Cérès : un astéroïde qui dégage de la vapeur d'eau

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Space.com
cérès

C'est une étonnante découverte que vient de réaliser le télescope spatial européen Herschel qui vient confirmer ce qui était suspecté depuis longtemps : des Geysers ont trahi la présence de glace sur Cérès, le plus gros astéroïde situé entre Mars et Jupiter.

Cérès est tantôt présentée comme le plus gros astéroïde de la ceinture qui se situe entre les planètes Mars et Jupiter, tantôt comme une planète naine au même titre que Pluton, Makémaké, Éris ou même Hauméa. C'est d'ailleurs la plus petite planète naine connue de notre système solaire à ce jour, et elle aurait pu devenir une planète à part entière si Jupiter n'avait pas perturbé sa formation.

cérès 2 Alors que la présence d'eau avait déjà été identifiée sur Cérès, la découverte réalisée par le télescope Herschel perturbe aujourd'hui la fameuse " ligne des glaces", une limite théorique en dessous de laquelle nous ne sommes pas supposés trouver de glace sur un astre dépourvu d'atmosphère. Une ligne que les scientifiques situent justement derrière la ceinture d'astéroïde qui sépare Mars de Jupiter.

Herschel aurait ainsi découvert des geysers de glace et de vapeur d'eau sur Cérès. La présence de minéraux hydratés avait déjà été confirmée, mais rien n'indiquait pour autant la présence de glace jusqu'à aujourd'hui. Une cérès 1 glace qui se présenterait en grande quantité sous forme de réservoirs situés sous la surface rocheuse de Cérès.

C'est en observant les signatures lumineuses caractéristiques des geysers que le télescope a permis l'identification de la glace, mais il n'a pour autant pas permis d'expliquer quelle force est à l'origine de la propulsion d'autant de matière depuis les profondeurs de la planète naine large de 950 km.

Pour savoir s'il s'agit d'éruptions de cryovolcans, la sonde Dawn de la NASA devrait profiter de son expédition pour s'attarder quelque temps à l'analyse de Cérès en 2015.

La découverte remet aujourd'hui en cause la classification qu'avaient faite les scientifiques qui séparaient les astéroïdes des comètes. À l'avenir, les astéroïdes pourraient se présenter comme de véritables stations relais pour les explorateurs spatiaux, proposant autant de matières premières comme des métaux ou de l'eau permettant de se ravitailler lors des expéditions les plus longues.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]