Les personnes qui comptent dans l'économie High-Tech

Le par  |  7 commentaire(s)
Pouce levé

La rédaction de Business 2.

Pouce leveLa rédaction de Business 2.0*, un magazine américain qui s´intéresse principalement à la nouvelle économie et aux sociétés Internet ( e-business et e-marketing ), propose un top 50 des personnes à l'influence notable sur un pan entier de l'économie dans son ensemble.

La taille de leur porte-monnaie personnel n'a pas été retenu comme seul critère de sélection.


Ceux qui comptent
Côté Higt-Tech, classés numéro 2, Sergey Brin et Larry Page, les deux co-fondateurs de Google dont le succès ne se dément pas. Selon Business 2.0, Brin et Page sont toujours aussi indispensables au devenir de la firme de Mountain View tant ils insufflent à cette dernière un esprit d'initiative et de création perpétuel.

Sont également distingués Steve Jobs, le PDG de Apple qui prend la 4ème place, Bill Gates ( 21 ) qui est étrangement cité pour son oeuvre au sein de sa fondation caritative alors que son désormais futur successeur, Ray Ozzie ( 10 ) est lui mis en avant pour ses activités chez Microsoft.

Pour consulter l'ensemble du top 50 où bien d'autres acteurs majeurs de l'économie numérique apparaissent, cliquez ici.


Ceux qui ne comptent pas ( ou plus trop )
Parallèlement à ce classement, Business 2.0 a publié une liste antagoniste mais sans ordre établi, de 10 personnes dont les heures de gloire semblent appartenir à un passé révolu.

Pris dans cette liste ( pour la liste complète, cliquez ici ) qui risque de susciter de vives réactions, quelques noms :

  • Steve Ballmer, PDG de Microsoft ( de plus en plus décrié à la tête de sa firme et qui vient de perdre l'un de ses principaux conseillers )

  • Ken Kutaragi, PDG de Sony Computer Entertainment ( retards conjoints de la PS3 et du Blu-Ray )

  • Jonathan Schwartz, PDG de Sun Microsystems qui commence à devenir une société comme les autres

  • Linus Torvalds, le créateur de Linux dont l'ampleur a dépassé sa seule personne

Evidemment, classé numéro 1 du top 50, un des maillons essentiel de l'économie, à savoir le consommateur, ce qui est somme toute assez logique quoiqu'un peu convenu voire démagogique.

N.B : pour plus de détails concernant les arguments qui ont guidé les choix du magazine, s'en référer à son site ( liens " ici " ).


* à noter que depuis son rachat en 2001 par Time Inc., une société de presse américaine filiale du groupe Time Warner, des voix se sont élevées pour déplorer le risque de manque d'indépendance du magazine qui est toutefois toujours considéré comme la bible de la nouvelle économie.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #115806
Je crois que l'on peut s'interroger sur les qualités de Bill Gates !
Pourquoi a-t-il rèussi à se propulser à ce niveau ' En fonction de quelle prédisposition '

Ses Diplômes ' Son incomparable don pour la programmation ' Sa science du management '

Allez ! Sérieusement, je lui accorde sa faculté de s'entourrer de gens compétents. Et peut-être sa qualité à dégonfler les conflits entre eux !

Mais maintenant ' Le chef des ventes (Balmer) qui se retrouve à la tête en voulant prendre la priorité sur Ray Ozzie (et son frère).
Ray ozzie, âgè de 50 ans... où est la génération suivante chez Microsoft ' Chez Google, chez Linux...

Voila pourquoi Microsoft à de gros soucis à se faire après avoir MANQUE le virage Internet. Même avec IE 7 ! Même avec Lotus note (bis d'Ozzie), ou Office Live et compagnie.

Pour moi Microsoft est pliée !

Alors, méfions-nous de Google !
Le #115808
Moi j'accorde ma plus grande confiance à Steve Ballmer, laissons lui quand même quelques années le temps qu'il fasse ces preuves
Le #115817
Linus Torvalds, n'est pas et n'a jammais été connue pour sa vision économique, il coordonne le developpement d'un OS libre c'est tous, contrairement a d'autres comme Bill Gates et Steves Jobs pour qui la partie hight tech est un moyen pour parvenir a leurs ambition économique.
Pour le moment il conserve bien sont rôle en ayant l'intelligence de commencé à déléguer son travail tant le projet est devenue important, mais c'est aussi le cas pour les autres, la differences et que linus n'est pas un pro du marketting et des relation publique, or dans une sucess story les consommateurs veulent des individues a qui s'identifié, des heros qui ont tous fait eux même(au moins dans la petite histoire)
Bref c'est bien un classement de marketteux.
Le #115868

les consommateurs veulent des individues a qui
s'identifié, des heros qui ont tous fait eux même(au >moins dans la petite histoire)



Normal qu'aucun consommateur d'identifie dans Linus , car il n'y a aucun consommateur Linux. (comment ca je joue sur les mots' )

Et dis toi bien qu'il existe autant d'adorateur de Linus que d'adorateur des patrons Google et/ou Microsoft... voir plus. (parcque ca fait tendance !)


Bref c'est bien un classement de marketteux.


Quand on fait un classement , on fait du marketing donc c'est logique
Le #115871
C'est ta façon de voir Poip !

Je te rapelle que Balmer est chez Microsoft de puis... plus de 10 ans !
C'est un copain de fac de Billy qui c'est illustré ans les ventes grace à ces accointances confessionnelles (Si je peux m'exprimer pudiquement de la sorte !)

Alors quand le chef de l'executif n'a même pas prévenu samedi l'équipe en charge du projet (la laissant faire sa représentation comme si de rien n'était) qu'il abandonnait Win FS, je n'ai pas besoin d'attendre encore 10 ans pour me faire une opinion sur un tel personnage !

Virer Balmer !

Pour moi, la seule nouveauté chez Microsoft l'an passé a été Google desktop (pour reprendre l'expression d'un CDI)

Peut-être que leur rachat (en négociation selon Meryl Linch) de Yahoo changera quelque chose mais pas Balmer !

En tout cas, si cela se fait, moi je migre chez Google après + 6 ans de services Yahoo !

Et celui qui parle ainsi gagnait plein de fric en vendant des produits Microsoft il y a 15 ans !
Le #115983
Pour Bill Gates, je trouve que son classement est assez justifié au final...

Il continue, pour le moment, à influencer MS qui reste la première boite de software au monde. Si ça c'est pas avoir de l'influence sur la net-économie...

Pour Linux, c'est un peu dommage qu'il ai été ejecté, mais ça se comprend. Il est vrai que le phénomène l'a largement dépassé.

N'oubliez pas que c'est un classement sur l'influence de la net-économie et des nouvelles technologies et, même si c'est malheureux, ce sont les promoteurs qui font d'une technologie un succès ou un échec, pas l'inventeur
Le #116162
Attention quand même, MS est loin d'être dead, et reste la première puissance financière dans le software
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]