Fibre optique : bilan et carte prévisionnelle de Paris

Le par  |  2 commentaire(s) Source : JDD
carte déploiement fibre optique paris (Small)

Tous les FAI préparent leurs armes au niveau du très haut débit, qui passera vraisemblablement par la mise en place d'un réseau en fibre optique.

Tous les FAI préparent leurs armes au niveau du très haut débit, qui passera vraisemblablement par la mise en place d'un réseau en fibre optique. Ce dernier permettra d'obtenir des débits symétriques (c'est à dire identiques en téléchargement et en émission) jusqu'à 100 Mégabits par seconde dans un premier temps, tout en sachant que les 2 Gbits/s sont réalisables techniquement à terme.

Ainsi, Free, France Télécom (Orange), Neuf ou encore Noos vont lancer au cours de l'année 2007 des offres basées sur le FTTH (fiber to the home) ou le FTTB (fiber to the bulding) avec respectivement la fibre optique qui arrive au sein de chaque appartement (elle lui est propre), ou uniquement au pied de l'immeuble, les abonnés étant ensuite alimentés par de classiques fils de cuivre (technologie plus simple à mettre en oeuvre mais proposant des débits plus faibles à terme).


Un chantier gigantesque
Le déploiement de la fibre optique va prendre du temps, beaucoup de temps. Il faut bien se rendre compte de l'ampleur des investissements, avec à terme le remplacement de quelques 34 millions de lignes de cuivre ! Ce nouveau réseau utilisera les égouts, ou nécessitera d'importants travaux de voirie, de même qu'au sein des immeubles pour la technologie FTTH. Des milliards d'euros seront investi, ce qui limitera certainement cette technologie aux grandes villes.

Selon Tactis, qui propose la carte prévisionnelle ci-dessous pour Paris, 12 grandes villes seront partiellement couvertes fin 2008, avec 800.00 foyers, essentiellement situés à Paris. Le chiffre de 5 millions de logements devrait être atteint d'ici fin 2013.


Carte deploiement fibre optique paris small

Guerre des prix
Alors qu'Orange proposera une offre plus chère que ses classiques offres ADSL, Free continuera de jouer le tarif unique, avec 29,90€ ! La guerre des prix entre les différents acteurs n'est donc pas prête de s'arrêter.

Dans le cadre de la FTTH, les abonnés sont mis à contribution par Free pour faciliter les démarches auprès des syndic d'immeuble, alors que Orange organise des réunions d'information auprès de ces décideurs. En effet, sans eux, point de cablage des immeubles possible, et tous les FAI espèrent être les premiers à fibrer ces immeubles pour s'implanter durablement et limiter la concurrence. En effet, pour le moment, il semble bien délicat pour deux opérateurs de fibrer le même immeuble, conclusion la guerre a commencée.

Pour le moment, Neuf semble être en tête avec un parc de 100.000 logements, Free suit de près avec 40.000 et 15.000 pour France Télécom.


Vers un monopole '
L'ARCEP souligne, par l'intermédiaire de Gabrielle Gauthey, l'apparition d'un " vrai risque de reconstitution de monopoles, notamment au niveau local".

En effet, au niveau de la fibre, aucune législation n'impose le partage des lignes, comme c'est le cas avec l'ADSL, ce qui a permis des offres de dégroupage. Conclusion, les consommateurs risquent bien de se retrouver confronté à une nouvelle bataille, cette fois-ci pour le très haut débit.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #162751
On va dire que pour le fait de "une fibre par immeuble" donc pas de concurrence... Si c'est neuf ou Free, ça ira mais si c'est Orange, ça me ferait mal de payer plus cher. Bref à mettre dans les charge de l'appartement ça lol.
Question, on parle toujours des immeubles... mais les maisons '
Le #162912
Je remets le lien:
http://www.telecom.gouv.fr/rubriques-menu/organisation-du-secteur/dossiers-sectoriels/politiques-faveur-du-developpement-tic/deploiement-reseau-acces-tres-haut-debit-thd-546.html
Estimation: 40 mds euros pour fibrer le pays.

Sinon pour la durée hé bien certains ont réclamé la Fo, maintenant ils l'ont.
Du moins c'est parti.
Et ils vont vivre au jour le jour le déploiement d'un réseau à l'échelle nationale.
RDV dans quelques années - décennies - pour voir le temps que cela aura pris pour déployer tout ça.

Sinon l'opé histo n'est pas contre le dégroupage semble-t-il.
Mais pas à n'importe quel prix non plus.
Parce que la Fo + une turlutte, là c'est pas le bon plan.

Les clients (Orange) non plus ne seraient pas trop d'accord.
Et je ne parles même des actionnaires.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]