Cisco dévoile sa stratégie pour le marché des serveurs

Le par  |  4 commentaire(s)
Cisco logo pro

Comme elle l'avait laissé entendre, la société Cisco entre officiellement sur le marché des serveurs et vient défier ses clients HP et IBM sur leur propre terrain avec une offre bâtie autour d'une nouvelle alliance, Unified Computing.

Cisco_Nouveau_LogoC'est au mois de janvier 2009 que le groupe Cisco avait lâché quelques indices concernant une possible entrée sur le marché des serveurs. Une révolution et une affirmation pour une société dont l'activité de fournisseur d'équipement limite la visibilité.

Son atout pour s'imposer : combiner équipement et logiciel en s'appuyant sur la virtualisation. C'est cette semaine que la société a détaillé sa stratégie en dévoilant sa première offre mais aussi en créant un écosystème, dit " Unified Computing ", qui lie plusieurs acteurs à Cisco, parmi lesquels Microsoft, Accenture, BMC Software, Intel ou VMWare.


Pas seulement des serveurs mais une offre complète
Cet écosystème repose sur une architecture commune permettant de proposer à la fois des services, du matériel ( serveurs, routeurs... ) et les moyens de tout relier pour assurer des fonctions de calcul, de mise en réseau, de virtualisation, de stockage des données ou de gestion de ces données, le tout selon un modèle rationalisé permettant de réduire les coûts de fonctionnement.

Plutôt que de proposer des briques venant compléter les offres de ses clients, Cisco choisit de fournir un ensemble complet sous la forme d'un Unified Computing System dont les possibilités de virtualisation ne sont pas les moindres atouts.

C'est donc sur le marché de ses propres clients, tels que HP et IBM, que vient s'inviter Cisco. Un marché connu pour son accès difficile, concentré sur quelques acteurs. On peut se demander si le groupe a vraiment choisi le meilleur moment pour lancer sa stratégie serveur alors que tous les rapports d'analystes soulignent que le recul des dépenses IT se fait d'abord sur le matériel. D'un autre côté, tous les acteurs du marché sont sur la défensive, ce qui peut laisser le champ libre à un nouvel arrivant.

Complément d'information
  • Cisco compte s'inviter sur le marché des serveurs
    Cisco Systems se lancera d'ici quelques mois sur le marché des serveurs, venant concurrencer des poids lourds comme Hewlett-Packard ou IBM, en jouant la carte d'une offre combinant serveur et logiciel de virtualisation.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #429061
Et bien...il va être beau cet écosystème...
Le #429161
"On peut se demander si le groupe a vraiment choisi le meilleur moment pour lancer sa stratégie serveur alors que tous les rapports d'analystes soulignent que le recul des dépenses IT se fait d'abord sur le matériel. D'un autre côté, tous les acteurs du marché sont sur la défensive, ce qui peut laisser le champ libre à un nouvel arrivant."

Il est aussi parfaitement possible de ne pas faire de remplissage inutile avec du vent !
sais-tu quelle est la part de marché de cisco dans ce domaine, en europe, aux us , en asie .
dans le SAN, où ils sont placés ? dans les mêmes régions ?
ce qu'ils ont produit comme efforts commerciaux, sur le plan technique ( réunions etc..) ces dernières années ?
et bien, moi oui et je peux te dire qu'il est parfaitement logique de compléter ces partenariats en étendant les offres en s'appuyant sur les relations établies et entretenues.

par exemple, les relation CISCO/EMC² sont bien marquées à un tel point que EMC²prête des locaux à nanterre à CISCO...
alors ok ce n'est pas du serveur, mais ça montre les parts de marchés convoités en europe et les grandes dents du pépère !

Le #429191
La remarque ne concernait que le timing spécifique d'entrée sur le marché des serveurs alors que celui-ci a connu un franc recul fin 2008 et que beaucoup d'observateurs s'accordent à penser que les dépenses en matériel informatique sont les premiers budgets des entreprises reportés à des temps meilleurs.

Il ne fait aucun doute que Cisco a les moyens de ses ambitions, ne serait-ce que par sa connaissance des rouages du marché et sa présence à tous les niveaux.
Le #429271
mais bien evidemment que le timing est bon : les serveurs ne sont pas stockés en attendant la vente, il me semble ...
Les investissements sont probablement en attente bienque budgetisés l'année passée.
Alors CISCO prendra le temps nécessaire pour présenter et convaincre donc le timing ne pose pas de problème, et il jouerait même en sa faveur, à condition bien entendu que les avantages soient convaincants.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]