Blogs chinois : l'anonymat bientôt au placard '

Le par  |  1 commentaire(s)
Chine Internet

La Chine doit encore prendre position officiellement sur cette question mais le problème de savoir si les bloggers devront ou pas s'inscrire sous leur vraie identité est au centre de toutes les discussions entre les autorités et un groupe de travail portant sur la gouvernance internet du pays.

Chine internetLa Chine doit encore prendre position officiellement sur cette question mais le problème de savoir si les bloggers devront ou pas s'inscrire sous leur vraie identité est au centre de toutes les discussions entre les autorités et un groupe de travail portant sur la gouvernance internet du pays.


Décisions gouvernementales
Huang Chengqing, secrétaire général de la Société Chinoise pour l'Internet a dit à l'agence de presse officielle chinoise Xinhua qu'un système d'utilisation des vraies identités des bloggers était nécessaire à la standardisation et au développement de l'industrie du blog en Chine. Il est intéressant de noter que cette Société est une branche du ministère pour l'Industrie de l'Information Chinois.

" Nous suggérons dans un rapport récent que les noms réels des bloggers devraient être utilisés lors de publications " a indiqué Huang à l'agence de presse ce dimanche. Ils suggérent aussi que les pseudonymes devraient pouvoir encore être utilisables par les bloggers (NDLR : certainement après qu'ils se soient enregistrés sous leur vrai nom).


Modération
Huang a cependant reconnu qu'il restait encore beaucoup de travail avant qu'une telle mesure soit instaurée, et qu'un système de protection des données personnelles soit mis en place. De plus, l'ISC recommande au gouvernement de demander les avis des bloggers.

La Chine compte déjà 17,5 millions de bloggers, selon l'ISC. Ce pays n'est pas particulièrement connu pour son respect des droits de l'homme et est actuellement ( comme nous vous en parlions ici et ) sous le feu de la critique, qui s'élève de nombreux pays, à cause de la forte censure gouvernementale de l'information qui touche le pays.

Trois des plus grands moteurs de recherches américains ( Google, Yahoo et Microsoft MSN ) connaissent tous des problèmes à cause de cette censure, que certains accusent de l'aider ou de la tolérer pour des motifs et selon une éthique pas très claire.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]