Cinéma : un film sur l'impact du mouvement open-source

Le par  |  8 commentaire(s)
Hollywood

Un film sur l'impact du phénomène open-source.

Un film sur l'impact du phénomène open-source.
Si les logiciels libres sont aujourd'hui largement répandus dans les projets professionnels, les licences de ces mêmes projets, ainsi que leurs méthodologies, restent souvent propriétaires.

Aujourd'hui, le projet DTP (Digital Typping Point) a pour entreprise de créer un film reportage sur l'impact du mouvement open-source. La réalisation du film suivra elle même l'approche et la méthodologie open-source et utilisera exclusivement des logiciels libres.

Le producteur du projet, Christian Einfeldt, est un inconditionnel du libre, et a notamment contribué à son expansion dans la ville de San Francisco. Paul Donahue, auquel a originellement été confié le projet, a préféré renoncer, ne croyant pas à l'approche open-source du projet.

Hollywood

Pour le projet, pas moins de 120 personnalités du milieu open-source ont été interviewées, afin de produire 350 heures de film. Parmi elles,  235 minutes ont pour le moment été ouvertes à la communauté sous licence Creative Commons. Le projet entre donc dans sa phase de post-production, durant laquelle les contributeurs vont devoir proposer les premiers montages.

A l'instar de Swarm of Angels, l'objectif du projet est de couper avec le monopole d'Hollywood dans la production de films, trop éloigné de l'esprit des spectateurs.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #141091
mdr
Le #141092
ben j'ai hate de voir le résultat, j'espère qu'il sera doublé en francais...
Le #141113
Salut à tous !

"trop éloigné de l'esprit des spectateurs"... Marre d'entendre de tels raccourcis stupides.

Les majors sont à l'origine même de la naissance du Cinéma tel que nous le connaissons. Et même si l'argent y est devenu roi depuis bien longtemps déjà (mais comme dans la quasi-totalité de notre environnement, puisqu'étant malheureusement à la base même de notre société), cela n'empêche pas Hollywood de nous offrir (parfois ) des films magnifiques.

Personnellement, je m'extasierai toujours devant un un "Matrix" (le premier bien sûr ) et même un "Pirates des Caraïbes" m'éclate ! Bien plus en tous cas que des "Camping" ou "Bronzés 3" à la chaîne...

Il n'y a bien évidemment pas qu'Hollywood au ciné, et heureusement. Cela nous permet de continuer à voir des "Retour à Brokeback Mountain" ou des "Layer Cake". Et le "reste du monde" peut nous offrir des "Infernal Affairs" ou des "Hero" avec bonheur. Et même faire la nique à Hollywood avec de petits "Seigneur des Anneaux" pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Sans Hollywood, et pour ne se limiter qu'aux trente dernières annés, ,nous n'aurions pas connu Spielberg, Lucas, Zemeckis, Ridley Scott et tant d'autres, rien que pour les réalisateurs. Alors personnellement, je ne suis pas prêt de cracher dessus...

Arrêtons un peu de véhiculer de tels clichés et raccourcis stupides et essayons d'être un peu plus ouverts et modérés dans nos propos, le Net ne s'en portera que mieux. plutôt que d'essayer de faire croire qu'Hollywood est le repère du Diable (personne n'a encore parlé de Crosoft, ej suis déçu), il suffirait peut-être de ne pas aller voir au ciné les merdes qu'ils nous proposent si souvent, et donc de cesser de les cautionner.

Réfléchir ' Par soi-même en plus ' Ca va pas, non '

En ce qui me concerne, le prochain Jez Bond me tente vraiment bien, et j'assume...
Le #141125
Sicyons +1
Il faut de tout pour faire un monde...
Le #141166
[quote]Sans Hollywood, et pour ne se limiter qu'aux trente dernières annés, ,nous n'aurions pas connu Spielberg, Lucas, Zemeckis, Ridley Scott et tant d'autres, rien que pour les réalisateurs. Alors personnellement, je ne suis pas prêt de cracher dessus...[/quote]

Hooo une personne qui peut voir les avenir différents dans les univers parallèles
Si Hollywood n'avait pas exister Spielberg ne serait pas né ''

"Dumb and dumber 2", Bamby 2, Project Blair Witch 2, CUbe 2
humm que du bon film dans l'esprit du spectateur
Le #141179
LordWolfy : Le fait est que c'est grace à Hollywood qu'ils ont pu s'épanouir, et ça tu ne peux pas le nier. C'est un fait. De plus, il est évident que sans la structure économique d'Hollywood, un Lucas ou un Spielberg n'auraient pas eut les moyens de réaliser de premiers films aussi ambitieux et novateurs. Le style créatif dont ils jouissent et qui les caractèrisent ne se serait pas accomodé d'un circuit de production indépendant. "Star Wars" ou "Les dents de la mer" produit en dehors d'Hollywood n'aurait sans doute pas pu produire de tels résultats. J'aime à croire que tu avais au moins compris cela dans mon premier post...

Et ce ne sont que quelques exemples. Ces exemples de réalisateurs, et surtout les oeuvres dont ils sont à l'origine sufisent amplement à faire oublier les nombreuses merdes existantes. Dont celles que tu cites et qui ne démontrent rien. Personnnellement je n'ai tout simplement pas été les voir au ciné.
Et des merdes il y en a des tonnes en dehors d'Hollywood. faut franchement avoir des oeillères pour réduire ce qu'il y a de pire au Ciné à Hollywood et le reste à tout ce qui n'en fait pas partie.
Ta vision du Cinéma semble d'une incroyable diversité...
Le #141181
@Sicyons
en fait c'est l'inverse: grâce a de grands réalisateurs, Hollywood est né, et est devenu au fil des ans une machine a faire de l'argent plus qu'une machine a faire des (bon) films

compare un Hitchcock au dernier Mission Impossible (3) lequel des 2 sera un film "Hollywoodiens" '''

Les premiers films de Lucas ont été réalisé avec des bouts de ficelle et des bonnes idées et ils sont incontournable
Que penser du film "IA" '''
Suis je le seul a penser que la majorité des films actuels manque nettement de profondeur ou de scenario ''' (et qu'on tente de le camoufler avec des millions de dollar d'effet spéciaux)

PS c'est toi qui dit qu'Hollywood fait des films dans l'esprit du spectateur je te donne des "contre-exemple" pour te prouver que ce n'est pas toujours le cas.
Si tu apprécies ces films je ne te reproche rien mais je pense pour ma part que ce n'est pas des films pour le spectateur mais pour le tiroir caisse
Le #141219
C'est bien là que comme beaucoup, tu te trompes !
Le cinéma a rapidement fait l'objet d'une exploitation purement économique. Après son invention vers1895, il sera l'objet d'une guerre de la diffusion dès la fin du siècle. Les Nickelodéon cèderont rapidement la place à des "empire de la diffusion cinématographique". Ils seront créés par des réalisateurs pour certains, parfois même très talentueux, mais même ceux-ci seront avant tout des hommes d'affaire avant des créateurs (D. W. Griffith par exdemple). Dès le 20ème siècle, M. Loew futur fondateur de la MGM, ou A. Zucor, celui de la Paramount, ou encore les frères Warner mettront la main sur la diffusion et la création ciné de l'époque. Une véritable "guerre des gangs" s'en suivra et poussera beaucoup à fuir vers l'Ouest. Hollywood est née.

Le cinéma n'a pas connu d'époque de créativité absolue dénuée de tout mercantilisme. Au contraire, l'argent a toujours été roi, le règne des studios ayant été absolu à l'époque. Peut-être était-ce même pire, plus inhumain que maintenant. Faut essayer de dépasser un peu les clichés quand on veut s'exprimer de façon interressante. C'est de plus en plus rare sur le Net.

Je ne compare pas Hitchcock aux MI (que je n'aime pas du tout), car cela n'a aucun sens. Les deux sont parfaitement Hollywoodiens, et c'est bien là mon propos. Hollywood n'est ni bonne ni mauvaise, elle est ce qu'elle est et est capable du pire mais AUSSI du meilleur.

Les premiers films de Lucas n'ont pas été réalisés avec des bouts de ficelle. 11 Millions de $ pour "Star Wars" ce n'est pas un "petit budget" ! Seule Hollywood permettait cela. CQFD.

Qu'est-ce que "IA" vient faire là-dedans ' Un bon Spielberg, mais pas le meilleur. Et Hollywoodien, pourtant loin d'être une merde. Mais peut-être fais-tu partie de ceux qui l'avaient déjà descendu avant sa sortie, sous prétexte que "Kubrick auraiot fait teeeeeelllleeement mieux !".

Oui, la majorité des films actuels sont nuls. Hollywoodiens ou non. Simple. Il y a du bon partout. Si les spectateurs étaient moins cons, ont essaierait moins de leur vendre des conneries. Comme dans tant d'autres domaines.

Et où as-tu lu que je disais "qu'Hollywood fait des films dans l'esprit du spectateur" ' L'article dit le contraire et c'est pour cela que j'ai réagit. Hollywood fait des films. Des bons, des mauvais. Des riches, d'autres très limités. Des films subtils et polémiques (Ryan, Schindler...) et d'autres crétins et démago ("American Pie" et tant d'autres).

Hollywood fait beaucoup de bons films (je viens de voir un petit "Silent Hill" dont je n'attendais rien et qui est plutôt sympa, par exemple) et ne fait pas de films "dans l'esprit du Spectateur". Parceque "LE" Spectateur n'existe pas. Beaucoup de cons, d'incultes, de pseudos-amaterus de ciné qui ne font pas la différence entre le Pan & Scan de TF1 et une belle édition DVD. Entre "Les aventuriers de l'arche perdue" et "Tomb Raider"...mais aussi des gens plus sensés et qui aiment réfléchir par eux-même et juger Hollywood pour ce qu'elle est vraiment.

Hollywood n'y est pour pas grand chose. C'est une industrie capable de bon et de mauvais. C'est tout ce que je voulais dire. Encore une coup de gueule de plus, désolé...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]