Catherine : le titre d'Atlus encore en phase de réglages

Le par  |  1 commentaire(s) Source : andriasang
Catherine (9)

C'est au tour de Shigenori Soejima, le character designer de Catherine, d'en dévoiler un peu plus sur le futur et énigmatique jeu d'Atlus, pour des propos qui ne devraient pas manquer de vous intéresser.

Catherine (9)Depuis son annonce, Catherine nous a littéralement subjugué, et la célèbre chanson de Lio "Les brunes ne comptent pas pour des brunes" n'a, à notre grand regret, trouvé ici aucun écho. Sauf peut-être chez Katherine, petite amie de Vincent qui apprendra que celui-ci a commis l'erreur de la tromper avec une petite blonde au caractère bien trempé. Le "pauvre" salaryman se verra puni dans ses propres rêves, avec des enjeux vitaux qui ne se contenteront pas uniquement d'exister dans la réalité.

Dans la dernière mise à jour du blog du jeu, le character designer Shigenori Soejima a annoncé que Catherine est en train de subir quelques affinements, alors que sa sortie est toujours attendue pour l'hiver prochain au Japon, sur PS3 et Xbox 360.


Une pizza trop suggestive ?
Nous avons la confirmation que Catherine ne sera pas un RPG, mais un titre d'un genre nouveau. Le ton du scénario le conduira à être pratiqué majoritairement par des adultes, mais cela ne signifie pas, a noté M. Soejima, que les jeunes joueurs ne pourront pas y jouer. Même si l'érotisme présent ne leur est pas destiné.

"Comme je suis en train de rejouer au résultat du travail (il fait actuellement l'objet d'un ajustement final !), je pense que ce n'est pas seulement un titre stimulant pour nous, mais plutôt un travail ambitieux. Vous pouvez sans doute le dire rien qu'en le regardant, mais c'est un peu... en fait, c'est assez érotique. C'est très différent du pur Persona. Mais c'est une nécessité. Il s'agit d'un élément que vous ne pouvez pas supprimer si vous voulez dépeindre l'amour adulte de façon réaliste. Si vous l'omettez parce que c'est un jeu grand public, alors c'est contre-nature. C'est ainsi que nous défions les limites... Voilà, j'en ai fini avec mes excuses (rires)."

Dans le processus de création de Catherine ainsi que des autres personnages du jeu, Shigenori Soejima a tenu à calquer tout ce beau monde sur des individus que l'on pourrait rencontrer dans la vraie vie :

"Plutôt que d'avoir ce genre d'idéal de 'ce serait bien d'avoir ça' que vous voyez dans les jeux sentimentaux, ce jeu vous permettra de goûter aux zones douces et rugueuses des relations homme/femme avec une saveur horrifique."

Il est également revenu sur l'affiche publiée dans Famitsu où Catherine se délectait d'une part de pizza, en reconnaissant avoir craint que son illustration ne passe pas.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #689651
j'ai la quêquête qui gonfle et les bonbons, qui font des bonds...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]