Chrome : Google sur le front des failles et de la vie privée

Le par  |  12 commentaire(s)
Google_Chrome_Logo

Google a corrigé les premières vulnérabilités de sécurité de Chrome et l'annonce dans un blog fraîchement mis en ligne. Le lancement de Chrome aura provoqué un sacré tumulte notamment autour de la question de la vie privée. Google tente de rassurer et rectifier le tir.

Google_Chrome_LogoQuelques heures après sa sortie, Google Chrome n'a pas tardé à être concerné par ses premières vulnérabilités de sécurité. Google s'est montré plutôt discret et fait aujourd'hui amende honorable en étant plus loquace par l'intermédiaire d'un blog officiel. Reste que même si c'est très discrètement, les failles détectées ont été comblées assez rapidement via la diffusion d'une nouvelle version du navigateur qui pour être " robuste " doit arborer le numéro 0.2.149.29. Une mise à jour opérée de façon automatique pour les utilisateurs.


Quatre vulnérabilités en tout
Sur le blog, on apprend néanmoins que Chrome souffrait non pas de deux vulnérabilités mais du double. Les deux vulnérabilités de type débordement de tampon que nous n'avions pas signalées faisaient référence pour l'une à une erreur lors du traitement de fichiers au nom excessivement long avec la boîte de dialogue Save As..., et pour l'autre lors du traitement de liens affichés dans la zone de statut au survol avec le pointeur de la souris. L'exploitation de ces deux vulnérabilités jugées critiques permettait l'exécution de code arbitraire à distance.

Toujours sur ce même blog, on apprend que Google a également procédé à la correction de quelques bugs avec par exemple la correction d'un bug JavaScript ayant pour conséquence de rendre inopérants de nombreux liens sur le réseau social Facebook, après connexion à son compte.


Méfiance envers Google Chrome
Cette première salve de corrections pour Google Chrome est intervenue alors que l'autorité allemande de sûreté des techniques d'information a jeté un sérieux froid sur son utilisation. " Google Chrome ne doit pas être employé pour un usage d'ordre général. (...) Chrome est certes pratique mais son utilisation est critique ", a déclaré un porte-parole de cette autorité selon des propos relayés par l'AFP.

Des recommandations somme toute assez logiques pour un logiciel encore en version bêta. Le problème est sans doute que nombre d'utilisateurs des services de Google ont pris l'habitude de ne pas prêter attention à cette étiquette qui pour certains services leur colle à la peau depuis des années. Sans compter que lorsque l'on fait la promotion d'une application en page d'accueil du moteur le plus visité au monde, la tentation peut être grande.


Hémorragie autour du respect de la vie privée
Cette même autorité allemande a également fait part de ses réserves au sujet des informations recueillies par Google par l'entremise de Chrome, et d'une barre d'adresse un peu trop bavarde lorsque la fonctionnalité d'auto-suggestion est activée. Cette question du respect de la vie privée a d'ailleurs été le coeur d'une vive polémique, et les conditions d'utilisation de Chrome ont dû être remaniées. Il n'en fallait pas plus pour jeter le discrédit sur les autres services de Google, et la firme de Mountain a ainsi apporté quelques clarifications, précisant que pour par exemple le cas de Gmail, les conditions d'utilisation indiquent dorénavant de façon explicite que le contenu publié ne peut pas devenir la propriété de Google.

Google big brotherNul ne sait si c'est la polémique Chrome qui en est à l'origine (ou plutôt le catalyseur) mais c'est aujourd'hui que Google a également annoncé diminuer prochainement de moitié le délai de conservation des données utilisateurs récoltées par son moteur de recherche. Quant à la fonctionnalité d'auto-suggestion mise à partie par la barre d'adresse de Chrome notamment, les 2 % de données personnelles effectivement transmises seront rendues anonymes dans les 24 heures d'ici à la fin du mois.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #315971
Réduire de moitié la durée de conservation des données n'enlève rien au fait que Google partage les informations à des tiers (parfois les revend), parmi lesquels on trouve divers services de renseignement américains
Le #315991
Et d'où tire tu ca ?
Le #316001
afby>Ce serait être naif que de croire le contraire ...
Le #316011
loool, et parano de le croire sans elements concrets, nan ?

Franchement, y'en a qui se lassent jamais des histoires de chinois du FBI ...
Anonyme
Le #316061

Afby tu étais sur quelle planète les dix dernières années ? Depuis sa création Google ne fait parler qu'en ce sens et cela ne va pas en s'arrangeant !

Google et les services d'espionnage américains:
http://www.zataz.com/news/17769/GeoEye-1.html

Mise en garde de l'autorité allemande de sûreté des techniques d'information.
http://www.zataz.com/news/17767/Goo...-test.html

Google Chrome et la vie privée:
http://www.pcinpact.com/actu/news/45759-google-chrome-vie-privee-licence.htm

Google Toolbar
http://www.rankspirit.com/google-espion.php


GOOGLE: le respect de la vie privée n'existe pas
http://benefice-net.branchez-vous.com/actubn/2008/08/google_le_respect_de_la_vie_pr.html

Et bien d'autres...

Bonne lecture
Le #316121
Et pour Edvige, Google Chrome a t'il un p'tit service à fournir?<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #316441
"Google et les services d'espionnage américains:
http://www.zataz.com/news/17769/GeoEye-1.html"
--
Comme la majorite des satellites commerciaux US qui ont exactement les meme clauses d'utilisation...

"Mise en garde de l'autorité allemande de sûreté des techniques d'information.
http://www.zataz.com/news/17767/Goo...-test.html"
--
Y'a eu les meme mises en garde de l'equivalent francais sur OOO a un moment...

"GOOGLE: le respect de la vie privée n'existe pas
http://benefice-net.branchez-vous.c...ie_pr.html"
--
Google retire les images sur simple demande... Mais c'est tellement plus simple de faire un proces...


"Bonne lecture"
--
Bonne reflexion... Ha non, c'est vrai, ca fait partie des trucs que tu ne geres pas tres bien...
Le #316641
Joli réponse edzilla.
Et pour la participation de google au lancement du satellite, je ne vois pas le probleme étant donné qu'il va profiter largement des images fournies.
Anonyme
Le #316701

Pauvres petits moutons


Donc d'après vous il faut trouver sur le web les informations sur sa propre vie afin d'en demander le retrait et non pas donner une autorisation préalable de publication.

Ben avec des raisonnements comme les vôtres pas étonnant que les choses soient ce qu'elles sont !

Bonne réflexion
Le #316731
"Donc d'après vous il faut trouver sur le web les informations sur sa propre vie afin d'en demander le retrait et non pas donner une autorisation préalable de publication."
--
Une photo de ta maison telle que vue de ta rue(comme n'importe quel passant peut la voir) n'est pas vraiment personnelle, mais bon...

Et oui, un projet de l'ampleur de google earth ne peut pas vraiment se permettre demander a chaque proprietaire de chaque maison de chaque pays s'il est d'accord pour que sa photo figure sur le site...
Tient, des photos du meme style sont accessible chez pagesjaunes depuis... au moins 5 ou 6 ans, tu es alle pleurer chez eux par ce que ces mechants mettent en ligne des "informations privees"?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]