Gouvernance d' Internet : on en reparle

Le par  |  7 commentaire(s) Source : NouvelObs
Icann

Ainsi, du 30 octobre au 2 novembre prochains, se tiendra le premier forum consacré au sujet de la gouvernance de l'Internet.

Ainsi, du 30 octobre au 2 novembre prochains, se tiendra le premier forum consacré au sujet de la gouvernance de l'Internet.


IcannLe Forum.
Souvenez-vous, du 16 au 18 novembre derniers, dans la ville de Tunis, s'est tenu le SMSI ( Salon Mondial de la Société de l'Information ). Ce dernier est un forum mondial, initié par l'UIT ( Union Internationale des Télécommunications ), une filiale de l'ONU, ayant pour but principal de réduire l'inégalité des habitants de la planète vis-à-vis de l'accès à l'information par le biais des nouvelles technologies de communication et en particulier à l'Internet. Parmi les sujets abordés, l'importante mainmise des Etats-Unis et de l'administration Bush sur Internet, par l'intermédiaire de l'INCANN ( Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ), organisme américain chargé de la gestion des noms de domaines.

Cette prochaine réunion, en fin d'année, est en fait la solution trouvée, lors du Sommet, pour discuter librement de la chose et de relâcher un peu la pression.


En attendant octobre.

D'ici là, une réunion préliminaire aura lieu les 22 et 23 mai prochain à Genève, en Suisse. Ce sera alors, l'occasion pour les représentants gouvernementaux, professionnels et civils de relancer le débat.

Viviane REDING, Commissaire à la Société de l'information, mine de rien, relance donc très discrètement le débat, sans pour autant citer de noms : " La gestion au jour le jour de l'internet doit se dérouler sans interférence de la part d'un gouvernement quelconque. Des interventions dans l'architecture centrale de l'internet ne peuvent plus être justifiées si elles n'ont pas lieu sur la base de principes de politique publique acceptés au niveau mondial. "


Drapeau chineMais ce n'est pas tout.
Dans le communiqué, la Commission de Bruxelles fait également allusion au cas très spécial cas de la Chine, pays où la censure bat son plein. Il suffit simplement pour le montrer de mentionner les deux récents cas Google et Yahoo!.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #103591
Vu que le Web va dicter les économies de tous les Pays il vaut mieux que la gestion du Net soit Internationale
Ceci dit il est possible de faire un Internet bis raccordé à celui actuel
Le bis serait gouverné par l'International
Le #103592
Oui, peut etre, mais avec un bis, ca me parait difficile ! Les ricains pourraient limiter l'acces a l'Internet actuel par le bis et on revient au probleme...
Le #103598
Donnedieu et sa DADVSI doit salivé face à cette idée.
Le #103609
Aucune restriction sur l'internet, donc aucun gouvernement, rien, protégez un des rares espaces de liberté !
Le #103624
Et le hacking, qui s'en occupe après '
Le #103626
Ben tous le monde, et pas seulement un gouvernement, qui soit-dit en passant peut faire ce qu'il veut comme "hack" si il a le monopole du réseau...
Le #103628
je préfère laisser aux américains la gestion de LEUR internet. Après tout on en joui mais c'est le leur au départ.

Je n'ai aucune confiance dans les appareils de gouvernance internationaux et encore moins dans les systèmes européens. Personne d'autre ne laisserait autant de liberté qu'actuellement.
Les US ont leurs défauts, ils ont aussi leurs qualités.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]