USA : e-commerce et risques en hausse pour Noël

Le par  |  1 commentaire(s)
Phishing

Une personne sur 10 achetant en ligne pourrait devenir la victime d'une fraude en ligne pour les fêtes de fin d'année, c'est le chiffre qu'annonce l'étude commandée par la National Consumers League et la National Cyber Security Alliance.

PhishingUne personne sur 10 achetant en ligne pourrait devenir la victime d'une fraude en ligne pour les fêtes de fin d'année, c'est le chiffre qu'annonce l'étude commandée par la National Consumers League et la National Cyber Security Alliance.

En effet, la facilité du commerce en ligne et la popularité sans précédent d'Internet rendent irrésistible l'achat sur le web pour des consommateurs au temps si précieux. Une étude portant sur 9 000 adultes et réalisée par Zogby International révèle que deux tiers des individus interrogés achèteront au moins une fois sur Internet pour la fin de l'année.

" Au lieu de se battre pour une place de parking et d'attendre des heures en caisse, beaucoup d'acheteurs se sont tournés vers Internet pour au moins une partie des achats réalisés pendant cette période de fêtes " explique le cabinet de recherche. Chez comScore Networks, on prédit que le commerce en ligne verra les clients dépenser 24 milliards de dollars ( hors voyages ), soit une hausse de 24 % par rapport à l'année dernière à la même période.

Par ailleurs, une étude de Shop.org relayée par Reuters indique que le nombre de gens qui achèteront en ligne pour la fin 2006 est attendu autour de 61 millions d'individus contre 51,7 l'année dernière.

PhishingEn parallèle, les personnes mal intentionnées se préparent elles aussi à l'élaboration de tactiques toujours plus astucieuses pour tromper la vigilance et abuser de la crédulité de nombre d'internautes. D'après un rapport de Gartner, le nombre d'emails considérés comme étant du phishing ( ex. se faire passer pour votre banque en imitant son site Web et vous demander vos coordonnées bancaires pour un prétexte factice ) a doublé ces deux dernières années et aura fait perdre 2,8 milliards de dollars.

Le cabinet de recherche a estimé à 24,4 millions le nombre d'internautes Etats-uniens étant tombé dans le panneau du phishing en 2006 contre 11,9 millions en 2005, tandis que 3,5 millions d'entre eux ont donné leurs informations sensibles ( coordonnées bancaires, etc. ) contre 1,9 million il y a un an. La somme d'argent volatilisé par victime est en moyenne de 1 244 dollars contre...257 dollars il y a deux ans, a indiqué Gartner.

Les expert mettent également en garde contre les logiciels espions, les black hackers et autres fraudeurs par e-mail qui n'ont pas pour autant disparu. Ils conseillent aux internautes de minimiser les risques en suivant des règles simples : utilisation de pare-feu et de logiciels de sécurité, achats chez des marchands réputés, éviter l'utilisation de réseau non chiffré ou sans fil. L'attention est particulièrement de mise lorsque vous entrez vos informations bancaires.

" Savoir avec qui vous traitez et à qui vous fournissez vos informations bancaires est très important quand vous achetez en ligne " a insisté Susan Grant, directrice du centre d'information de la fraude à la National Consumers League.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #143063
C'est dangereux.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]