Ces différentes façons de mourir sur Mars

Le par  |  25 commentaire(s) Source : Wired
Mort sur Mars

Avec les différentes annonces concernant une éventuelle mission habitée vers Mars ou encore la réalisation d'une colonie humaine sur la planète rouge se pose la question du maintien de la vie et de la santé des colons.

Kevin Fong, docteur en médecine s'est récemment penché sur la question de la survie et comment l'exploration a transformé la médecine et les techniques de traitement et de soin au fil des années. Une grande partie de son livre, Extreme Medicine, aborde le sujet des prochaines explorations extrêmes comme les colonies envisagées sur Mars.

Mars Pour commencer, les colons potentiels pourraient ainsi tout simplement décéder des suites de failles dans les boucliers anti radiations censées protéger les vaisseaux de transit. Il est actuellement impossible de se protéger totalement des différents types de radiations ( cosmiques GCR et solaires SEP). En outre, selon la période à laquelle les vaisseaux voyageront, ils seront soumis à plus ou moins de radiations. Et si une dose létale peut être évitée, l'exposition pourrait amener à diverses complications avec le temps, une fois sur la planète.

Ainsi, les derniers rapports indiquent que Curiosity aurait enregistré beaucoup moins de radiations que prévu lors de son voyage vers Mars. Mais le soleil est imprévisible, et une seule éruption pourrait émettre suffisamment de radiations pour tuer n'importe quel organisme vivant dans un vaisseau, le plus protégé soit-il. En dehors de la protection de tout champ magnétique planétaire, les colons pourraient ainsi être comparés à des aliments placés dans un four à microonde. D'autant que le soleil devrait atteindre le pic d'activité de son cycle de 11 ans justement à l'horizon 2022, seulement quelques années avant que Mars One ne lance son premier vol .

mars-one-base_280x186 Une fois à la surface, les colons devront faire face à une force de gravité équivalente à un tiers de celle de la Terre. À ce stade, il n'est toujours pas déterminé si la gravité de Mars peut être à l'origine de problèmes de santé similaires à ceux développés lors de la vie en impesanteur ( circulation sanguine et des fluides en général, dégradation de la moelle osseuse, problèmes d'oreille interne, perte d'équilibre...). En outre, la pression atmosphérique ( et la composition des gaz) ne permettra pas de vivre sans combinaison sur le sol martien.

L'absence de magnétosphère sur Mars laisse la planète en proie aux radiations apportées par les vents solaires. Elles sont néanmoins atténuées d'un côté par la planète, de l'autre par son atmosphère et peuvent être détectées en avance.

mars-one_580xh Ces obstacles mis de côté se présentera une foule de défis : arriver à produire des ressources en quantité suffisante très rapidement pour gagner en autonomie. Les missions de ravitaillement coutant des milliards d'euros, il n'est pas envisageable d'en passer par cette étape. Or, les besoins ne se limiteront pas à l'alimentation et aux carburants : outils, médicaments, oxygène, eau, matières premières... Il est actuellement impossible de savoir ce que le sous-sol de Mars nous réserve en terme de quantité, de variété, ni si les minéraux ou métaux seront facilement accessibles pour envisager une exploitation.

L'horizon 2025 parait ainsi bien optimiste au regard des défis qui attendent l'homme souhaitant coloniser Mars. Autant dire qu'une simple mission d'une poignée de colons relève davantage du suicide que d'une véritable mission d'exploration.

[Crédit Photo BBC]

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1664962
Je ne comprendrai jamais cette volonté de vouloir "coloniser" mars...
Le #1664982
Tiobet a écrit :

Je ne comprendrai jamais cette volonté de vouloir "coloniser" mars...


Peut être parce que les pontes qui nous dirigent font de notre planète un ghetto,que les riches deviennent de plus ne plus riche et les pauvres...que la population augmente,que la consommation de ressource par en flèche il faut bien chercher une autre planète...

*Potter se réveille* Wooww!
Anonyme
Le #1664992
Potter971 a écrit :

Tiobet a écrit :

Je ne comprendrai jamais cette volonté de vouloir "coloniser" mars...


Peut être parce que les pontes qui nous dirigent font de notre planète un ghetto,que les riches deviennent de plus ne plus riche et les pauvres...que la population augmente,que la consommation de ressource par en flèche il faut bien chercher une autre planète...

*Potter se réveille* Wooww!


T'en as trop pris, gros !

#plagiat #slg
Le #1665002
Potter971 a écrit :

Tiobet a écrit :

Je ne comprendrai jamais cette volonté de vouloir "coloniser" mars...


Peut être parce que les pontes qui nous dirigent font de notre planète un ghetto,que les riches deviennent de plus ne plus riche et les pauvres...que la population augmente,que la consommation de ressource par en flèche il faut bien chercher une autre planète...

*Potter se réveille* Wooww!


Et donc une planète sur laquelle le coût de la vie est immensément plus élevé (les combinaisons, les ressources à amener de la terre...) va régler tous nos soucis ? C'est beau de rêver...
Le #1665012
Moi je comprends.
Pour la prochaine mission sur mars, ce sera une émission de télé réalité à grand succès intitulée "la mort en direct".
Audimat garanti, pognon assuré pour le milliardaire qui reste, lui, les pieds sur terre.

Au-delà de ça:
L'humanité creuse sa propre tombe sur terre et serait bien inspirée de trouver une autre planête à exploiter ou pour s'y installer.
Mais l'humanité s'éteindra avant que mars ne soit terraformée, et bien avant que l'homme n'atteigne une planête habitable.
Selon Hubert Reeves, la 6eme grande extinction de vie est engagée sur terre, ce qui rend dérisoire ce challenge.
Le #1665022
Tiobet a écrit :

Je ne comprendrai jamais cette volonté de vouloir "coloniser" mars...


c'est juste dans la nature humaine ...

Rechercher et explorer.


Le #1665032
perspective a écrit :

Moi je comprends.
Pour la prochaine mission sur mars, ce sera une émission de télé réalité à grand succès intitulée "la mort en direct".
Audimat garanti, pognon assuré pour le milliardaire qui reste, lui, les pieds sur terre.

Au-delà de ça:
L'humanité creuse sa propre tombe sur terre et serait bien inspirée de trouver une autre planête à exploiter ou pour s'y installer.
Mais l'humanité s'éteindra avant que mars ne soit terraformée, et bien avant que l'homme n'atteigne une planête habitable.
Selon Hubert Reeves, la 6eme grande extinction de vie est engagée sur terre, ce qui rend dérisoire ce challenge.


Mouais, faut arrête de faire come si l'humain est le centre du monde... Si on se dirige avec une relative certitude vers une 3e guerre mondiale et plus ou tout autre genre d'hécatombe humaine, ça ne va pas pour autant détruire "la vie" sur terre. Les petits cafards ont survécu aux dinosaures en leur temps, ils resurvivront à nous très certainement ! (cela dit il n'est pas exclu non plus que des humains survivent... c'est qu'on est plus petit et plus dégourdi que des dinosaures, quand même )
Le #1665042
Tiobet a écrit :

Je ne comprendrai jamais cette volonté de vouloir "coloniser" mars...


Je ne comprendrai jamais cette volonté de défendre steam.... lol

Plus exactement quand tu met une bactérie en culture sans prédateur dans une boîte de Pétri, elle finie par prendre tout l'espace puis mourir de faim ou se cannibaliser ( ce qui au final n'est pas glorieux ).

L'homme n'a plus aucun prédateur sérieux sur cette planète, nous allons donc continuer de croître en nombre et si nous ne faisons rien pour survivre nous nous éteindrons

La solution la plus évidente c'est coloniser une autre boite de pétri !

Pour les bouffons qui dirons "ouai on a qu'à crever", je dirai "bha vas y commence le premier". N'oubliez pas "seul le plus adapté survis", il n'est nul question de moyens ou d’échelle, ni même d'écologie, seul compte la fin qui est survivre !

Acceptons nous tel que nous sommes.
Le #1665052
@bugmenot
KAISER59 a répondu pour moi.
Il est toutefois étonnant que tu aies lu que je faisais "com[m]e si l'humain est le centre du monde" alors que le sens est plutôt que nous ne sommes que poussière.

Hubert Reeves, nous sommes dans la 6ième extinction de masse
http://youtu.be/8uutKuZot_A

Le #1665062
Potter971 a écrit :

Tiobet a écrit :

Je ne comprendrai jamais cette volonté de vouloir "coloniser" mars...


Peut être parce que les pontes qui nous dirigent font de notre planète un ghetto,que les riches deviennent de plus ne plus riche et les pauvres...que la population augmente,que la consommation de ressource par en flèche il faut bien chercher une autre planète...

*Potter se réveille* Wooww!


Comme on a vite fait de défausser la responsabilité des gens qui vivent dans les "ghettos' sur nos pathétiques dirigeants, c'est d'un facilité intellectuelle fort commune...

Comme si des gens civilisés dans un espace si hiddeux soit il ne pouvaient pas vivre dans une relative harmonie, sans foutre le feux aux poubelles et agresser les conducteurs de bus ou les pompiers...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]