En perte de vitesse, Cisco se restructure profondément

Le par  |  0 commentaire(s) Source : New York Times
Cisco logo pro

A quelques jours de la présentation de ses résultats financiers trimestriels, le groupe Cisco a annoncé un plan de réorganisation interne pour tenter de rebondir en se recentrant sur son coeur d'activité.

Logo Cisco ProCroissance qui ralentit, bénéfices qui s'effritent...le groupe américain Cisco, spécialiste des équipements réseau et des solutions vidéo, a connu des jours meilleurs et son CEO John Chambers veut prendre des mesures pour relancer la machine.

Dans la foulée de la fermeture surprise de la branche des caméscopes Flip le mois dernier et du reclassement de certaines activités grand public dans ses branches professionnelles, c'est un retour aux fondamentaux qui a été annoncé en fin de semaine dernière.

John Chambers a ainsi annoncé une grande réorganisation interne qui doit lui permettre de se concentrer sur cinq domaines principaux, des équipements réseaux aux outils de collaboration en passant pas la vidéo et les solutions de virtualisation et de cloud computing et d'éliminer des structures internes mises en place précédemment qui devaient faciliter les collaborations entre les différents départements mais qui se sont finalement révélés comme des freins aux décisions.

" Cisco a déjà connu des phases de transformation précédemment, et nous amorçons un nouveau cycle préparant la prochaine évolution du groupe.[...] Il est temps de simplifier la façon dont nous réalisons notre stratégie, et l'annonce de ce jour est le premier pas dans cette direction ", avertit ainsi le CEO du groupe.


Rassurer, consolider, élaguer
C'est donc une évolution sur plusieurs années qui est lancée et qui doit rassurer dans un contexte de perte de terrain quand ses concurrents en ont gagné dans le même temps. Le New York Times évoque un virage manqué par Cisco ces dernières années, quand la demande en équipements réseau est passée d'éléments standard à des demandes particulières pour des marchés de niche, faisant reculer sa principale source de revenus : les routeurs, au profit de ses concurrents Juniper Networks et Alcatel-Lucent.

Les observateurs suggèrent que Cisco s'est trop dispersé dans de nouvelles branches ( vidéoconférence, compteurs intelligents, enregistreurs numériques, tablettes ), en quête de relais de croissance, sans toujours parvenir à consolider les percées.

Outre la réorganisation interne, d'autres marques détenues par Cisco pourraient faire les frais de ce changement de cap. Les analystes suggèrent que la branche Linksys ( routeurs grand public , moins rentables que les produits pro ) est potentiellement en danger.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]