Brexit : le CAC 40 perd 10% à l'ouverture, les valeurs télécom touchées

Le par  |  87 commentaire(s)
royaume-uni

Le Brexit ayant été plébiscité, l'onde de choc touche les Bourses mondiales. Le CAC 40 recule sévèrement à l'ouverture et les valeurs télécom ne sont pas épargnées.

Les marchés financiers ne voulaient pas y croire hier encore, mais c'est bien une sortie de l'Europe qu'a validé le Royaume-Uni à l'occasion du référendum sur le Brexit voulu par le premier ministre britannique David Cameron en pensant obtenir un maintien dans l'Europe, et qui le force maintenant à la démission.

Face aux immenses incertitudes créées par cette décision d'un retrait, les marchés boursiers subissent le contre-coup d'une crise de confiance qui risque de peser lourd sur l'Europe et sa faible croissance à peine retrouvée.

Dès l'ouverture, la Bourse de Paris a connu un sévère recul de 10% de l'indice CAC 40 avant de se reprendre légèrement, plombé par le sévère retrait des valeurs en Bourse des secteurs les plus exposés : bancaire (-14%), assurance (-12%), financier (-10%) et touristique (-11,7%), rapporte Reuters.

Brexit CAC40

Evolution du CAC 40 quelques heures après la confirmation du Brexit

Les valeurs télécom ne sont pas épargnées : tous les opérateurs télécom français dévissent de 5 à plus de 8%. Si les groupes Bouygues et Iliad (Free) contiennent le recul entre 5 et 6,5%, l'opérateur SFR dévisse de plus de 8% tandis qu'Orange, opérateur historique, est en retrait de plus de 7%.

La situation n'est pas meilleure pour les places boursières européennes qui perdent actuellement entre 8 et 10% de la valeur de leur indice de référence, tandis qu'à l'autre bout du monde, la Bourse de Tokyo affiche un recul de presque 8% et que Wall Street devrait concéder entre 3 et 4% à l'ouverture.

Si la livre sterling a perdu dans un premier temps 10% de sa valeur, tombant à 1,33 dollar, l'euro subit aussi un affaiblissement de sa valeur de 2,5%, tombant à 1,1090 dollar. Sans grande surprise, l'or joue son rôle de valeur refuge et gagne 5%, atteignant 1 318 dollars l'once (31,10 g).

Complément d'information
  • Groupon repasse sous sa valeur d'introduction en bourse
    Le site de bonnes affaires continue de faire l'expérience des aspects moins favorables d'une cotation en bourse : les résultats négatifs d'une enquête menée auprès de 400 partenaires font plonger son cours de 6,6%.
  • RIM : valeur en bourse au plus bas depuis neuf ans
    Le fabricant Research in Motion n'en finit plus de chuter en bourse, atteignant son plus bas niveau depuis neuf ans et passant sous sa valeur comptable (book value), les investisseurs restant méfiants malgré l'annonce de BBX.

Vos commentaires Page 1 / 9

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1906139
Bon bah j'viens d'apprendre que les rosebeef ont quitté l'Europe

Une bonne chose.
Le #1906140
Yes, et c'est les soldes en plus
Le #1906145
SFR toujours dans les bons coups.
Le #1906153
bugmenot a écrit :

Yes, et c'est les soldes en plus


Si ça suit cette voie, à la 3e démarque tu pourras t'offrir une petite ville anglaise
Le #1906157
DownTown a écrit :

bugmenot a écrit :

Yes, et c'est les soldes en plus


Si ça suit cette voie, à la 3e démarque tu pourras t'offrir une petite ville anglaise


On va racheter Londres
Le #1906160
Purée les gars, c'est champagne aujourd'hui !
C'est vraiment une bonne nouvelle pour ceux qui croient en une Europe politique. Que ceux qui n'en veulent pas se barrent.
C'est maintenant le moment de construire de vraies règles communes et sortir d'un simple marché économique où tout le monde ramène ses propres règles
Le #1906168
Une très bonne nouvelle !

Prochaine étape : Le Frexit !

L'Union Européenne sous le contrôle des USA affaiblit économiquement les nations et les peuples
Le #1906173
L'UE est gangrénée par le veto britannique depuis vingt ans. Elle est comme ça parce qu'ils ont uniquement voulu une Europe exclusivement financière et posé le veto pour TOUS les autres domaines, politique, social, militaire et cetera. Même Tatcher disait vis à vis de l'Europe "I want my money back !" pour un 1£ investie, ils veulent au moins retrouver 1£10 ! Rien que sur les terroristes, une police européenne et une coopération était à l'ordre du jour y a une dizaine d'années, contré par un véto encore. Le cas de Calais, petite exclusivité britannique... nan qu'ils se barrent ça ne pourra qu'aller mieux pour l'Europe !

Moi je suis même pour tenter un super pays fédéral où l'Alsace aurait directement son mot à dire, à même poids et importance que la Galice, le Tyrol ou encore la Sicile et tant d'autres nations muselées. Et puis quitte à vivre dans un pays où l'on décide de peu, autant harmoniser l'ensemble et peser dans le monde, les régions peuvent tous se passer de leur états esclavagistes, la France, l'Italie etc, l'inverse est moins vrai. Par contre se passer de l'UE, certainement pas. Et puis si ça merde, on pourra que faire marche arrière sans regrets. Mais aujourd'hui sortir parce que 20% d'aigris croient représenter la majorité des français, de surcroît sans essayer plus alors qu'on vient de se débarrasser du pire boulet européen, non.
Le #1906180
Barbak a écrit :

Une très bonne nouvelle !

Prochaine étape : Le Frexit !

L'Union Européenne sous le contrôle des USA affaiblit économiquement les nations et les peuples


Non, la France a pour vocation de rester en Europe et d'en être un des piliers.
Il faut créer cette vraie Europe politique avec les Allemands, les Belges, les Italiens et ceux qui croient dans ce projet.
Il faut arrêter l’expansion, se recentrer sur le principal.
Le #1906181
skynet a écrit :

Barbak a écrit :

Une très bonne nouvelle !

Prochaine étape : Le Frexit !

L'Union Européenne sous le contrôle des USA affaiblit économiquement les nations et les peuples


Non, la France a pour vocation de rester en Europe et d'en être un des piliers.
Il faut créer cette vraie Europe politique avec les Allemands, les Belges, les Italiens et ceux qui croient dans ce projet.
Il faut arrêter l’expansion, ce recentrer sur le principal.


C'est surtout un nouveau monde qui s'ouvre à nous. Sans le veto britannique, parfois utilisé par les ricains comme sur le traité d'échange EU-ALENA, y a bien plus à mettre en œuvre, le salaire minimum, l'armée unique, et cetera... pouah, tellement de choses lucides bloquées par les britannique tellement longtemps.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]