Un superordinateur pétaflopique pour le Commissariat à l'énergie atomique

Le par  |  9 commentaire(s)
supercalculateur-Bull

Conçu par Bull, un nouveau supercalculateur pétaflopique sera installé mi-2016 dans un centre de calcul du Commissariat à l'énergie atomique. Une puissance théorique maximale de calcul de 1,4 pétaflops.

Le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et ses partenaires du Centre de Calcul Recherche et Technologie (CCRT) ont investi dans un nouveau supercalculateur pétaflopique. Conçu par Bull (groupe Atos), le COBALT sera installé mi-2016 dans le Très Grand Centre de calcul du CEA à Bruyères-le-Châtel (département de l'Essonne).

Avec une puissance de calcul de 1,4 pétaflops en crête, soit sa puissance théorique maximale, ce supercalculateur sera trois fois plus puissant que celui actuel du CCRT. De manière plus explicite, cette capacité de calcul correspond à 1,4 million de milliards d'opérations à virgule flottante par seconde.

Le système est composé de 2 304 processeurs Intel Xeon E5 (architecture Broadwell) pour un total de 32 256 cœurs cadencés à 2,4 GHz et 18 nœuds hybrides avec des processeurs Nvidia Pascal. Un système de stockage externe aura une capacité de 2,5 pétaoctets (2,5 millions de milliards d'octets de mémoire).

CEA-supercalculateur
La puissance de calcul de COBALT servira pour les développements de plusieurs projets industriels d'entreprises telles que Airbus Defence & Space, Areva, EDF, L'Oréal, Snecam, Valeo et bien sûr pour le CEA. Parmi les exemples de simulation numérique cités : la conception et la sûreté des réacteurs nucléaires, le développement des moteurs d'avion et d'hélicoptère, l'étude des protéines et le décryptage du génome.

D'après le dernier classement bi-annuel Top500, le supercalculateur chinois Tianhe-2 est le plus puissant de la planète avec une puissance de calcul de 54,9 pétaflops en crête et une performance maximale sur le benchmark Linpack (pour le plus gros problème à résoudre) de 33,86 pétaflops. Le système est composé de 3,12 millions de cœurs à 2,2 GHz.

tianhe-2
Avec sa puissance théorique maximal de calcul, le COBALT figurerait actuellement au-delà de la cinquantième place du Top500. Dans le cadre d'un programme exascale, Atos escompte développer à l'horizon 2020, des supercalculateurs affichant une performance de plus d'un milliard de milliards d'opérations par seconde. La quête de l'exaflops.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1879226
Un superordinateur qui va nous faire des super calculs, qui va nous claquer dans les pattes à force de surchauffe
Un superordinateur qui un jour va connaitre un super bug, ou une super cyberattaque
ça va nous laisser dans une HYPER merde ....
Le #1879228
DeepBlueOcean a écrit :

Un superordinateur qui va nous faire des super calculs, qui va nous claquer dans les pattes à force de surchauffe
Un superordinateur qui un jour va connaitre un super bug, ou une super cyberattaque
ça va nous laisser dans une HYPER merde ....



Il va surtout nous laisser une super facture
Le #1879231
Misstigry a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Un superordinateur qui va nous faire des super calculs, qui va nous claquer dans les pattes à force de surchauffe
Un superordinateur qui un jour va connaitre un super bug, ou une super cyberattaque
ça va nous laisser dans une HYPER merde ....



Il va surtout nous laisser une super facture


C'est sur, restons médiocre et laissons l'innovation aux autres... quelle belle vision d'avenir que vous nous proposez ! Du Hollande dans le texte...
Le #1879238
Je connais des pets qui sentent mauvais mais pas qui font des flops
Le #1879245
enfin une config potable pour Witcher 3
Le #1879256
paralax a écrit :

enfin une config potable pour Witcher 3



Le #1879290
J'aurais plutôt cité Ark
Le #1879292
paralax a écrit :

enfin une config potable pour Witcher 3


Pascal oblige
Le #1879307
Les chinois sont capables d’obtenir un résultat au un problème donné sous 24H quand il nous faudra environ 55 jours pour trouver la même chose. Là on voit que l'on a carrément progressé ça fait chaud au cœur de voir que le pire est encore devant nous mais comme on dit il reste encore du gras sur le cochon, je comprends mieux pourquoi nos jeunes les plus brillants quittent le pays pour s’exiler dans des contrées ou ils auront un avenir c'est rudement bien la Médiocratie.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]