Une enquête policière entravée par un ordinateur obsolète

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Guardian Unlimited
Commodore 64

Après avoir été retenue captive pendant plus de 8 ans dans la cave aménagée d'une maison devenue prison, Natascha Kampusch, jeune autrichienne aujourd'hui âgée de 18 ans, a finalement réussi à se soustraire aux griffes de son geôlier, Wolfgang Priklopil, qui suite à cette " évasion " le 23 août dernier, s'est suicidé.

Après avoir été retenue captive pendant plus de 8 ans dans la cave aménagée d'une maison devenue prison, Natascha Kampusch, jeune autrichienne aujourd'hui âgée de 18 ans, a finalement réussi à se soustraire aux griffes de son geôlier, Wolfgang Priklopil, qui suite à cette " évasion " le 23 août dernier, s'est suicidé.


Un Commodore 64 !
Enfermée dans un mutisme relatif et éludant certaines questions concernant son enlèvement, l'enquête policière destinée à éclaircir cette affaire et découvrir les motivations du ravisseur, s'avère difficile à mener et ce d'autant plus que la police autrichienne vient de découvrir que le technicien en télécommunications de son état, n'utilisait que pour seul matériel informatique un antique Commodore 64.

Cet ordinateur personnel lancé dans les années 80 auquel succéda l'Amiga, fut un véritable succès commercial avec plusieurs millions de ventes (entre 17 et 25 millions). Bien évidemment les temps ont changé et aujourd'hui ce dernier de part son caractère obsolète risque de constituer un frein au bon déroulement de l'enquête en cours et un de ses responsables de déclarer : " Cela va être difficile de transférer sans perte les données vers un ordinateur plus moderne " pour un examen approfondi et ce malgré l'existence effective d'émulateurs aptes à faire fonctionner des programmes d'un C64 sur un PC.

Qui aurait cru que l'informatique d'antan eût son mot à dire dans cette histoire '
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #128745
D'un autre coté c'est pas un terroriste et il est déjà mort alors à part la victime ça ne laisera personne si il y a des pertes de données.
Le #128750
ils vont avoir du mal à trouver des données parce qu'il n'y a même pas de disque dur sur ce genre de becane.
Le #128760
Pfff, franchement, 3 lignes de basic d'un côté, 3 lignes de C de l'autre, un bon fer à souder, quelques fils, les connecteurs qui vont bien, et ils les transfèrent, leurs infos (c'est comme ça que j'avais transféré des données entre un CPC 6128 et un Amiga, mais ça marche aussi avec un PC)

Le #128762
@mururoa
"ça ne laisera personne si il y a des pertes de données."

Et si ce fumier ( ) avait un fichier avec les coordonnées d'autres pédophiles...' (c'est courant dans le milieux de s'échanger des données...)
Le #128767
C'est étonnant.
Ils ne vont pas nous dire qu'ils ne sont pas fichus de trouver un autre c64 avec le nb de bécanes qui se sont vendues...
S'il y a des données à étudier et transférer, on en fait une copie sur l'autre commodore, a priori sans pertes, et on travaille sur cet ordinateur-là. Ce serait déjà un début.
Le #128768
@Dirty
Personne n'a affirmé que c'était un pédophile...

Meme si le suicide fut une porte de sortie bien trop facile...
Le #128770
@agrippa: bah le plus "simple" et "pratique", ça serait pas tout simplement de faire des dumps, pour après pouvoir exploiter les données via un ému sur PC '

@Dirty :
Ha c'est beau les procés d'intention.
Tiens faudra qu'on vienne aussi fouiller chez toi, après tout, "si" t'en est un aussi (c'est bien les si, on peut tout faire avec).
Il me semble bien que la "seule" chose qui soit retenu contre lui, c'est de l'avoir séquestrée pendant 8 ans (ce qui est déja pas mal), et il s'est suicidé quand elle s'est sauvée.
Le #128785
Salut à tous !

Bon, visiblement, c'est typiquement le genre de news sujette à dérapage.

Je rejoindrais simplement Feathers Mc Graw.

Mururoa : T'as pas un peu l'impression que ça pourrait être extrêmement important d'essayer de savoir "Pourquoi" ' Non ' Et même pour la victime '

Dr Love : Il y avait quand même des disquettes à l'époque. Ou des cassettes.
S'ils ne sont pas foutus de les transférer sur un PC... bah... euh... je sais pas, moi, les mots me manquent, là
Le #128792
Mince... les Commodore 64 sont des outils privilégiés des pédophiles ''''

Je sors...
Le #128828
et encore heureux que c'ets pas un 664 ou un 6128!
sinon rien qu'avec la difference de format de disquette : ayé sont perdu les flics autrichiens!

reste a savoir si c'est une vrais news( non je ne critique pas le newser) ou un truc balancer a la presse par un flic pur se donner de l'importance!

Faut aps deconner transpherer des données d'un Commodor a un PC... demandez aux musicos des années 80/90 ils adorrait les commodore et amiga! je pens epas qu'ils aient perdu l'ensemble de leur morceaux en passant au sacro saint PC!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]