Carte Musique pour les jeunes : nouvel échec ?

Le par  |  10 commentaire(s)
Carte-Musique

L'échec semble coller à la la peau de la Carte Musique qui sous sa forme physique n'attire a priori toujours pas les jeunes.

Carte-MusiqueConçue pour les 12-25 ans avec l'ambition de leur donner le goût du téléchargement légal de musique ( ou du streaming légal ), la Carte Musique sous sa première version ( lancée fin 2010 ) a été un échec comme l'a reconnu le ministre de la Culture et de la Communication.

Avec un peu plus de 50 000 ventes avant le lancement d'une deuxième version, la Carte Musique n'a pas séduit, très loin de l'objectif du million. Sur le principe, la Carte Musique est achetée à un certain prix ( jusqu'à 25 euros ), la somme déboursée étant doublée par l'État pour une consommation musicale sur des plateformes partenaires.

Accompagnée d'une nouvelle campagne de communication, la deuxième version de la Carte Musique a introduit fin novembre une forme matérialisée ( à 10 ou 25 € ) disponible en magasin dans les réseaux Fnac, Carrefour, Casino, Monoprix et Game.

Selon les informations recueillies par Les Échos, le constat de nouvel échec n'est pas loin d'être dressé. Carrefour évoque ainsi des " ventes confidentielles ", de même que Monoprix qui indique que la carte n'est pas proposée dans certains de ses magasins. Alors que Starzik évoque quelques dizaines d'activations par  jour, une autre plateforme partenaire ne voit quasiment rien à l'horizon.

À voir si la Carte Musique suscitera plus d'intérêt dans les prochains mois, mais être a priori passé à travers la période de Noël n'est pas très bon signe. Sous sa forme matérialisée, la Carte Musique a peut-être aussi souffert de la concurrence des cartes proposées directement par des plateformes dans les magasins ( iTunes, Deezer, Spotify... ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #879601
A ranger dans la catégorie "combien ça coûte" ce gadget.
qui paye ? ça on le sait et on en a marre

en prévision.
Nouveau gadget en vue pour 2012 l'éthylomètre obligatoire dans la voiture (pour l'obligation de souffler ça.....)
sûrement des amis qui les fabrique !!!

Et autre bonne idée remplacer les médecins ruraux par des vétérinaires,quand on dit qu'ils nous prennent pour des veaux.

sur ce joyeuses fêtes, light bien sûr.


Anonyme
Le #879611
C'est quand même un remarquable exemple d'un bénéfice du piratage pour le contribuable: plus de morceaux téléchargés = moins de cartes musique vendues = moins de subventions à l'industrie de la musique en conserves = moins de déficit. Du coup, c'est pas vraiment autant un échec que s'ils en avaient vendu 10 fois plus...
Le #879631
@cerealK : Sauf si ces cartes musiques ont été achetés *d'avance* aux majors ; ce qui ne me surprendrait pas beaucoup !
Anonyme
Le #879641
@kerlutinoec: ouais, c'est vrai que c'est pas impossible tellement ils sont ****** dans ce gouvernement...
Le #879671
je pensais comme cerealKiller mais apres le post de kerlutinoec jsuis plus trop sur de mon coup ....

Ps : dans tous les magasins que j'ai fréquenté pour noel, pas vu une seule de ces carte en vente
Le #879691
l’échec était prévisible, compte tenu des prix exorbitant des sites légaux. Le jour ou les titres seront à 10 centimes, il y aura des achats.
Comparez une carte à 25€ qui permettra d'acheter l'équivalent de 5-6 CD et des sites comme deezer qui pour 5€/mois offre un catalogue complet !


D'autre part, qui sait sur quels sites on peu acheter avec la carte ? personne ! Gros soucis de communication.

Enfin, est-ce normal que les contribuables payent via leurs impots 50% de la carte ?
Le #879731
Fnac, Carrefour, Casino, Monoprix.
Ca donne envie!
Le #879751
S'ils veulent que ça fonctionne il faudrait un système dématérialiser du genre appli pour smartphone. ça rendrait le produit plus attrayant vis à vis de nos petites têtes blondes.

Après pour le principe je ne pas vraiment sur qu'il faille encore aider l'industrie du disque moribond. Autant tourné la page et passer à autre chose pour ne plus passer par les majors.

C'est peut-être là qu'il faudrait commencer à faire des économies...
Le #879831
50 000 clients pour une carte à 25 euros avec plein de contraintes, en quelques mois, ce n'est pas du tout un échec mais un succès. La formule à 10 euros en points de vente physique permettra d'attirer de nouveaux clients.

Maintenant, il y a une erreur fondamentale qui est de croire que cette carte empêcherait le piratage. Ce n'est pas la bonne méthode. La solution serait de donner du sens moral aux gens.

Mais, il faudrait commencer par le haut, car franchement, ce n'est pas moral de prendre des dizaines d'euros aux pauvres pour les donner aux artistes ultra-riches ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]