Cellfactor : quand la physique fait sa révolution

Le par  |  0 commentaire(s)
Cellfactor Revolution - Image 4 (Small)

A l’image de Far Cry qui était aux premiers abords une simple démonstration visuelle d’un moteur graphique en devenir, Cellfactor imite son confrère en s’attaquant au doux monde des FPS et plus particulièrement du mode multijoueur.

A l’image de Far Cry qui était aux premiers abords une simple démonstration visuelle d’un moteur graphique en devenir, Cellfactor imite son confrère en s’attaquant au doux monde des FPS et plus particulièrement du mode multijoueur.

Par conséquent, Cellfactor : Revolution se passera très logiquement d’une vaste mise en scène scénaristique pour laisser place à d’intenses et instinctifs reflexes de survies. Tel un Bet on Soldier, le joueur se voit plongé dans une arène de combat aménagée pour l’occasion afin d’y accueillir des combats aussi bien terrestres qu’aériens.

Comme le soulignait les nombreuses vidéos promotionnelles, le jeu Cellfactor se spécialise non pas dans le photoréalisme, mais la physique des corps et fluides qui possédera un rôle majeur dans le jeu, pour ne pas dire vital.

Cellfactor revolution image 4 small   Cellfactor revolution image 3 small

Il faudra ainsi user et abuser des différents subterfuges de la mécanique newtonienne afin de mettre à mal la concurrence qui sait elle-aussi se servir du mobilier urbain à leur avantage. Contrairement à Half-Life 2 ou encore Doom 3 : Resurrection of Evil, le joueur va pouvoir interagir avec son environnement à l’aide de pouvoirs télékinétiques, et non pas d’armes anti-gravité.

A la manière d’un Psi-Ops ou d’un Second Sight, le joueur se verra doté de nombreux pouvoirs offensifs et défensifs qui serviront à désorienter l’adversaire, à créer un bouclier défensif ou tout simplement à tuer l’adversaire de milles et unes manières.

De l’envoi d’objets contondants au broyage pur et simple du défunt, Cellfactor diversifie son gameplay en y ajoutant de surprenants gadgets. On pourra compter parmi eux, un jetpack, des minés téléguidées, un générateur de vortex ou encore un grappin qui rappellerait sans aucun doute Metroid Prime.

De ces nombreuses promesses faites par Artificial Studios, on retiendra l’exclusivité accordée par la firme aux cartes physiques AGEIA qui affichent un prix exorbitant de 300 euros, un prix bien élevé au regard de la qualité intrinsèque des servies rendus par la carte qui reste bien décevante si ce n’est inutile.

Date de sortie prévue pour la fin de l’année 2006 sur PC.

Accéder au site officiel de Cellfactor Revolution

Cellfactor revolution image 1 small   Cellfactor revolution image 2 small   Cellfactor revolution image 5 small

Complément d'information
  • Cellfactor Revolution sera gratuit
    C’est en effet ce que viennent d’annoncer Artificial Studios et Immersion Games par l’intermédiaire d’un surprenant communiqué de presse.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]