Brexit : quelles conséquences sur l'itinérance mobile ?

Le par  |  14 commentaire(s)
royaume-uni

En choisissant de sortir de l'Europe, le Royaume-Uni perdra en principe le bénéfice de la fin des surcoûts de l'itinérance prévue pour mi-2017. Mais l'effet ne sera pas immédiat.

Europe logo proEn choisissant la voie du Brexit, le Royaume-Uni sort des dispositifs européens auxquels le pays adhérait. Il est encore trop tôt pour évaluer toutes les conséquences du référendum mais pour ce qui est des télécoms, il n'est en principe plus couvert par l'accord sur la fin des surcoûts de l'itinérance mobile prévue en juin 2017, après plusieurs années de plafonnement imposé par la Commission européenne qui rêve d'un marché télécom unique européen.

La décision de mettre fin aux surcoûts du roaming concerne les pays de l'Union européenne. En n'en faisant plus partie, le Royaume-Uni perdrait en principe ce bénéfice, avec le risque de voir les coûts exploser, pour les citoyens britanniques à l'étranger comme pour les visiteurs entrant en Grande-Bretagne.

Dans la réalité, l'effet n'est pas immédiat. Les conséquences liées au Brexit prendront au moins deux années pour être renégociées et entérinées et rien n'empêche le Royaume-Uni de passer par un accord spécifique avec l'Union Européenne, comme plusieurs pays hors de l'Europe l'ont déjà fait.

Les opérateurs télécom n'ont pas encore vraiment communiqué sur ce point, pas plus que sur d'autres chantiers télécom en cours au sein de l'Europe. L'opérateur Orange a déjà fait savoir qu'il maintiendrait ses bureaux au Royaume-Uni.

Ayant cédé sa filiale EE, il n'est plus présent en première ligne sur le marché britannique mais il conserve des laboratoires et une activité B2B qu'il ne prévoit pas de délocaliser pour le moment.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1906352
Aujourd'hui, c'est la scission UK / CEE

Demain on comptera les morts ....

Reste à savoir dans quel camp ....!!!
Le #1906353
DeepBlueOcean a écrit :

Aujourd'hui, c'est la scission UK / CEE

Demain on comptera les morts ....

Reste à savoir dans quel camp ....!!!


"Demain on comptera les morts .... "

J'ai pas compris de quoi tu parles ... Des suicides collectifs ?

EDIT : Pour rappel, j'ai des difficultés sur la langue française en même temps d'être handicapé surdité depuis la naissance. Donc, je ne connais pas "l'expression".
Le #1906355
Attendons avant de faire des hypothèses
Le #1906363
DeepBlueOcean a écrit :

Aujourd'hui, c'est la scission UK / CEE

Demain on comptera les morts ....

Reste à savoir dans quel camp ....!!!


C'est aussi l'eclatement du Royaume uni.
Le #1906368
Pour le moment ils parlent d'une sortie effective pour la fin 2018, ça laisse le temps de se retourner. Sachant que l'UE a déjà précisé que ce délais de négociation pourrait être rallonger et le sera sûrement vu les négociations à venir. En plus ils n'ont pas encore enclenché le mécanisme et ne semblent pas vouloir le faire avant le dernier trimestre de cette année.
Le #1906371
LauXy a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Aujourd'hui, c'est la scission UK / CEE

Demain on comptera les morts ....

Reste à savoir dans quel camp ....!!!


"Demain on comptera les morts .... "

J'ai pas compris de quoi tu parles ... Des suicides collectifs ?


D'abord, l'Irlande, avec la scission entre l'Irlande du Nord, qui fait partie de l'Angleterre, et l'Irlande du Sud, qui est le pays. L'irlande du Nord veut rester dans l'Europe. Les plus anciens se souviendront du bloody sunday, de l'I.R.A. Ca peut partir vite fait en sucette.
Le #1906373
DownTown a écrit :

Pour le moment ils parlent d'une sortie effective pour la fin 2018, ça laisse le temps de se retourner. Sachant que l'UE a déjà précisé que ce délais de négociation pourrait être rallonger et le sera sûrement vu les négociations à venir. En plus ils n'ont pas encore enclenché le mécanisme et ne semblent pas vouloir le faire avant le dernier trimestre de cette année.


''L'Union européenne n'est pas encore passée de 28 à 27 membres, loin de là. Avant toute chose, comme le prévoit l'article 50 du Traité sur l'Union européenne, le Royaume-Uni doit notifier au Conseil européen son intention de s'en aller.''

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-le-royaume-uni-dit-goodbye-a-l-union-europeenne-et-apres_1512381.html
Le #1906374
yam103 a écrit :

LauXy a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Aujourd'hui, c'est la scission UK / CEE

Demain on comptera les morts ....

Reste à savoir dans quel camp ....!!!


"Demain on comptera les morts .... "

J'ai pas compris de quoi tu parles ... Des suicides collectifs ?


D'abord, l'Irlande, avec la scission entre l'Irlande du Nord, qui fait partie de l'Angleterre, et l'Irlande du Sud, qui est le pays. L'irlande du Nord veut rester dans l'Europe. Les plus anciens se souviendront du bloody sunday, de l'I.R.A. Ca peut partir vite fait en sucette.


http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-divise-le-royaume-uni-entre-dans-une-periode-d-incertitudes-totales_1515395.html


Le #1906380
Morpheus005 a écrit :

DownTown a écrit :

Pour le moment ils parlent d'une sortie effective pour la fin 2018, ça laisse le temps de se retourner. Sachant que l'UE a déjà précisé que ce délais de négociation pourrait être rallonger et le sera sûrement vu les négociations à venir. En plus ils n'ont pas encore enclenché le mécanisme et ne semblent pas vouloir le faire avant le dernier trimestre de cette année.


''L'Union européenne n'est pas encore passée de 28 à 27 membres, loin de là. Avant toute chose, comme le prévoit l'article 50 du Traité sur l'Union européenne, le Royaume-Uni doit notifier au Conseil européen son intention de s'en aller.''

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-le-royaume-uni-dit-goodbye-a-l-union-europeenne-et-apres_1512381.html


Oui, la sortie est loin d'être effective. Elle doit être votée, et il faut le garder en tête. J'ai toujours en mémoire comment Sarkozy nous l'a fait à l'envers sur le traité de Lisbonne. Par un tour de passe-passe, un référendum peut se voir annulé. Il faut rester prudent.

Le #1906381
yam103 a écrit :

Morpheus005 a écrit :

DownTown a écrit :

Pour le moment ils parlent d'une sortie effective pour la fin 2018, ça laisse le temps de se retourner. Sachant que l'UE a déjà précisé que ce délais de négociation pourrait être rallonger et le sera sûrement vu les négociations à venir. En plus ils n'ont pas encore enclenché le mécanisme et ne semblent pas vouloir le faire avant le dernier trimestre de cette année.


''L'Union européenne n'est pas encore passée de 28 à 27 membres, loin de là. Avant toute chose, comme le prévoit l'article 50 du Traité sur l'Union européenne, le Royaume-Uni doit notifier au Conseil européen son intention de s'en aller.''

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-le-royaume-uni-dit-goodbye-a-l-union-europeenne-et-apres_1512381.html


Oui, la sortie est loin d'être effective. Elle doit être votée, et il faut le garder en tête. J'ai toujours en mémoire comment Sarkozy nous l'a fait à l'envers sur le traité de Lisbonne. Par un tour de passe-passe, un référendum peut se voir annulé. Il faut rester prudent.


et regarde: http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-plus-de-300-000-britanniques-signent-une-petition-pour-reclamer-un-second-vote_1516065.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]