COP 21 : l'accord de Paris ne permettra pas de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés

Le par  |  43 commentaire(s) Source : PNUE
Pollution

Le rapport annuel du PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) relève que d'ici 2030, les émissions de gaz à effet de serre resteront trop élevées pour rester dans la limite d'un réchauffement climatique de 2 degrés, même en appliquant intégralement les engagements pris lors de la COP 21.

UNEP PNUELa grande conférence COP 21 menée à Paris en décembre 2015 a visé à engager un maximum d'Etats à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre en vue de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés, voire à 1,5 degré.

Ce seuil de 2 degrés est vu par les scientifiques comme une limite permettant de limiter (mais pas d'éliminer) les conséquences d'un réchauffement climatique qui commence déjà à se faire sentir par les records de températures moyennes à la surface du globe, battus année après année par rapport aux périodes de référence du XXème siècle.

Alors que le texte de l'accord de Paris, signé par 192 pays, doit en entrer en vigueur et que va s'ouvrir la conférence COP 22 de Marrakech, le rapport annuel du PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) met les pieds dans le plat en affirmant que les efforts promis pendant la COP 21 ne suffiront pas à contenir le réchauffement climatique en-dessous de 2 degrés.

Faisant la jonction entre promesses et réalité, le PNUE estime que les émissions en 2030 seront supérieures de 12 à 14 gigatonnes par rapport aux niveaux fixés qui permettraient d'atteindre les objectifs fixés, soit 54 à 56 gigatonnes produites alors que le seuil maximum a été fixé à 42 gigatonnes.

PNUE rechauffement climatique

Le PNUE indique que, même en cas de respect complet des engagements pris à Paris l'an dernier, la hausse moyenne des températures s'annonce de l'ordre de 2,9 à 3,4 degrés d'ici la fin du siècle. C'est beaucoup trop pour espérer éviter l'émergence d'importants phénomènes climatiques (tempêtes de grande intensité, sécheresses prolongées, hausse du niveau des mers et océans...) qui auront de lourdes conséquences sur les économies des pays et la vie de leurs habitants.

Le PNUE appelle donc à des efforts supplémentaires de réduction des émissions de gaz à effet de serre pendant qu'il en est encore temps, tout en soulignant que l'accord de Paris à l'issue de la COP 21 va malgré tout dans le bon sens, de même que le récent accord de Kigali sur la réduction d'émissions de HFC (Hydrofluorocarbures).

Pour ce faire, l'une des possibilités est d'inciter certains pays qui ont pris des engagements peu contraignants à faire preuve de plus d'ambition dans leurs objectifs. Il faudra également renforcer l'efficacité énergétique dans divers secteurs industriels. La COP 22 de Marrakech va donc devoir poursuivre et amplifier l'effort d'harmonisation des politiques de réductions des émissions des pays.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1931316
2 à 4°C ?

Est-ce que je dois réellement faire des enfants dans de telles conditions ?

Qu'allons nous laisser à la génération future ?
Le #1931318
C'était malheureusement prévisible que la cop21 était plus du 'pschiit' qu'autre chose (tout ce pognon foutu en l'air d'ailleurs pour son organisation!!, une honte! )
Tant que l'intérêt des multinationales -surtout celles qui polluent le plus- passeront avant l'intérêt du citoyen, c'est même pas la peine de compter sur des facteurs d'améliorations concrets. La fin de siècle n'annoncent pas que des beaux jours (en tout cas pas pour tout le monde)
Le #1931319
Yacka a écrit :

C'était malheureusement prévisible que la cop21 était plus du 'pschiit' qu'autre chose (tout ce pognon foutu en l'air d'ailleurs pour son organisation!!, une honte! )
Tant que l'intérêt des multinationales -surtout celles qui polluent le plus- passeront avant l'intérêt du citoyen, c'est même pas la peine de compter sur des facteurs d'améliorations concrets. La fin de siècle n'annoncent pas que des beaux jours (en tout cas pas pour tout le monde)


On sera mort ou transformé d'ici là... Mais bon... On vie clairement, à mon avis, les derniers instants de bonheurs sur notre planète...
Le #1931320
Safirion a écrit :

2 à 4°C ?

Est-ce que je dois réellement faire des enfants dans de telles conditions ?

Qu'allons nous laisser à la génération future ?


Dans le mur, on y va, et en accélérant.
Entre ça et la vitesse folle de disparition des espèces, je crois que tu peux prendre un rendez-vous pour une vasectomie.

Le #1931322
yam103 a écrit :

Safirion a écrit :

2 à 4°C ?

Est-ce que je dois réellement faire des enfants dans de telles conditions ?

Qu'allons nous laisser à la génération future ?


Dans le mur, on y va, et en accélérant.
Entre ça et la vitesse folle de disparition des espèces, je crois que tu peux prendre un rendez-vous pour une vasectomie.


C'est d'une tristesse sans nom...
Le #1931325
Safirion a écrit :

Yacka a écrit :

C'était malheureusement prévisible que la cop21 était plus du 'pschiit' qu'autre chose (tout ce pognon foutu en l'air d'ailleurs pour son organisation!!, une honte! )
Tant que l'intérêt des multinationales -surtout celles qui polluent le plus- passeront avant l'intérêt du citoyen, c'est même pas la peine de compter sur des facteurs d'améliorations concrets. La fin de siècle n'annoncent pas que des beaux jours (en tout cas pas pour tout le monde)


On sera mort ou transformé d'ici là... Mais bon... On vie clairement, à mon avis, les derniers instants de bonheurs sur notre planète...


Franchement j'espère que tu te trompes.. en plus pour ma part j'ai déjà passé l'étape 'faire des enfants'
Le #1931326
Yacka a écrit :

Safirion a écrit :

Yacka a écrit :

C'était malheureusement prévisible que la cop21 était plus du 'pschiit' qu'autre chose (tout ce pognon foutu en l'air d'ailleurs pour son organisation!!, une honte! )
Tant que l'intérêt des multinationales -surtout celles qui polluent le plus- passeront avant l'intérêt du citoyen, c'est même pas la peine de compter sur des facteurs d'améliorations concrets. La fin de siècle n'annoncent pas que des beaux jours (en tout cas pas pour tout le monde)


On sera mort ou transformé d'ici là... Mais bon... On vie clairement, à mon avis, les derniers instants de bonheurs sur notre planète...


Franchement j'espère que tu te trompes.. en plus pour ma part j'ai déjà passé l'étape 'faire des enfants'


Nos enfants vivront moins bien que nous et nous vivons déjà moins bien que nos parents mais il faudra plus que 2 générations pour avoir des effets extrême.





Le #1931327
Yacka a écrit :

Safirion a écrit :

Yacka a écrit :

C'était malheureusement prévisible que la cop21 était plus du 'pschiit' qu'autre chose (tout ce pognon foutu en l'air d'ailleurs pour son organisation!!, une honte! )
Tant que l'intérêt des multinationales -surtout celles qui polluent le plus- passeront avant l'intérêt du citoyen, c'est même pas la peine de compter sur des facteurs d'améliorations concrets. La fin de siècle n'annoncent pas que des beaux jours (en tout cas pas pour tout le monde)


On sera mort ou transformé d'ici là... Mais bon... On vie clairement, à mon avis, les derniers instants de bonheurs sur notre planète...


Franchement j'espère que tu te trompes.. en plus pour ma part j'ai déjà passé l'étape 'faire des enfants'


J'espère me tromper... Mais bon... quand on sait qu'il a suffit d'une simple augmentation global de 2°C (en 10000ans) pour faire reculer les glaciers du milieu de l'europe jusqu'à leur endroit actuel... J'imagine pas le résultat d'une augmentation de 2 à 4°C et ce, en même pas 100ans...

https://www.youtube.com/watch?v=k0t-u3t2E3o
Le #1931370
Safirion a écrit :

Yacka a écrit :

C'était malheureusement prévisible que la cop21 était plus du 'pschiit' qu'autre chose (tout ce pognon foutu en l'air d'ailleurs pour son organisation!!, une honte! )
Tant que l'intérêt des multinationales -surtout celles qui polluent le plus- passeront avant l'intérêt du citoyen, c'est même pas la peine de compter sur des facteurs d'améliorations concrets. La fin de siècle n'annoncent pas que des beaux jours (en tout cas pas pour tout le monde)


On sera mort ou transformé d'ici là... Mais bon... On vie clairement, à mon avis, les derniers instants de bonheurs sur notre planète...


C'est un peu égoïste sachant que tu n'es que le locataire de la planète et que les prochains (nos enfants) seront dans la mouise totale. C'est par ce type de raisonnement que même nous, on paie les pots cassés du gaspi des "Golden Sixties"... Tu parles des années d'or, une belle bande de gaspilleurs, pollueurs qui ne pensaient qu'à leur fraise

De plus, au train où ça va, tu seras bien vivant quand les problèmes très sérieux commenceront.
Le #1931374
Le pire, ce que le réchauffement, c'est comme une syphilis : une fois qu'on en ressent clairement les effets (ce qui n'est pas encore le cas), c'est déjà bien trop tard.

(ça c'est de la comparaison de haut vol)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]