Bruxelles : Microsoft plie mais ne rompt pas

Le par  |  20 commentaire(s) Source : AFP
Microsoft et l' Europe

Microsoft s'est enfin décidé à répondre à l' Union Européenne.

Microsoft s'est enfin décidé à répondre à l' Union Européenne. Une bonne nouvelle dont il ne faudrait pas se réjouir trop vite.

Microsoft europeCondamné pour abus de position dominante en mars 2004, Microsoft a joué au chat et à la souris avec Bruxelles jusqu'au dernier moment.

Le géant des logiciels a ainsi attendu jusque dix heures avant le délai imparti, dont l'échéance arrivait le 15 février, pour fournir les documents complémentaires que réclamaient l' UE.

Il s'agit selon l'éditeur d'une " réponse formelle " de 75 pages aux critiques formulées par Bruxelles.

Il faut noter que les relations entre les deux protagonistes de cette affaire s'étaient profondèment durcies depuis le communiqué des griefs adressé en décembre dernier puis le nouveau délai gracieusement accordé par l' Europe.

    Le numéro un mondial des logiciels, s'il a plié, ne rend pas les armes pour autant et se dit lésé sur ses droits à la défense :

" Dans sa hâte à attaquer le respect des exigences, la Commission a ignoré des preuves cruciales. Quand la Commission a publié une communication de griefs le 21 décembre, elle et ses experts ne s'étaient même pas fatigués à lire la plus récente version de cette documentation que Microsoft leur avait soumise le 15 décembre. "

Preuve que les discussions ne sont pas prêtes d'être closes, la Commision a rétorqué :

" En fait, la documentation complémentaire n'avait été soumise que le 26 décembre à la Commission, soit 11 jours après l'échéance. "

Cette fois, la Commission Européenne devrait être satisfaite. Selon Microsoft, elle a entre les mains 12 000 pages de documentation, 500 heures d'aide technique et même, cerise sur le gâteau, une portion du code-source du sacro-saint Windows; Bruxelles n'en demandait sans doute pas tant...

Microsoft bleueEnfin, même si Microsoft a coopéré sagement dans la dernière ligne droite, il n'en reste pas moins que la société critique fortement l' impartialité de Neil Barrett, l'expert en informatique nommé en octobre sur la proposition de Microsoft lui-même, pour conseiller la Commission sur les points techniques.

En effet, Barrett avait jugé la documentation de Microsoft " incomplète et inadapatée ". Or, " deux rapports d'expertise indépendants " viennent d'être transmis par la firme états-unienne jugeant l'information qu'elle a fournie " complète et adaptée " en terme d' interopérabilité.

    Indignation du côté des logiciels libres et de la FSFE (  Fondation européenne des logiciels libres ), et nous le serions à moins :

" L'expert est une personne modérée, raisonnable et compétente que Microsoft a approuvé à la première heure. Comment osent-ils maintenir à présent qu'il est de parti pris ' "

ArgentSelon leur avocat, Carlos Piana, il est clair que Microsoft " ne respecte pas les exigences " de Bruxelles et " cherche à protéger son monopole par tous les moyens ". De son côté, le Comité européen pour des systèmes interopérables ( ECIS ), qui regroupe IBM, Nokia, Oracle et Sun Microsystems, a confirmé " son soutien entier à la détermination de la Commission ".

Fin de cet épisode donc en attendant que Neil Barrett analyse les derniers documents de Microsoft, vérifie l' utilité du code-source et le teste par rapports aux éditeurs concurrents. Si ce test se révèlait négatif, Microsoft devra s'acquitter d'une amende journalière de deux millions d'euros par jour, valable rétroactivement depuis le 15 décembre, date de la première échéance.
Complément d'information
  • Windows 8 : Bruxelles recadre Microsoft
    La Commission européenne envoie une lettre de griefs à Microsoft pour ne pas avoir respecté son obligation du choix du navigateur par défaut dans Windows 7. Dans le même temps, Bruxelles lui rappelle des engagements valables pour ...
  • Windows et choix du navigateur : Microsoft suivra Bruxelles
    La firme de Redmond va répondre sans broncher aux inquiétudes soulevées par la Commission européenne dans le cadre d'une enquête pour le choix du navigateur par défaut dans Windows.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #86994
A mon avis, GNT pourra vivre bien longtemps avec cette seule affaire. Il y a de quoi balancer des news pendant un bon p'tit moment encore
Le #86997
ça me démange de dire vraiment ce que je pense, mais GNT pourrais ne pas apprécier mon vocabulaire fleurie à l'encontre de Microsoft !
Le #87000
Je trouve que plutot que de donner cet argent il faudrais qu il soit obliger de creer plus d emploi en europe ca serait mieux que de l argent et ca aiderais d autre personne!
Le #87002
@Davinken on s'en branle des emplois mis en place par Microsoft, le but de cette procédure n'est pas de fairre de l'argent mais garantir l'interopérabilité des systems informatiques... ceci est un prè-requis à une concurrence saine et loyale

n'oubliez pas :
http://www.detaxe.org
Le #87005
@xJCx T es un mec cool toi!!!
J espere PAS qu tu seras au chomage un jour. Sinon je te promet que www.detaxe.org je m en taperais grave tu connais beaucoup de chomeurs qui paye leur windows toi ' Moi non donc je prefere donner des emplois qu une amende de 2 millions d euro par jours!
Le #87008
monopole ou pas microsoft doit garder ses codes son logiciel lui appartient et les autres doivent se debrouiller avec sinon a quoi sa sert s'i quand il y a un brevet de donner ses secrets !!!!!
Le #87015
@Davinken
Je suis d'accord avec vous, on ne devrais jamais négligé l'importance de l'emploi !
J'ai une entreprise qui fabrique des mine anti-personnel, j'aimerais créer encore plus d'emploi (il y a de la demande dans les mines qui permettent de sécurisé un territoire), mais je subis des pressions legislatif
Mon ami Ballmer souhaite juste que chaque personne qui écrit un document, l'écrit sous un logiciel microsoft et qu'il soit interdit d'utiliser un logiciel tiers pour lire ou écrire des documents compatible.
C'est bien normal, son entreprise crée de l'emploi partout dans le monde (surtout en inde dernièrement, elle contribu donc à l'évolution des pays émergents, mais c'est un autre débats).
Bref, entre emploi et liberté, mon choix est fait
Le #87020
Mandriva est français !
quels sont les laches qui vole MS alors qu'ils pourraient créer des emplois en France '


Le #87023
"monopole ou pas microsoft doit garder ses codes son logiciel lui appartient et les autres doivent se debrouiller avec sinon a quoi sa sert s'i quand il y a un brevet de donner ses secrets !!!!!"
La news vient souvent, il y a encore des gens qui n'ont rien compris... !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Interop%C3%A9rabilit%C3%A9

toi dans la vie de tous les jours, tu ne dois pas comparer les prix et faire jouer la concurrence...
Tu dois aussi adorer les incompatibilités...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]