Capcom croit à la pérennité de la distribution physique

Le par  |  1 commentaire(s) Source : MCV
Capcom - logo

La distribution numérique supplantera-t-elle à terme la commercialisation physique ? Capcom pense que cette situation n'interviendra pas avant au moins dix ou quinze ans.

Capcom - logoAvec l'arrivée sur le marché de la PS3, de la Xbox 360 ou encore de la Wii (sans compter l'avance prise par le PC), nous sommes entrés dans l'ère du digital, une ère où nous avons commencé à acheter des contenus dématérialisés. Des jeux, des extensions, parce que c'est si facile, parce qu'une notion, un désir d'immédiateté s'est mis en place et a fait que beaucoup ont développé une dépendance vis-à-vis de cette manière nouvelle d'acheter.

Des enseignes spécialisées dans le jeu vidéo ont senti le vent tourner et ce n'est donc que dans le but de récupérer quelques acheteurs que Micromania a décidé de vendre du DLC en magasin. Est-ce une façon de préparer le terrain au "tout dématérialisé" ? David Reeves de Capcom Europe a tenu un discours plutôt rassurant à nos confrères de MCV :

"Quand vous travaillez dans une société comme Capcom et que vous vous entretenez avec les plus gros et les plus intelligents revendeurs d'ici, il ne fait aucun doute qu'ils joueront un rôle important dans cette industrie pendant au moins dix à quinze ans. On peut obtenir une portée et une couverture tellement importantes en se tournant à la fois vers la distribution au détail et le numérique que l'on ne peut se permettre, dans notre position, de renoncer à la distribution physique. Je pense que l'on peut doubler nos revenus à travers une stratégie intégrée numérique/physique, comme le modèle prologue/épilogue que nous avons employé pour Dead Rising 2. J'ai le sentiment que la distribution numérique va connaître une poussée très, très rapide, comme en ce moment, et va ensuite commencer à se stabiliser."

Voilà la raison pour laquelle Super Street Fighter IV Arcade Edition sortira en DLC mais aussi en boîte : parce que Capcom voit de la rentabilité partout. Si tout le monde y trouve son compte, où est le mal ?

Complément d'information
  • Miyamoto : la distribution numérique n'est pas le futur
    On ne s'en rend pas forcément compte, mais les DLC occupent une place de plus en plus importante dans le jeu vidéo. Se dirige-t-on vers un avenir où les enseignes spécialisées ressembleront davantage à des cybercafés ? L'avis de ...
  • Capcom s'intéresse à la distribution numérique sur PC
    S'exprimant par le biais du site Rock, Paper Shotgun, le vice-président planning et marketing de Capcom America a déclaré que la compagnie cherche à se positionner sur le marché PC, notamment sur la distribution numérique à plus ou ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #771191
Je suis assez d'accord avec cette vision d'autant que tous les éditeurs à deux balles qui nous annoncent régulièrement la mort proche des versions boites oublient que et de un tout le monde n'est pas en 25 méga et de deux que le prix de vente d'une version démat c'est du pigeonnage pur et simple (sans parler de l'impossibilité ou à tout le moins de la difficulté pour la revendre)

Bref la vente en version boite a encore de beaux jours devant elle, peut être pas en grandes surfaces ou chez micromania, où les prix sont aussi du bon gros foutage de gueule, mais plutôt via des sites français ou anglais qui proposent eux des prix défiant toute concurrence, avec pour amazon et la fnac la livraison express à domicile le lendemain de la commande
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]