Cœur artificiel de Carmat : le troisième patient implanté est rentré chez lui

Le par  |  17 commentaire(s)
coeur artificiel Carmat

Carmat continue les essais cliniques sur son cœur artificiel bionique, et un troisième patient équipé du dispositif a récemment pu rentrer chez lui.

Cela fait cinq mois que le troisième patient faisant partie du programme de test mené par Carmat a été opéré pour subir une greffe du fameux coeur artificiel bionique de la société.

Pour rappel, Carmat produit le premier coeur artificiel parfaitement autonome au monde, un système révolutionnaire mêlant parties mécaniques et organiques ( des valves de coeur de bovin ) permettant d'éviter la formation de caillots de sang, et par extension, d'éviter au porteur de subir un lourd traitement anticoagulant présentant des risques.

Carmat

L'opération s'est tenue le 8 avril dernier dans l'hôpital Georges-Pompidou de Paris et le patient est rentré chez lui après une période de rééducation menée aux hôpitaux universitaires de Strasbourg. Il fait désormais l'objet d'un suivi à distance, mais il a retrouvé une autonomie dont il ne disposait plus avant l'opération.

Les deux premiers patients équipés du coeur sont décédés, le premier 74 jours après l'implantation et le second plus de neuf mois après. Les tests cliniques pourraient prochainement s'accélérer pour permettre la mise sur le marché du coeur artificiel. Pour l'instant, il se réserve uniquement aux hommes ( de par sa taille imposante), ainsi qu'aux patients pour lesquels aucune autre alternative traditionnelle n'est possible.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1858050
En espérant pour lui, qu'il ne trépasse pas dans quelques mois ....!

______________________

Quand on voit la taille du cœur artificiel qui tient à pleines mains .... ça à l'air plus gros qu'un cœur naturel
Savoir tout ce mécanisme à l'intérieur de soit .... ça fait un peu flipper
Le #1858052
... et un cerveau de rechange, y'a pas encore, hein ???
Le #1858060

Plus que la prouesse technique , c'est le courage de ces cobayes volontaires qui est à saluer.
Car au delà de l'implantation elle même , les traitements médicamenteux qui l'accompagnent sont très lourds et contraignants.

Se sacrifier pour la science et l'espoir n'est pas à la portée du premier venu
Le #1858063
Misstigry a écrit :

Plus que la prouesse technique , c'est le courage de ces cobayes volontaires qui est à saluer.
Car au delà de l'implantation elle même , les traitements médicamenteux qui l'accompagnent sont très lourds et contraignants.

Se sacrifier pour la science et l'espoir n'est pas à la portée du premier venu


Je pense qu'au contraire, beaucoup seraient prêt à tout pour avoir un peu plus de temps.
Le #1858066
Qui paie pour ça ?
Le #1858068
bluman a écrit :

... et un cerveau de rechange, y'a pas encore, hein ???


Pourtant les gens de la "réalité de la TV" en auraient bien besoin ...
Le #1858070
5COMM a écrit :

Qui paie pour ça ?


Les industriels de mémoire. Plus les pharmaceutiques.
Il ne me semble pas qu'il y ait une participation du système de santé publique, au-delà de l'hospitalisation (et encore).
Le #1858073
DeepBlueOcean a écrit :

En espérant pour lui, qu'il ne trépasse pas dans quelques mois ....!

______________________

Quand on voit la taille du cœur artificiel qui tient à pleines mains .... ça à l'air plus gros qu'un cœur naturel
Savoir tout ce mécanisme à l'intérieur de soit .... ça fait un peu flipper



C'est à cause de la "taille" / poids du dispositif que pour l'instant, c'est limité aux hommes d'un gabarits "au dessus de la moyenne".


Le #1858074
Misstigry a écrit :

Plus que la prouesse technique , c'est le courage de ces cobayes volontaires qui est à saluer.
Car au delà de l'implantation elle même , les traitements médicamenteux qui l'accompagnent sont très lourds et contraignants.

Se sacrifier pour la science et l'espoir n'est pas à la portée du premier venu



Quand tu sais que ta vie est foutu à cour terme, tu vois les choses "légèrement" différemment:

T'es souvent prêt à avoir ne serais ce que quelques mois à vivre "pleinement" que t'attendre la mort sans pouvoir faire les actes banale de la vie courante.


C'est pour ça que certaines personnes refusent les chimio par exemple (et préfèrent vivre le plus longtemps possible normalement, même si c'est relativement court, et le moins longtemps en "mauvaise" état)

Le #1858075
Oui, les "cobayes" sont des hommes où il n'y a plus aucun espoir, il ne leur reste que quelques mois (voire semaines) à vivre coincé dans leur lit d'hopital...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]