Paiement mobile : encore deux ou trois ans avant le succès en France ?

Le par  |  2 commentaire(s)
CCM Benchmark Group logo

CCM Benchmark et CSA Consulting publient une étude sur les perspectives du paiement mobile en France, ses freins et son rythme d'adoption.

Sans grande surprise, l'enquête publiée par CCM Benchmark et CSA Consulting souligne combien l'aspect de la sécurisation des transactions bancaires reste au coeur des préoccupations et à quel point cet élément conditionne le succès à venir du paiement mobile.

Tout en notant qu'il y a maintenant 20 millions d'internautes mobiles en France et que le m-commerce au niveau national devrait représenter plus de 1 milliard d'euros en 2012, l'étude met en évidence que les craintes autour de la sécurité des transactions reste un frein majeur pour 83% des Français interrogés.

Logiquement, l'implication d'acteurs bien identifiés, comme les institutions bancaires et les émetteurs de cartes bancaires, constitue une sécurité aux yeux des utilisateurs potentiels tandis que les solutions " pure player " sont vues avec méfiance.

CCM Benchmark Group logoLes réseaux sociaux, malgré leur tendance à essayer de se positionner à de multiples niveaux dans l'existence numérique des individus, " n'ont qu'une très faible probabilité de percer pour devenir des moyens de paiement ", suggère Yvon Moysan, manager chez CSA Consulting et co-auteur de l'étude, avec la crainte de voir leurs données personnelles utilisées sans contrôle à des fins commerciales.

Le paiement mobile, ou m-paiement, reste pourtant perçu comme un mécanisme en gestation qui sera répandu sous cinq ans ( pour deux tiers des personnes interrogées ), mais il faut encore affiner les scénarios d'usage pour inciter à passer au m-paiement plutôt qu'aux moyens de paiement traditionnels.

CCM Benchmark paiement mobile


La création de ces nouvelles habitudes pourraient débuter par les programmes de fidélité et autres cartes offrant des services privilégiés, pour lesquels les mobiles pourraient vite devenir des vecteurs incontournables.

Enfin, l'étude suggère que la technologie NFC ( Near Field Communications ) devrait " s'imposer comme standard technologique pour le paiement mobile "...mais à un horizon de trois à six ans après 2012. Les freins sont le manque d'appareils compatibles et l'équipement des commerçants en terminaux de paiement adaptés.

La mise à disposition de cartes bancaires NFC est vue comme une transition préparant le décollage du paiement mobile NFC directement depuis les téléphones portables.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #978341
Franchement, quel est l'intêret du paiement par NFC, on y passe autant de temps qu'avec une carte et il faut rentrer un code pour valider le paiement !!

à voir :http://www.dailymotion.com/video/xrcjiq_paiement-nfc-sans-contact-chez-bnp-avec-un-acer-liquid-exp_tech
Le #978781
Bonjour les possibilités de fraude quand cette méthode sera généralisée. De toute manière avec la levée du secret bancaire, la tracabilité des transactions, je connais de plus en plus de personnes qui reviennent au "liquide" pour éviter la taxation abusive de notre administration fiscale.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]