La Chine place son deuxième laboratoire spatial en orbite

Le par  |  3 commentaire(s)
Tiangong-2

La Chine a lancé hier avec succès son deuxième laboratoire spatial en orbite terrestre.

Depuis aujourd'hui, il y a non plus un, mais trois laboratoires spatiaux en orbite autour de la Terre. En marge de l'ISS et de Tiangong-1, Tiangong-2 (Palais céleste) sera pleinement opérationnel dans les jours à venir.

Le laboratoire spatial a été envoyé hier aux environs de 16h (heure de Paris) depuis le pas de tir de la base de Jiuquan en Mongolie. Le lanceur marche-2F s'est élancé et a positionné le laboratoire sur une orbite située à 393 km. Par la suite, c'est le module spatial Shenzhou-11 qui acheminera les taïkonautes à bord pour y réaliser des expériences scientifiques.

Tiangong-2 1

Contrairement à l'ISS et du fait d'un espace de vie limité, les missions à bord de Tiangong-2 ne devraient excéder 30 jours. Mais le module n'est que le premier d'une série visant à créer une base spatiale plus importante, à l'image de l'ISS.

Tiangong-3

Pour la Chine, il s'agit de préparer 2022 et l'abandon annoncé de l'ISS. En disposant d'une station spatiale habitable, la Chine pourrait ainsi rattraper son retard dans les expériences spatiales, mais également disposer d'un levier diplomatique en acceptant aux astronautes du monde entier de poursuivre leurs expériences en orbite dans sa station.

La station pourrait également être le point de départ d'une mission habitée vers la Lune. La Chine annonce depuis plusieurs années son intention d'envoyer des hommes à la surface de notre satellite naturel, et diverses missions de préparation ont déjà eu lieu avec le programme Chang'e.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1922937
Petite correction: en "Mongolie extérieure" (province chinoise) et non pas en Mongolie (le pays). Mais bon, il est arrivé au même endroit de toute manière
Le #1922949
polij a écrit :

Petite correction: en "Mongolie extérieure" (province chinoise) et non pas en Mongolie (le pays). Mais bon, il est arrivé au même endroit de toute manière


En fait la province chinoise que tu cites est la Mongolie-Intérieure, et jouit d'un statut de région autonome.
Si le terme Mongolie-Extérieure existe toujours, il désigne la Mongolie elle même (hors de Chine).
Le #1923148
Reste plus qu'à inventer ou imposer des frontières spatiales ...
Tous les engins déjà présents en altitude ont besoin d'un champ d'action très vaste pour couvrir nos besoins terrestres !
Les meilleures zones célestes vont être disputées pour un meilleur rendement scientifique
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]