité. Un service public avec des agents ayant un contrat de droit privé et interdiction de faire grève. Mais on peut toujours rêver.


Le problème c'est que sur le court terme on se retrouvera avec un Altice dont la dette sera de plus de 40 milliards d'euros, elle sera certes assez avantageuse mais on ne risque pas de voir d'amélioration du réseau avant 5 à 10 ans enterrant tout les projet fibres et retardant encore d'avantage la France dans le domaine de la connectivité, je ne parle même pas des emplois qui seront supprimé par dizaine de milliers, un dommage collatéral auquel on est habitué, l’appétit de Patrick Drahi semble sans limite et ses actionnaires on apparemment toute confiance en lui, si Altice rafle Bouygues je doute qu'un "big 3" puisse tenir il est probable que des alliances/ententes soit créé entre deux des trois opérateur pour asphyxier celui dont les deux autres ne veulent pas.
Le #1846184
Quand ils étaient trois ils s'entendaient sur les prix, cela ne sera pas différent avec un gros opérateur très endetté.
De toute façon ils ne s'inquiètent pas car ils comptent sur l'Etat et les collecivités locales pour payer les réseaux.
C'est d'ailleurs déjà un peu le cas.

Le #1846189
Tout ministre qu'il est, son pouvoir ou champ d'action reste très limité ...
Il s'agit d'entreprises privées, ne bénéficiant d'aucune aide publique .....!!!
L'Etat n'a rien à voir la dedans ...
Faut arrêter deux secondes de mettre son nez dans les affaires des autres
Le #1846198
Ce ministre ferait mieux de s'occuper des petites boites qui vivotent et qui sont étouffées par les taxes et réglementations. Si elles pouvait toutes embaucher, elles feraient mieux pour l'emploi que la grosse boite du copain Martin
Le #1846203
DeepBlueOcean a écrit :

Tout ministre qu'il est, son pouvoir ou champ d'action reste très limité ...
Il s'agit d'entreprises privées, ne bénéficiant d'aucune aide publique .....!!!
L'Etat n'a rien à voir la dedans ...
Faut arrêter deux secondes de mettre son nez dans les affaires des autres


En même temps, l'Etat, c'est nous, et Internet, c'est nous qui l'utilisont et qui le payons.
Donc on mets NOTRE nez dans NOS affaires

Le #1846254
saepho a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Tout ministre qu'il est, son pouvoir ou champ d'action reste très limité ...
Il s'agit d'entreprises privées, ne bénéficiant d'aucune aide publique .....!!!
L'Etat n'a rien à voir la dedans ...
Faut arrêter deux secondes de mettre son nez dans les affaires des autres


En même temps, l'Etat, c'est nous, et Internet, c'est nous qui l'utilisont et qui le payons.
Donc on mets NOTRE nez dans NOS affaires


Mélange pas tout l'ami
Les entreprises privées sont redevables envers l'Etat par les impôts ou taxes ....
Là, s'arrête l'action publique, après, qu'un groupe décide de racheter un tel, ou tel autre, cela reste une affaire privée ....!
Toi, en tant que client, tu peux mettre ton nez dans les affaires de ton opérateur, mais pas dans les affaires des autres opérateurs ... sauf, si tu es client partout à la fois !!!
Le #1846268
DeepBlueOcean a écrit :

saepho a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Tout ministre qu'il est, son pouvoir ou champ d'action reste très limité ...
Il s'agit d'entreprises privées, ne bénéficiant d'aucune aide publique .....!!!
L'Etat n'a rien à voir la dedans ...
Faut arrêter deux secondes de mettre son nez dans les affaires des autres


En même temps, l'Etat, c'est nous, et Internet, c'est nous qui l'utilisont et qui le payons.
Donc on mets NOTRE nez dans NOS affaires


Mélange pas tout l'ami
Les entreprises privées sont redevables envers l'Etat par les impôts ou taxes ....
Là, s'arrête l'action publique, après, qu'un groupe décide de racheter un tel, ou tel autre, cela reste une affaire privée ....!
Toi, en tant que client, tu peux mettre ton nez dans les affaires de ton opérateur, mais pas dans les affaires des autres opérateurs ... sauf, si tu es client partout à la fois !!!


Alors, faisons une supposition.
3 entreprises privés qui contrôlent le marché des télécoms décident de double leurs prix.
Mais sans entente sur les prix, chacun offrant des services ou localisations différents, et donc, impossibilité de prouver qu'il y a entente.

Devrions-nous accepter de payer deux fois plus pour le même prix ?

Et cette situation existe aux Etats-Unis, où dans certaines régions, notre forfait à 30€/mois coûte 120€/mois, sans avoir de possibilité de changer...

D'où le fait que je suis pour un état interventionniste, qui peut permettre de diviser les prix par 4
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]