Les comparateurs de prix dans la ligne de mire de la DGCCRF

Le par  |  4 commentaire(s)

Enquête en coursLa Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient d'annoncer qu’une enquête était actuellement en cours dans le secteur des comparateurs de prix sur Internet, ceci faisant suite à de nombreux articles publiés dans la presse.

Enquête en cours
La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient d'annoncer qu’une enquête était actuellement en cours dans le secteur des comparateurs de prix sur Internet, ceci faisant suite à de nombreux articles publiés dans la presse.

La DGCCRF explique que les comparateurs de prix, censés apporter une information transparente aux consommateurs, jouent un rôle essentiel dans l’acte d’achat sur Internet. Et c’est pourquoi, une enquête est en cours afin notamment d’apprécier "la loyauté de l’information des consommateurs, l’indépendance des opérateurs vis-à-vis des sites comparés et le mode de rémunération de leurs services."

Cette enquête est menée dans le cadre de la Directive nationale d’orientation (DNO) 2006 de la DGCCRF dont l’un des axes concerne la surveillance du commerce électronique et des nouvelles techniques de vente.

A l'heure actuelle, l'enquête se poursuit, et les résultats ne seront communiqués qu’à une date ultérieure, non encore précisée.


Affaire Leclerc
On ne peut s'empêcher de penser que ceci a un lien avec le groupe Leclerc  qui lançait le 22 mai dernier son comparateur de prix  " QuiEstLeMoinsCher.com " qui avait pour tâche de comparer 3.500 prix issus de 30 enseignes. Après une plainte du groupe Carrefour, le portail avait très vite été fermé.

Le comparateur de prix de Leclerc avait alors été jugé "illégal" et constituait "une publicité comparative illicite".

A suivre.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #126545
Combats d'arrière garde, tout cela !

Si on ne le fait pas nous même ou si on nous le propose pas par des moyens détournés, il y a toutjours moyens de "comparer" ce que des clause abusives rendent incomparables !

C'est pour cela qu'au USA ou Canada, le procédé est moin utilisé sauf pour de la pacotile ! Vous faite autant référence à vos concurrents qu'à vous même !

Et quis cela enrichie les cabinets d'avocats ! Une branche florissante qui ne demande qu'à foutre l... (pardon), qu'à embaucher !

N'oubliez pas que c'est vous qui payé la justice !

Reste à savoir la cause la plus légitime ! (le prix du ventirad ou les expulsions "passablements" légales !
Le #126550
J'en connais d'autre qui font de la pub comparative et insultante comme Free avec son cretin.fr
Le #126603
fo vraiment qu'ils mettent de l'ordre dans tout ça. il suffit de taper un mot dans google et se rendre compte que kelkoo et cie ont tjs réponse à tout ! vous tapez un prénom de nana, il vous sort les prix pratiqués par une peripatétipute dans votre quartier
Le #126649
phebus>faut vraiment arrêter la parano...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]