Le distributeur Brightcove développe un réseau payant

Le par  |  0 commentaire(s)
brightcove-logo.png

Brightcove, une start-up située à Cambridge dans le Massachusetts, et spécialisée dans la distribution numérique de contenu vidéo pour les principales compagnies de médias (y compris les majors) a annoncé dimanche qu'elle lançait son réseau de VoD ( Video on Demand ), qui serait destiné aux professionnels et qui leur permettrait de créer leur propre chaîne gratuitement, avec des revenus générés par la publicité ou le pay-per-view lors des téléchargements.

Brightcove logo pngBrightcove, une start-up située à Cambridge dans le Massachusetts, et spécialisée dans la distribution numérique de contenu vidéo pour les principales compagnies de médias (y compris les majors) a annoncé dimanche qu'elle lançait son réseau de VoD ( Video on Demand ), qui serait destiné aux professionnels et qui leur permettrait de créer leur propre chaîne gratuitement, avec des revenus générés par la publicité ou le pay-per-view lors des téléchargements.


Business plan
Le marché de la distribution de vidéos sur Internet est en pleine ébullition depuis le mois dernier, et l'annonce de l'achat par Google du site de partage et de diffusion de vidéos YouTube, pour la coquette somme d'1,65 milliard de dollars.

Les conditions sont réunies pour que le marché atteigne bientôt une véritable phase d'expansion, avec des consommateurs de plus en plus nombreux et des accès Internet de plus en plus rapides. Selon l'agence de mesures d'audience Internet comScore, les téléchargements et visionnages de vidéos sont en très forte hausse, avec YouTube qui se targue d'avoir 100 millions de vidéos vues par jour, et qui connaît une concurrence croissante.

Brightcove, dont nous vous parlions dans cette news, est spécialisée dans la distribution de vidéos pour les sites web de certaines des plus grandes compagnies des médias américains, comme le Wall Street Journal, Warner Music Group et Reuters Group Plc, et parie sur le fait qu'elle peut faire croître la demande de ces groupes en augmentant l'offre de vidéos diffusées sur les sites que Brightcove contrôle.


Publications
Brightcove a donc lancé un système en réseau de publication et de distribution de contenu sur des sites web affiliés. Cette distribution sera financée par la publicité, avec des revenus partagés entre les sites affiliés.

Jeremy Allaire, P-DG de Brightcove, a indiqué que " Le consommateur mainstream va progressivement évoluer vers la vidéo sur Internet et nous voulons être sûrs que lorsqu'il passera des programmes courts et humoristiques qui sont pour l'instant les principales vidéos disponibles, aux vidéos longues qu'il veut, il pourra les trouver facilement et les programmes qui seront les plus à même d'intéresser le plus de monde possible seront disponibles. "

Brightcove est une société privée, mais qui bénéficie de soutiens de la part de Time Warner Inc., d' Hearst Corp. et de IAC / InterActiveCorp. Elle a déjà conclu des partenariats avec la branche Internet de Time Warner, AOL, afin de distribuer des vidéos au téléchargement à travers AOL Video.

Josh Bernoff, un analyste chez Forrester Research dit que " Quand j'ai parlé aux propriétaires des contenus je me suis rendu compte que la meilleure chose pour eux était de pouvoir rendre ce contenu disponible sur le plus de plate-formes possibles et pertinentes. " Bernoff a aussi dit que c'est la raison de la popularité croissante du système de publication croisé développé par Brightcove, qui est un outil qui s'adapte parfaitement bien aux exigences du marché actuel.


Un univers en pleine transformation
Le monde de la vidéo online était jusqu'alors resté très amateur avec la plupart des vidéos mises à disposition du public provenant avant tout d'autres amateurs, dans un modèle de gratuité inhérent au schéma non-professionnel. Cependant, plusieurs compagnies Internet ont décidé d'investir le créneau et essayent de concevoir des moyens d'en retirer un profit, pour les utilisateurs et pour les entreprises.

La compagnie est actuellement en train de transformer son site en un lieu où les consommateurs pourront bénéficier des vidéos issues du monde du divertissement professionnel ( qu'ils distribuent d'ailleurs au travers de leur réseau de partenaires ).  

Metacafe, qui existe depuis deux ans et qui est basé à Palo Alto, en Californie, a décidé hier de dévoiler son plan de " Producer Rewards ", après un test grandeur nature d'un mois. Ce plan prévoit de rémunérer les créateurs des vidéos les plus populaires 100$ par tranche de 20,000 visionnages qu'elles attireraient.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]