Brevets 3G : Nokia en rajoute une couche contre Apple

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Betanews
iPhone 3G logo pro

Nokia a attaqué Apple pour violation de brevets, Apple a riposté. Le géant finlandais réplique en mettant 14 brevets supplémentaires en balance auprès d'une cour du Delaware.

Logo NokiaLa guerre des brevets se poursuit impitoyablement entre Nokia et Apple. Le groupe finlandais a attaqué son concurrent sur plusieurs fronts, d'abord auprès d'une cour du Delaware pour violation de brevets relatifs aux technologies 3G et WiFi, ensuite en demandant l'ouverture d'une enquête auprès de l' ITC ( International Trade Commission ) pour s'attaquer à l'ensemble des produits d' Apple.

Ce dernier a riposté à la première attaque en portant plainte à son tour et pour les mêmes motifs de violation de ses brevets. Cela promet déjà une bataille longue et coûteuse entre les deux sociétés. Et Nokia vient de renforcer sa position de plaignant en rajoutant 14 brevets supplémentaires dans sa plainte auprès de la cour du Delaware.


Apple, créateur ou copieur ?
Le groupe finlandais semble vouloir faire émerger l'idée selon laquelle Apple n'aurait pas imaginé indépendamment des solutions répondant aux mêmes problématiques mobiles mais aurait bien pratiqué du reverse-engineering pour dériver des technologies créées par Nokia afin d'en équiper ses iPhone.

Le groupe finlandais cite ainsi plusieurs cas de techniques industrielles utilisées dans l' iPhone qui sont couvertes par autant de brevets développés par Nokia, que ce soit au niveau de l' APN, de la gestion de l'énergie ou de la miniaturisation.

Le site Betanews évoque ainsi plusieurs rapprochements établis par Nokia : l' APN de l' iPhone utiliserait le principe de son brevet dit 256 ( seuls les trois derniers chiffres d'un brevet US sont généralement évoqués ), le système de gestion de l'énergie reprendrait l'idée du brevet 091, les astuces d'amplification du haut-parleur seraient celles du brevet 181, la désactivation de l'écran tactile lors d'un appel serait liée au brevet 957, le grossissement des caractères lorsqu'une touche du clavier virtuel est sélectionnée aurait déjà été décrit dans le brevet 036, etc.

Et les avocats de Nokia semblent s'appliquer à vouloir démontrer que cette pratique est inscrite dans l'histoire même d' Apple, allant même jusqu'à reprendre un propos de Steve Jobs datant de 1996 dans lequel il cite Pablo Picasso : " les bons artistes copient, les grands artistes volent." Et de rajouter derrière : " et, vous savez, nous n'avons jamais eu honte de voler les grandes idées.

Dans le conflit opposant Nokia à Apple, tous les coups seraient-ils permis ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]