Chine : 10 000 noms de domaines engloutis par le séisme

Le par  |  0 commentaire(s)
Chine Internet

Pour une fois, ce n'est pas une mesure de censure à grande échelle opérée par les autorités chinoises comme elles en sont bien trop souvent coutumières qui est à l'origine de la perte de quelques 10 000 noms de domaines appartenant à l' Internet chinois mais une catastrophe naturelle, à savoir les deux secousses telluriques qui ont frappé Taïwan et sa région (voir notre actualité), endommageant de nombreux câbles de communication enfouis sous la mer.

Pour une fois, ce n'est pas une mesure de censure à grande échelle opérée par les autorités chinoises comme elles en sont bien trop souvent coutumières qui est à l'origine de la perte de quelques 10 000 noms de domaines appartenant à l' Internet chinois mais une catastrophe naturelle, à savoir les deux secousses telluriques qui ont frappé Taïwan et sa région (voir notre actualité), endommageant de nombreux câbles de communication enfouis sous la mer.


Cas de force majeure
S'en est suivi une interruption de service préjudiciable aux 132 millions d'internautes chinois et plus particulièrement aux détenteurs de certains sites Web qui selon le China International Network Information Center cité par l'organe de presse officiel Xinhua, ont été dans l'impossibilité de mettre à jour les données sur leurs noms de domaines en .com ou de tenter une ré-inscription afin d'éviter de perdre le précieux identifiant*.

Une situation pour laquelle les serveurs de noms de domaines établis en Chine sont dégagés de toute responsabilité assure-t-on même si l'éventualité de dédommagements pour les particuliers et entreprises lésés est à l'étude.

Un retour à la normale est escompté pour le 15 janvier.

* Les voies du Net coupées, les serveurs répartis sur l'ensemble de la planète ont cru que ces noms de domaines étaient disponibles.
Complément d'information
  • Chine : la censure d'Internet est
    À l'occasion d'une conférence organisée en Chine sur le thème d'Internet, le président Xi Jinping a déclaré que la censure y était nécessaire pour le bien du pays.
  • Chine : la fin de l'anonymat sur Internet
    Le gouvernement chinois vient de valider l'adoption d'une nouvelle loi qui impose à l'ensemble des internautes du pays d'utiliser leurs véritables identités lors de l'envoi de vidéos sur Internet.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]