CD Projekt contre le piratage

Le par  |  1 commentaire(s)
The Witcher 2 - Image 28

CD Projekt n’aime pas les pirates en herbe, ceux qui s’approprient injustement d’œuvres vidéoludiques, et nous le fait savoir.

La firme polonaise a publié un épais communiqué de presse afin de nous faire connaître son avis sur la question du piratage. Pour elle, pas question d’être la victime de nombreux pirates. Elle a donc décidé de faire appel à des sociétés spécialisées dans la surveillance des réseaux de partage afin de faire respecter ses droits d'auteur.

Cette surveillance posera toutefois de nombreuses difficultés à ces sociétés car il faudra parfaitement identifier les auteurs de tels actes. « L’emprunt » d’une connexion Wi-fi peut rapidement conduire à  des accusations injustes. Malgré ces risques, la société tient tout de même à durcir le ton à l’égard du piratage.

Les personnes identifiées avec l’aide des FAI seront susceptibles de recevoir un courrier ou plutôt une mise en demeure. Les contrevenants à la loi devront s’acquitter d’une amende en guise de règlement à l’amiable. Se posera toutefois la question de la légitimité de l’acte. Par définition, une amende est une condamnation à payer une somme d'argent fixée par la loi ou le règlement à l'administration.

Fort de ce constat, les lettres envoyées par CD Projekt n’auraient donc aucune base juridique. Elles chercheraient plutôt à trouver des solutions à l’amiable, un objectif très clairement annoncé par les responsables. Afin de faire respecter pleinement son droit, la société devra effectuer une action en justice auprès du tribunal correctionnel, une démarche longue et coûteuse.

The Witcher 2 - Image 28 The Witcher 2 - Image 27 The Witcher 2 : Assassins of Kings - 3

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #717811
Avec cette déclaration limite risible on est clairement dans l'incantation destinée à effrayer madame michu

Si le jeu est bon et qu'un DRM moisi ne vient pas gâcher la fête (sur les versions autres que GoG) alors il se vendra par palettes entières, et explosera sans mal le record de son grand frère pourtant largement piraté et au final " million seller" alors que c'était loin d'être couru d'avance lors de sa sortie.

CDPR par sa politique respectueuse du client/joueur et d'exigence qualité a su s'attirer la sympathie de nombreux joueurs (y compris parmi les pire rates) nul doute que c'est plutôt ce qui en incitera plus d'un à passer à la caisse que des prétendues poursuites qui n'iront très probablement pas bien loin (on a l'exemple récent avec Call of Juarez).

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]