Catherine : nos impressions sur la démo

Le par  |  0 commentaire(s)
Catherine - logo

La belle mais odieusement tentatrice Catherine s'est présentée il y a quelques jours sur les plates-formes convenues pour un premier rendez-vous de courtoisie, afin de nous permettre de vérifier si ses charmes sont suffisamment affinés pour mériter une seconde rencontre, que l'on attend bien plus sulfureuse que la première.

Longtemps fantasmé, l'objet de désir virtuel qu'est Catherine est désormais installé sur le disque dur de ma PS3, même si pour le coup, la belle n'a pas daigné s'encombrer de beaucoup d'affaires pour ce premier contact. Nous ne sommes pas en mesure de demander davantage à l'heure actuelle, sachons par conséquent profiter de ce sourire à peine coquin et de cette main tendue par la demoiselle nous invitant à pénétrer tout en douceur dans un court slideshow de scènes percutantes.

Cette version de démonstration ne nous permet de nous essayer qu'à un extrait de la quête principale, remaniée pour l'occasion de manière à conserver un certain suspense pour le joueur lorsque celui-ci insérera dans sa console le disque du jeu fraîchement acheté. Il est impossible ici de sélectionner un niveau de difficulté autre que facile, mais vous apprendrez que celui de cette démo est plus relevé que le mode easy de la mouture finale de Catherine. Sa particularité : il offre, via une pression sur la touche Select, un retour en arrière en cas de mauvaise manipulation pendant les cauchemars. Ce qui ne vous arrivera peut-être pas dans le premier niveau du jeu, faisant d'ailleurs office de tutorial. Cette séance de gameplay fait directement suite à un sympathique (mais étrange) petit film animé d'intro ne donnant pas l'impression d'avoir un quelconque rapport avec Catherine. Quoi qu'il en soit, vous ne devriez normalement pas éprouver de difficultés à parvenir au terme de cet amuse-gueule. Ou alors vous êtes du genre à faire durer les plaisirs.

Catherine (68) Catherine (72)

Le genre de tête que l'on peut tirer quand on apprend qu'on a des cornes.

Ce qui frappe d'entrée, c'est le temps de réponse extrêmement rapide de Vincent, qui devra donc, pour se sortir de ces cauchemars, former des escaliers salvateurs à l'aide de blocs afin de "voler" jusqu'à la sortie du niveau. Le temps lui sera compté car un monstre armé d'une fourchette n'hésitera pas à lui faire regretter sa lenteur si jamais il en faisait trop souvent étalage. Vincent peut pousser et tirer des blocs grâce au bouton Rond, attention cependant à ne pas agir dans la précipitation sous peine de prendre de mauvaises décisions contre votre gré. Notre individu en caleçon est aussi capable de faire le tour d'un bloc (pour rejoindre le côté opposé d'un étage notamment), sans toutefois pouvoir de cette façon en atteindre un se trouvant juste en-dessous. Une fois la porte de sortie ouverte, Vincent se retrouvera à discuter dans un café avec Katherine, sa petite-amie. On se repose, Mme la Logique ?

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]